PDA

Voir la version complète : Incursion du polisario au Mali: Un expert US juge la situation "explosive" dans la sous-région


Nourman
17/12/2011, 13h17
Washington - L'incursion d'éléments armés du polisario dans le nord du Mali, où ils ont tué un homme et enlevé trois autres, dénote une situation "explosive" dans la sous-région, a mis en garde le Directeur du centre Michael S. Ansari pour l'Afrique relevant du think tank US Atlantic Council, J. Peter Pham.



http://www.sahara-times.com/photo/art/default/3558736-5132675.jpg?v=1324110670
Un ministre malien avait, rappelle-t-on, réagi à cette incursion en affirmant que son pays "n'acceptera plus la violation de son intégrité territoriale par le front Polisario", ajoutant que "la prochaine fois, nous prendrons nos responsabilités".

"Cet acte criminel rend la situation explosive dans la sous-région et constitue un tournant pour les pays du voisinage", a souligné, dans un entretien à la MAP, Pham, qui a tenu "à féliciter les autorités maliennes pour avoir dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas".

Cet auteur de plusieurs essais sur Al-Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) et les questions sécuritaires en Afrique a rappelé, dans ce contexte, avoir attiré l'attention sur l'intensification des activités criminelles du polisario et sur sa collusion avec AQMI.

Le Maroc, a-t-il souligné, avait à maintes reprises alerté la communauté internationale sur les dangers de la conjonction d'intérêts entre les séparatistes et la franchise d'Al-Qaeda en Afrique du nord, en insistant que les camps de Tindouf sont devenus "un terrain de recrutement fertile pour AQMI".

Peter Pham estime, dans ce contexte, que le plan marocain d'autonomie, qui procède d'une "vision stratégique à long terme", est de nature à épargner à la communauté internationale l'exacerbation de la situation sécuritaire au Maghreb et dans la région du Sahel.



Samedi 17 Décembre 2011

MAP

tamerlan
17/12/2011, 14h15
Peter Pham estime, dans ce contexte, que le plan marocain d'autonomie, qui procède d'une "vision stratégique à long terme", est de nature à épargner à la communauté internationale l'exacerbation de la situation sécuritaire au Maghreb et dans la région du Sahel.

le plan d'autonomie traite aussi les hémorroïdes...peut remplacer le pétrole... traite la calvitie et avec la bénédiction du prince des croyants peut arrêter le réchauffement climatique

orrano
17/12/2011, 15h50
Cet americain a du surement fume un bon join meziene,qualite la royale ta3 moulana.:60:

Neutrino
17/12/2011, 22h01
Incursion du polisario au Mali: Un expert US juge la situation "explosive" dans la sous-région

ah bon? parce qu'ils ont des experts aux Etats Unis?

houari16
18/12/2011, 01h32
Incursion du polisario au Mali: Un expert US juge la situation "explosive" dans la sous-région

Pshhhhhhht ! Article MAP et le lobbyiste officiel marocain à Washington

-indice comme dab : l approche des négociations , la MAP commence son travail pour mettre la poudre aux yeux pour la consommation locale marocaine , ainsi :
Ce qui dérange énormément la politique marocaine
*Des individus directement impliqués dans l enlèvement des trois ressortissants européens , dans le camp des réfugiés de Rabouni à Tindouf , ont été arretés par les services de sécurité de la RASD

ça gène beaucoup l état marocain et ses services !!!

orrano
18/12/2011, 11h43
Les think-tanks Brrrrrrrrrrrr!!!!! ça fait peur :mrgreen:
Kima tla3 devise Dinar charih ya El mkhazni ta3 5 Dirham.

Iska
18/12/2011, 15h20
NOURAJA


Tu me déçois , a plusieurs reprises tu as critiqué la MAP, et voila que tu remplaces l'abonné M.U. à cette agence de sa majesté .

A)pres le trafic de drogue d'armes de complicités avec al qaida, voilà le polisario qui attaque le Mali .
Allah yahdi les responsables de la MAP qui se ridiculises chaque fois .


Un ministre malien avait, rappelle-t-on, réagi à cette incursion en affirmant que son pays "n'acceptera plus la violation de son intégrité territoriale par le front Polisario", ajoutant que "la prochaine fois, nous prendrons nos responsabilités".



Quel ministre ?

La Map ne peut dire lequel ?

santo
18/12/2011, 15h24
Il faudras le dire a l'AFP
vu que la MAP n'as fait que reprendre la dépéche de celle-ci

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5guCR6uWGRqeY7-PNAo9RUhQE0Ppg?docId=CNG.e151becec8aa8d97a32b41f73 4d8caea.111

Iska
18/12/2011, 15h37
Il faudras le dire a l'AFP
vu que la MAP n'as fait que reprendre la dépéche de celle-ci


Pourquoi la MAP n 'a pas mentionné : un ministre malien sous couvert de l'annonymat

Voilà un commentaire de RFI

Le Mali en colère contre le Front Polisario
http://www.algerie-dz.com/sites/filesrfi/imagecache/rfi_43_large/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/1443926_0.jpgUn camp de réfugiés sarahouis, près de Tindouf, en Algérie. Trois humanitaires européens ont été enlevés dans le camp de Rabuni, samedi 22 octobre. Photo by Scott Peterson/Liaison




Par RFI (http://www.algerie-dz.com/auteur/rfi)
Le Mali « n'acceptera plus la violation de son territoire par le Front Polisario ». Déclaration ce vendredi 16 décembre d'un ministre malien sous couvert de l'anonymat. Le Polisario avait accusé Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) d'avoir enlevé le 23 octobre dans la région de Tindouf, où se trouvent des camps de réfugiés sahraouis, deux femmes (une Italienne et une Espagnole) et un Espagnol. L'enlèvement a été revendiqué par un groupe présenté comme dissident d'Aqmi, jusqu'alors inconnu, qui a diffusé une vidéo des trois otages.



Bamako ne mâche pas ses mots : plus question d’accepter la violation de son territoire par les militaires du Front Polisario. Sans autorisation, ces derniers, avec des armes de guerre, sont récemment venus dans le nord du Mali. Sur place, ils ont tué un homme, et enlevés au moins trois autres. Tous, étaient accusés d’avoir participé à l’enlèvement fin octobre de trois humanitaires européens dans le quartier général du mouvement indépendantiste.
Après des enquêtes, il a été établi que l’homme tué, et les autres enlevés, n’ont rien à avoir avec le rapt des Européens. Ce qui a doublement fâché le Mali, qui en profite pour réfuter les accusations du Polisario qui à l’époque, avançait que les ravisseurs des otages venaient du Mali, et sont repartis avec les otages dans le désert malien.
« Trop c’est trop ! Nous n’accepterons plus ces accusations gratuites », affirme un officiel malien qui ajoute : « Les otages européens ont été enlevés au cours du territoire revendiqué par le Polisario. Donc forcément avec des complicités locales ». Conclusion : « que ceux qui nous accusent balaient d’abord devant leur propre maison », ajoute l’officiel malien.
Le Front Polisario ne souhaite pas réagir à ces accusations qualifiées d'« anonymes ». Selon Mohamed Khaddad, membre de la direction du Polisario « nous privilégions les canaux officiels politiques et diplomatiques.; notre ministre des Affaires étrangères a rencontré son homologue malien la semaine dernière », explique t-il. Le Polisario confirme en revanche avoir arrété plusieurs personnes dans le cadre de cet enlèvement, en « collaboration avec les pays voisins », précise Mohamed Khaddad.

santo
18/12/2011, 15h44
Ah oui ! Oh la vache !
C'est clair que ca change complétement le sens et le fond de l'article
....
nan mais franchement les gars un peu de hauteur quand meme !

Cookies