PDA

Voir la version complète : Mauritanie : Un centre de l'épouse de l'Emir du Qatar fermé


benam
19/01/2012, 21h19
Un centre de l'épouse de l'Emir fermé: Rien ne va plus entre le Qatar et la Mauritanie

La Mauritanie ne décolère pas contre l'Emir du Qatar dont la visite à Noukachott avait été abrégée, le 5 janvier, à la suite d'un échange vif avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz qui n'a pas apprécié les conseils de «réformes démocratiques» qui lui étaient prodigués par son invité.

L'Emir du Qatar a démenti… Son ambassadeur a été reçu par le président Abdel Aziz… Pourtant…

Le président mauritanien, furieux, se serait levé et laissé l'Emir du Qatar seul. Après une heure d'attente, ce dernier a quitté le pays sans aucune formalité protocolaire. Ni les ministres, ni les personnalités, ni même la télévision publique mauritanienne, n'étaient présents pour le départ de l'Emir. Pourtant, à Tunis, où il est venu participer à la commémoration du premier anniversaire de la révolution, a fait part de son «étonnement» au sujet des informations faisant état de «divergences entre lui et le président Aziz». Il a tenu à préciser qu'il a bien été salué à son départ par le président mauritanien, non pas à l'aéroport mais au palais présidentiel. La partie mauritanienne est restée très peu communicative sur le sujet confortant implicitement les nouvelles sur un clash au cours de la visite de l'Emir du Qatar et d'Al Jazira, à Nouakchott. L'affaire qui est un grand sujet de discussion en Mauritanie, a permis de conforter le président Ould Abdel Aziz auprès de l'opinion. Même les opposants ont approuvé son attitude. Certains en Mauritanie parlent même d'un Emir du Qatar «renvoyé» du pays pour son attitude suffisante. L'ambassade du Qatar à Nouakchott a tenté de calmer les choses en insistant sur les «relations de fraternité et de coopération» entre les deux pays. Pourtant, alors que les choses semblaient «apaisées», les autorités mauritaniennes viennent de décider de fermer un centre de promotion sociale dans l'est de la Mauritanie, relevant de la «Fondation Qatar-Mauritanie pour le développement social» que préside et finance Cheikha Mouza Ben Nasser Al Massnad, épouse de l'Emir du Qatar. Le récit que fait le correspondant du site marocain Lakome.com de la manière dont le centre a été fermé, montre clairement qu'il s'agit d'une mesure de rétorsion. Un professeur de mathématiques, dans ce centre, rapporte que le gouverneur de la ville a convoqué le directeur et l'a informé qu'une décision de fermeture a été prise à Nouakchott. Il ne lui a donné aucune explication.

«C'EST SERIEUX OU C'EST UNE PROMESSE DE HAMAD ?»

Les courants politiques mauritaniens, même ceux qui sont fermement opposés au président Aziz, sont unanimes pour rejeter l'immixtion du Qatar dans les affaires internes. Pour les partis nationalistes et de gauche, rassemblés au sein du «Front de soutien à la résistance», la «souveraineté et la liberté de la décision de la Mauritanie ne peuvent faire l'objet d'aucun marchandage financier ou économique». L'ambassadeur du Qatar a multiplié les efforts en direction des politiques et des journalistes mauritaniens. Avec une incidence faible puisque le centre de Cheikha Mouza a été fermé, dans un contexte marqué par des commentaires peu amènes à l'égard des activités du Qatar. D'autant qu'en faisant les comptes, beaucoup relèvent que le richissime Qatar n'a financé aucun projet sérieux et que la seule activité notable a été la création d'une succursale de la Banque du Qatar. Les promesses d'investissement non tenues de l'Emir de Hamad Ben Khalifa se sont d'ailleurs transformées en source de moqueries chez les Mauritaniens. Ainsi, quand ils se donnent rendez-vous, les Mauritaniens tiennent à poser la question : «C'est un rendez-vous sérieux ou c'est une promesse de Hamad !».

Salem Ferdi
Le Quotidien d'Oran

TAGHITI
19/01/2012, 23h36
Un professeur de mathématiques, dans ce centre, rapporte que le gouverneur de la ville a convoqué le directeur et l'a informé qu'une décision de fermeture a été prise à Nouakchott. Il ne lui a donné aucune explication.

C'est une décision pas du tout intelligente, peu importe qui finance ce centre!
Ns avons besoin des centre d'apprentissage et de recherche , des écoles et des universités et non des ânes avec de gros nez!

rodmaroc
19/01/2012, 23h41
Si ca continue comme ca l'émir du Qatar va finir par financer un coup d'état contre le président mauritanien (c'est une tradition mauritanienne après tout)

TAGHITI
19/01/2012, 23h47
Si ca continue comme ca l'émir du Qatar va finir par financer un coup d'état contre le président mauritanien

tu dois en disposer de références trés récentes!

rodmaroc
19/01/2012, 23h53
je dispose de rien du tout, mais je sais que notre ami l'emir a beaucoup l'argent, une arme médiatique efficace, un réseau d'ami très influent et surtout il veut jouer un rôle majeur dans le remodelage du monde arabe...bref,il a les moyens de ses ambitions...ca fait de lui quelqu'un de dangereux pour ses ennemis.

houari16
20/01/2012, 00h03
notre ami l'emir a beaucoup l'argent, une arme médiatique efficace,
@rodmaroc
t as tout à fait raison , argent et un media /venin pro-israelienne . ..
le Qatar a une chaine déchainée , née terroriste : un venin monarchique wahhabite ..

andromed
20/01/2012, 00h05
Si tout les pays du Maghreb pouvait le recevoir de la meme maniere !Mais apparemment il me semble qu'il a fait bien plus pour sa maman la france;50millions pour les banlieues

benam
20/01/2012, 09h43
C'est une décision pas du tout intelligente
Certainement. Sauf si l'objet de ce financement représente un cheval de Troie pour influencer les choix politiques de la Mauritanie. Les autorités mauritaniennes doivent le percevoir ainsi.

TAGHITI
20/01/2012, 13h20
Certainement. Sauf si l'objet de ce financement représente un cheval de Troie pour influencer les choix politiques de la Mauritanie. Les autorités mauritaniennes doivent le percevoir ainsi.

bjr benam,

je ne crois pas qu'un centre pourrait avoir un impact quelqconque sur la vie politique dans un pays comme la maouritanie, dans ces pays, seul la3ssa du trés haut compe:D

houari16
20/01/2012, 13h46
La Mauritanie ne décolère pas contre l'Emir du Qatar dont la visite à Noukachott avait été abrégée, le 5 janvier,
il y a de quoi .
Bravo !
pas d ingérence du Qatar en Mauritanie ...

houari16
20/01/2012, 13h47
Je suis tout à fait d accord avec " benam"
ces financements occultes , ainsi ces aides aux ONG et des organisations charitables étrangères sont la plus part truffées de chevaux de troies ( les exemples ne manquent dans les années de sang en Algérie )

Tout ce qui brille n'est pas Or !!!!

Cookies