PDA

Voir la version complète : Pékin hostile à la fermeture du détroit d'Ormuz


soufiane-oujda
19/01/2012, 19h45
Le détroit d'Ormuz doit rester ouvert pour la navigation, ce qui rend inadmissible "toute démarche extrémiste" à l'égard de cette région stratégique, a déclaré mercredi soir à Doha (Qatar) le premier ministre chinois Wen Jiabao cité par le site china.org.cn.

"Toute démarche extrémiste visant le détroit d'Ormuz, quelles que soient les circonstances qui l'entourent, serait dirigée contre les intérêts communs des peuples du monde ", a annoncé M.Wen lors d'une conférence de presse.

Dans le même temps, le chef du gouvernement chinois a indiqué n'avoir "aucune inquiétude" concernant les relations commerciales sino-iraniennes. Il a également réaffirmé la position de Pékin face au dossier nucléaire iranien, soulignant que ce problème devait être réglé par le biais de négociations.

Les tensions autour de l'Iran et de son programme nucléaire sont récemment montées d'un cran après que Téhéran a menacé de fermer le détroit d'Ormuz au transit de pétrole en cas de sanctions occidentales contre les exportations pétrolières iraniennes. La Marine américaine a promis d'empêcher coûte que coûte la fermeture du détroit.

Le 23 janvier prochain, les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union européenne se réuniront à Bruxelles pour décider d'un embargo sur le pétrole iranien.

L'Iran, deuxième producteur de l'OPEP, produit 3,5 millions de barils de pétrole par jour et tire 80% de ses devises de ses exportations pétrolières. Environ 18% de ses exportations sont destinées à l'UE.

RIA novosti

absent
19/01/2012, 20h04
ouf
les usa ne sont plus les seuls etre le gendarme du monde.

Cookies