PDA

Voir la version complète : Les Emirats arabes unis magouillent pour acheter des drones israéliens


Elghifari
17/01/2012, 02h09
Lundi 16 janvier 2012

La tentative des EAU d’acheter des drones israéliens est « honteuse », a déclaré à al-Akhbar un militant BDS.

Abdullah Bin Zayed, ministre des affaires étarngères des EAU, en flagrant délit de flagornerie devant les criminels et marchands de canons Obama et Cameron, auxquels il n’a rien à refuser...

« Le pouvoir aux EAU a été pris sur le fait à plusieurs reprises pour tenter de normaliser des relations avec Israël, dans les sports, dans le commerce des diamants, et même dans les milieux universitaires, mais c’est de loin le pire exemple de cette normalisation honteuse », a déclaré Omar Barghouti, militant palestinien des droits de l’Homme et co-fondateur de lu mouvement pour le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions (BDS) contre Israël.

Le ministère israélien de la Défense est censé avoir bloqué un accord entre la société israélienne Aeronotics qui produit des drones, et les Emirats Arabes Unis, révèle l’Agence palestinienne Maan News, citant un rapport du site basé à Paris, IntelligenceOnline publié le 12 janvier dernier.

Les Émirats arabes unis ont voulu acheter plusieurs drones de la société Aeronautics israélienne spécialisée dans les engins aériens sans pilote, mais le ministère de la Défense israélien a refusé de donner son accord à la transaction.

Un journal d’affaires israélien a rapporté le 12 Janvier que le PDG et fondateur de la société Aeronautics, Avi Leumi, a récemment démissionné de son poste et que la société cherche actuellement à le remplacer. L’entreprise, largement connue pour sa production de drones, a été fondée il y a 14 ans.

Aeronautics est la 5e société israélienne de défense et elle fabrique au moins six types de drones, dont plusieurs ont été expérimentés et utilisés contre les Palestiniens dans des attaques israéliennes à Gaza. Un rapport de Human Rights Watch publié en 2009 analyse en détail comment les drones israéliens ont tué au moins 29 civils durant la même année.

« L’achat d’armes israéliennes qui sont testées sur les Palestiniens et les civils libanais est une forme de complicité directe dans le blanchissement des crimes de guerre israéliens », a déclaré Barghouti.

En juillet 2011, la campagne BDS a appelé à un embargo militaire complet sur Israël, ce qui comprend en tête de liste une interdiction totale d’acquérir des armes israéliennes.

Les EAU se sont mis à fortement développer leur arsenal et leur tentative récente d’acheter des drones israéliens réflète leur puissance militaire grandissante. En 2010, les Emirats Arabes Unis ont été considérés comme « le plus gros acheteur étranger d’équipements de défense de fabrication américaine », selon un rapport du Pentagone.

« Le gouvernement des EAU s’active à saboter la campagne d’isolement croissant d’Israël à travers le monde et il s’active en particulier à saper le boycott arabe d’Israël auquel les Émirats souscrivent officiellement », a ajouté M. Barghouti.

Al-Akhbar english
(Traduction infopalestine)

absent
17/01/2012, 02h29
le comble de l'insouciance, acheter un cheval de troie:mrgreen:

Cookies