PDA

Voir la version complète : Rapport sur les violations israéliennes des droits humains


Elghifari
17/01/2012, 02h47
jeudi 12 janvier 2012

PCHR du 5 au 11 janvier 2012


Les Forces d’occupation israéliennes (FOI) continuent leurs attaques systématiques contre les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires palestiniens (de la Palestine occupée)


Durant cette semaine du 5 au 11 janvier 2012 :


une Palestinienne a été blessée par les FOI dans la bande de Gaza ;
les FOI ont continué d’employer la force contre les manifestations non violentes en Cisjordanie :

3 civils palestiniens ont été blessés ;
5 civils palestiniens, dont une femme, ont été arrêtés ;


les FOI ont conduit 68 incursions dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie et une autre limitée à l’intérieur de la bande de Gaza :

elles ont arrêté 20 Palestiniens, dont 2 mineurs et un professeur d’université ;


les FOI ont poursuivi leurs agressions contre les pêcheurs palestiniens dans la bande de Gaza :

elles ont arrêté 4 pêcheurs et confisqué leurs bateaux ;


Israël a maintenu un bouclage total des TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur :

les soldats israéliens ont arrêté 6 civils palestiniens, dont 2 mineurs, sur différents check-points en Cisjordanie ;


Israël a maintenu ses efforts pour créer une majorité juive à Jérusalem-Est :

les FOI ont démoli certains boutiques et ateliers privés à al-‘Eizariya ;
ainsi que des terrains, toujours à al-‘Eissawiya, pour y implanter un jardin biblique ;


Israël a poursuivi la colonisation de la Cisjordanie et les colons israéliens leurs agressions contre les civils palestiniens et leurs biens :

les FOI ont démoli 3 maisons à al-Dyouk, au nord-ouest de Jéricho ;
les colons israéliens ont incendié 3 voitures à Deir Estia, au nord-ouest de Salfit.


Violations israéliennes recensées durant la période du 5 au 11 janvier 2012

1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza
Jeudi 5 janvier
Minuit et demi, les FOI entrent dans Jeet, un village au nord-est de Qalqilya. Elles entrent dans le domicile de Suhaib Bahjat Jom’a, 23 ans, et l’arrêtent après avoir brisé les serrures des portes et pénétré subrepticement dans sa maison.
1 h 30, incursion dans Naplouse. L’armée fait irruption dans un certain nombre maisons et arrête 3 civils palestiniens :
Dr Mohammed ‘Alil al-Slaibi, 64 ans, professeur d’université ;
Khaled Rawhi al-Sousa, 50 ans, et
Murad Subhi Jom’a, 23 ans.

Elle opère également sur la librairie de Madad face à l’ancien campus de l’université nationale an-Najah, qui appartient à son cousin Jom’a.
9 h 30, incursion dans Deir Dibwan, au nord-est de Ramallah. L’armée patrouille dans les rues quelques temps et se retire.
10 h, dans Fassayel, au nord de Jéricho.
11 h, dans Qebya et Kufor Ne’ma, à l’ouest de Ramallah.
14 h, les FOI arrêtent Mahmoud ‘Abdul Hafez Noufal, 28 ans, d’Halhoul, au nord d’Hébron, alors qu’il était convoqué pour un interrogatoire par les renseignements israéliens au bloc de colonies de Kfar Etzion, au sud-ouest de Bethléhem.
14 h 30, incursion dans Yassouf, à l’est de Salfit.
16 h 30, dans Toura al-Ghabiya, au sud-ouest de Jénine.
18 h 15, dans ‘Azzoun, à l’est de Qalqilya.
18 h 40, dans al-‘Ouja, au nord-est de Jéricho.
19 h, dans al-Jiftlek, au nord de Jéricho.
21 h 15, dans Nabi Elias, à l’est de Qalqilya.
22 h 30, dans Jéricho.
Vendredi 6 janvier
Minuit, incursion de l’armée dans Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya.
Minuit et demi, dans Nabi Saleh.
3 h, dans al-Bireh.
À environ 8 h 30, les soldats israéliens positionnés à la frontière entre la bande de Gaza et Israël à l’est du camp de réfugiés d’al-Boreij dans la bande de Gaza ont tiré sur Hiba Mousa Abu Sa’id, 19 ans, alors qu’elle était en train de faire paître ses animaux. Elle a été blessée par une balle au pied droit.
9 h, incursion dans Khirbat Abu Falah, au nord-est de Ramallah.
10 h 30, dans Jéricho et le camp de réfugiés voisin d’‘Aqabet Jaber.
11 h 10, dans Beit ‘Aur al-Tahta, à l’ouest de Ramallah.
11 h 40, dans Qalqilya.
15 h 30, dans Jeet, au nord-est de Qalqilya.
À environ 19 h 15, l’artillerie israélienne positionnée à la frontière entre la bande de Gaza et Israël a tiré deux obus sur des zones agricoles palestiniennes à l’est de Jabalya. Les civils civils palestiniens sur les lieux, en particulier les femmes et les enfants, ont été extrêmement terrifiés. Ismaïla Abou Aaisha Hmaidan, 47 ans, est en état de choc. Elle a été évacuée à l’hôpital.
22 h, l’armée entre dans Qiffin, au nord de Tulkarem.
23 h 15, dans Um Safa, au nord-ouest de Ramallah. L’armée patrouille dans les rues en photographiant un certain nombre de maisons et de vieilles mosquées dans le village. Puis elle se retire sans raids sur les maisons.
23 h 45, dans Beit Qad, à l’est de Jénine.
Samedi 7 janvier
Bande de Gaza : à environ 10 h, les forces navales israéliennes ont arrêté 4 pêcheurs palestiniens qui pêchaient face aux côtes égyptiennes :


Rani Sami Bakr, 29 ans ;
Talat Othman Bakr, 46 ans ;
Jad ’Othman Bakr, 35 ans, et
Mahmoud Bakr Yahia, 26 ans.

Elles ont emmené les pêcheurs au Port d’Ashdod. Elles les ont relâchés à environ minuit et demi le dimanche, 8 janvier après les avoir interrogés. Le bateau de pêche, qui appartient à Jad ’Othman Bakr a été saisi.
11 h 10, les FOI investissent le village de Beit ‘Aur al-Tahta, à l’ouest de Ramallah, patrouillent quelques temps dans les rues du village et se retirent.
15 h, incursion dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine.
15 h 45, dans Jénine.
18 h 30, dans Ya’bad, à nouveau. Des enfants palestiniens se rassemblent et se mettent à jeter des pierres sur les véhicules de l’armée israélienne. Les soldats leur lancent des grenades lacrymogènes et des bombes assourdissantes. Pas de victimes.
21 h, incursion dans le secteur de Be’r al-Mahjar, dans le nord-ouest d’Hébron. L’armée fouille la maison de Wassim Saleem Abu ‘Eisha, 24 ans, et l’arrête ;
et dans Bir Zeit, au nord de Ramallah.
22 h 15, dans Far’oun, au sud de Tulkarem.
22 h 20, dans Bitounia, à l’ouest de Ramallah.
23 h, dans Beit Qad, à l’est de Jénine.
Dimanche 8 janvier
3 h, les FOI entrent dans Beit Ummar, au nord d’Hébron, fouillent un certain nombre de maisons et arrêtent 2 civils palestiniens :


Ra’ed Mahmoud Sabarna, 35 ans, et
Yousef Mahmoud al-‘Allami, 25 ans.

9 h, dans Burham, au nord-ouest de Ramallah.
9 h 30, dans Far’oun et dans Artah, au sud de Tulkarem.
10 h 30, dans Silwad, au nord-est de Ramallah.
10 h 55, dans Deir Estia, à l’est de Qalqilya.
14 h, dans Kharabtha al-Misbah, à l’ouest de Ramallah.
16 h 35, dans Jayous, au sud-est de Qalqilya.
17 h, dans Beit ‘Aur al-Tahta, à l’ouest de Ramallah.
18 h, dans la zone d’al-Mentar, dans ‘Azzoun, à l’est de Qalqilya ; dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine, où des enfants se regroupent pour lancer des pierres sur l’occupant qui réagit en tirant des lacrymogènes et des assourdissantes sur les enfants.
18 h 20, dans Jeet, au nord-est de Qalqilya.
23 h 20, dans Koubar, au nord-ouest de Ramallah.
23 h 30, dans Artah, banlieue sud de Tulkarem.
Lundi 9 janvier
1 h 20, incursion israélienne dans Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya.
1 h 45, dans ‘Azzoun, à l’est de Qalqilya.
3 h, dans Qabatya, au sud de Jénine.
3 h 30, dans Jénine.
3 h 50, dans Hares, au nord de Salfit où l’armée fait irruption dans plusieurs maisons et arrête 4 civils palestiniens, dont 2 mineurs :


Saqer Hussein Suleiman, 18 ans ;
Sameh Sameer Sultan, 18 ans ;
‘Alaa’ Rushdi Daoud, 17 ans, et
Ayoub Ahmed Klaib, 17 ans.

(...)

Elghifari
17/01/2012, 02h48
9 h 30, dans ‘Arraba, au sud-ouest de Jénine.
10 h, dans Qalqilya ; dans Sirris, au sud de Jénine.
10 h 30, dans al-Jaroushiya, au nord de Tulkarem.
11 h 05, dans ‘Azzoun, à l’est de Qalqilya, où l’armée convoque pour interrogatoire 3 Palestiniens qui viennent d’être libérés dans le dernier échange de prisonniers :


‘Odai Hamza Hussein, 25 ans ;
Ahmed ‘Abdul Latif Abu Haniya, 21 ans, et
‘Alaa’ al-Din ‘Abdul Rahman Rayan, 24 ans.

13 h 45, dans Khirbat Seer, au nord-est de Qalqilya.
17 h, dans Zabbouba, au nord-ouest de Jénine.
18 h, dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine, où des enfants se rassemblent pour jeter des pierres sur l’occupant qui réagit en tirant sur eux.
21 h 30, dans Beit Leed, à l’est de Tulkarem.
23 h 45, dans Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya ; dans Tulkarem, où des enfants se regroupent pour lancer des pierres sur les véhicules de l’occupant.
Mardi 10 janvier
Une heure, les troupes d’occupation entrent dans le quartier d’Abu Esniana, à Hébron. Elles investissent le domicile d’‘Obaida Maher Abu Esnaina, 23 ans, et l’arrêtent.
1 h 30, dans Hawara, au sud de Naplouse. L’armée fouille un certain nombre de maisons et arrête 2 civils palestiniens :


Bahaa’ Shafiq ‘Ouda, 29 ans, et
Jarrah Waheed ‘Ouda, 30 ans.

À environ 8 h, les FOI pénètrent à 300 mètres par l’est dans la ville du nord de la bande de Gaza de Jabalya. Elles nivèlent les zones agricoles qui avaient déjà été défoncées. À environ 10 h, elles se déplacent vers le nord. À environ 16 h 30, les FOI pénètrent dans la bande de Gaza ...
10 h 30, incursion dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine. Des garçons lancent des pierres sur les véhicules des soldats israéliens qui tirent des lacrymogènes et des bombes sonores sur eux. Pas de victimes.
Mercredi 11 janvier
Minuit, incursion dans le quartier de Khillat al-Natish, dans le sud-est d’Hébron, l’armée pénètre dans le domicile de Musallam ‘Abdul Mo’ez Edris, 24 ans, et l’arrête.
2 h, dans Beit Ummar, au nord d’Hébron, avec fouille de la maison de Safwat Sameer Ekhlil, 25 ans, qui est arrêté.


2 - Usage d’une force démesurée contre les manifestations non violentes protestant contre la colonisation et la construction du mur d’annexion
Durant la dernière semaine, les FOI ont continué d’user de la force contre les manifestations non violentes organisées par les civils palestiniens et des militants internationaux et israéliens pour les droits humains. Et pour protester contre l’instauration d’une zone tampon à l’intérieur de la bande de Gaza. Conséquences :


3 civils palestiniens ont été blessés, et
des dizaines d’autres et de militants des droits de l’homme ont respiré les lacrymogènes.

Bil’in, à l’ouest de Ramallah : vendredi 6 janvier après la prière, des dizaines de Palestiniens et militants internationaux et israéliens organisent, comme chaque semaine, la manifestation non violente contre la construction du mur et pour soutenir les efforts pour la réconciliation nationale entre le Fatah et le Hamas. L’ancienne présidente du Parlement européen, Louisa Morgantini, est présente. Les manifestants brandissent un drapeau palestinien et appellent à la fin de la division politique. Ils se dirigent vers les terres dont la Haute Cour israélienne a ordonné le retour à leurs propriétaires palestiniens. Les soldats, stationnés dans le secteur, tirent des balles d’acier enrobées de caoutchouc, lancent des bombes sonores et des grenades lacrymogènes sur les manifestants. 3 Palestiniens sont blessés :


Sameer Suleiman Bernat, 35 ans, touché par une balle caoutchouc à une jambe ;
Ibrahim ‘Abdul Fattah Bernat, 30 ans, idem à la jambe droite, et
Kifah Mansour Mansour, 31 ans, touché par trois balles à la jambe droite.

En outre, nombre de civils inhalent les lacrymogènes.
Al-Nabi Saleh, au nord-ouest de Ramallah : vendredi 6 janvier, après la prière, Palestiniens et militants internationaux et israéliens se dirigent en manifestant de façon non violente, et comme chaque semaine, vers la porte érigée par l’occupant près de l’entrée du village et qui conduit aux terres palestiniennes qui se retrouvent isolées du village par le mur. Ces terres sont convoitées par les colons israéliens de la colonie Halmish. Des soldats, qui se sont déployés largement dans le secteur et postés près de toutes les portes du village depuis le matin, commencent à affronter les manifestants qui veulent se rendre sur ces terres. Les soldats attaquent et des dizaines de manifestants souffrent de l’inhalation des lacrymogènes.
Ni’lin, à l’ouest de Ramallah : vendredi 6 janvier après la prière, la manifestation hebdomadaire non violente est organisée par les Palestiniens avec des militants internationaux pour protester contre la construction du mur d’annexion. Les troupes israéliennes les agressent près du mur. Nombre de manifestants inhalent les lacrymogènes.
Beit Ummar, au nord d’Hébron : samedi 7 janvier, des Palestiniens, avec des militants internationaux et israéliens des droits de l’homme, organisent une manifestation non violente dans le centre de Beit Ummar, pour protester contre l’expansion prévue de la colonie de Karmi Tsur. Ils se dirigent vers les terres agricoles proches de la colonie. Aussitôt, les soldats de l’occupation tirent. De nombreux manifestants souffrent d’ecchymoses et de l’inhalation des gaz.
Jéricho : mardi 10 janvier, des Palestiniens et militants israéliens internationaux se sont rassemblés dans le centre de la ville pour organiser un cortège de voitures non violent dans le but de faire appliquer leur droit à la liberté de mouvement. Le cortège de voitures se dirige vers Ramallah, en utilisant une route réservée aux seuls colons israéliens. Les FOI rassemblés à l’entrée sud de la ville empêchent le cortège d’avancer. Elles arrêtent aussi 5 participants, dont une femme :


Anwar Mousa, 19 ans ;
Mahmoud Zawahra, 39 ans ;
‘Azmi Shiyoukhi, 62 ans ;
Khaled ‘Atallah al-Tamimi, 30 ans, et
‘Omar Saleh al-Tamimi, 21 ans.


3 - Maintien du bouclage des TPO
Les TPO sont toujours bouclés par les Israéliens et les restrictions aux déplacements des Palestiniens toujours maintenues, dans la bande de Gaza comme en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est occupée.
Bande de Gaza (...)


info palestine

Cookies