PDA

Voir la version complète : Une impulsion pour le Maghreb


Iska
22/01/2012, 13h27
UNE IMPULSION POUR LE MAGHREB
http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gif

Le nouveau ministre marocain des Affaires étrangères, Saad-Eddine ElOthmani, a réservé sa première sortie à l'Algérie où il sera en visite officielle de deux jours à partir de demain. La visite, qui a été précédée par des progrès de la coopération au niveau sectoriel, a indéniablement un aspect politique important à l'heure où tous les dirigeants des pays de la région, «anciens» et «nouveaux», parlent à l'unisson d'une relance de l'Union maghrébine. Et il n'est pas exagéré de dire que tous les dirigeants des autres pays de l'UMA attendent de l'Algérie et du Maroc qu'ils donnent l'élan qui fait défaut à la construction maghrébine. Tous s'accordent à dire que la nature de la relation bilatérale entre Alger et Rabat est absolument décisive. Que ce soit de manière négative par la perpétuation du «non-Maghreb» ou de manière positive par une remise en marche, voire une accélération du processus.

Certes, la paralysie de l'Union maghrébine n'est pas exclusivement le fait des dissensions algéro-marocaines, mais il est certain que les choses iraient beaucoup mieux si leurs relations étaient bonnes, voire excellentes. Or, il est patent que depuis 1994, l'Algérie et le Maroc n'ont même pas des relations «normales». Les deux parties pouvaient avoir la même idée sur la manière de relancer les relations bilatérales, mais ils ne l'ont jamais eue au même moment. Cette idée, simple, pratique et qui préserve l'avenir et le conforte, consiste à ne plus mêler le dossier du Sahara Occidental à la relation bilatérale.

Ce dossier, sur lequel les positions sont trop éloignées pour imaginer une vision de compromis, pouvait être sorti de la relation bilatérale dès lors qu'il était traité par l'Onu. Ce fut pendant un temps une vision défendue par l'Algérie et refusée par le Maroc. Par la suite, ce fut l'inverse. Et au fond, ces rendez-vous manqués ne faisaient que traduire une absence de volonté politique, s'alimentant d'un climat de méfiance entretenu de part et d'autre. La situation s'est d'autant plus figée que les relations transversales entre acteurs de la société et de la vie économique étaient absentes ou considérablement réduites.

Les choses commencent à bouger, lentement. Et le fait que les Américains managent des rencontres d'entrepreneurs maghrébins devrait donner à réfléchir, sans bien entendu en faire une lecture sur le registre du complot. Depuis l'initiative américaine Eizenstat lancée en 1999 et restée sans lendemain, on sait qu'il existe une demande externe, américaine et européenne, pour un marché maghrébin. Pas pour nos beaux yeux, ni pour donner corps aux idées du Congrès maghrébin de Tanger. Mais on aurait pu en tirer la conclusion qu'il vaut mieux que nous fassions, par nous-mêmes, notre Maghreb au lieu d'attendre qu'on le fasse pour nous…

La visite du ministre marocain des Affaires étrangères se fait dans un contexte qui semble favorable à la relation du processus maghrébin. Il faut espérer que cela ne soit pas un nouveau faux rendez-vous. L'Algérie et le Maroc peuvent en effet donner de l'allant à la construction maghrébine. C'est une question de volonté politique, car l'intérêt économique de cet espace n'a nul besoin de grandes démonstrations.



par M. Saadoune

Le Quotidien d'Oran

Distro
22/01/2012, 14h01
c'est une bonne chose, on a tellement pris l'habitude de se tourner le dos que çà devient presque tabou de se regarder dans les yeux.

houari16
22/01/2012, 14h52
Cette idée, simple, pratique et qui préserve l'avenir et le conforte, consiste à ne plus mêler le dossier du Sahara Occidental à la relation bilatérale.
Est ce que Othmani , lui aussi va mêler le dossier du SO ?

*le communiqué commun du 24 éclaircira le fond de cette visite inopiné d Othmani avant Manhasset ..

slytds31
22/01/2012, 14h56
on peut être d'accord point de vu économique sans l’être coté politique c'est ce qu'ils veulent dire

houari16
22/01/2012, 15h00
La diplomatie marocaine devrait revoir aussi ses relations avec l Iran ?
elle avait dissocié l économie de la politique

slytds31
22/01/2012, 15h04
la diplomatie marocaine devrai surtous s’affranchir de certaine pressions...qui l’influence contre ses interet et de son peuple ......

Harrachi78
22/01/2012, 15h10
Je doute que le nouveau gouvernement ait latitude à gérer les affaires étrangères à sa guise. Il y a fort à parier que le palais garde et gardera la haute main sur les dossiers diplomatiques et, partant de là, ce genre de visites seront plus protocolaires que réellement agissants.

houari16
23/01/2012, 00h40
Une impulsion pour le Maghreb ( UMA /UME )

M. Abdelkader Messahel, à la veille de la visite en Algérie du MAE marocain.

La question de la réouverture de la frontière algéro-marocaine n’a pas été évoquée ni par la partie algérienne ni par la partie marocaine lors des différentes discussions tenues entre les responsables des deux pays, ...faisant observer que cette question "trouvera sa solution un jour".

tenebre
23/01/2012, 10h40
je ne comprend pas pourquoi c'est au Maroc qui doit faire le premier pas , comme si il va demander l'Algerie en fiançaille !!
les locataires d'al mouroudia attendent tranquillement que sa soit le Maroc qui demande la normalisation des relations !!


allah i n3al bouha had les relation !!!! j'aimerai bien que les deux pays rompent leurs relations diplomatiques , et cesser toute cette hypocrisie à la con !!

Harrachi78
23/01/2012, 10h54
... je ne comprend pas pourquoi c'est au Maroc qui doit faire le premier pas ...

A vrai dire, cette impression là est le fruit de l'attitude marocaine ces dernières années. J'entends dire ici que le but par les demandes marocaines répétées serait (je cite des marocains du forum) serait de faire passer l'Algérie pour le monstre fermé du coin.

Qu'à cela ne tienne, mais à l'évidence la tactique semble contre-productive dans la mesure où l'Algérie se fout pas mal de cette question alors que le Maroc passe pour un quémandeur qui lui cours derrière.

... j'aimerai bien que les deux pays rompent leurs relations diplomatiques ...

Bah, ça revient au même point : les relations diplomatiques ne se rompent pas après concertation des deux parties. C'est une décision souveraine pour chaque État, et il n'y a qu'à faire pression sur le gouvernement marocain pour qu'il le fasse si vous jugez la chose utile ou nécessaire pour vos intérêts nationaux. En tout cas, c'est bien ce que le gouvernement algérien avait fait en 1994 lorsqu'il décida unilatéralement de fermer ces frontière (suite à une autre décision unilatérale de l'autre côté).

Cell
23/01/2012, 11h23
J'entends dire ici que le but par les demandes marocaines répétées serait (je cite des marocains du forum) serait de faire passer l'Algérie pour le monstre fermé du coin.

disons que ce n'est pas une fin en soi , mais que comme pour une piéce de monnaie , il y a deux possiblités : PILE, l'algérie accepte et ouvre la frontiére , et là le maroc profitera d'un apport de touristes algériens , qui malgré la bourde de 94 , seront nombreux à venir , et FACE, l'algérie refuse , auquel cas , le maroc en profiterais pour faire passer le message que c'est l’Algérie qui bloque (pas totalement faux soit dit en passant), maintenant , que alger s'en foute , ou s'en inquiéte , ca n'a aucune espéce d'importance .

alors que le Maroc passe pour un quémandeur qui lui cours derrière.

je ne pense pas que la lexique Forumiste ( je dirais meme niveau collége) s'applique dans les relations internationale de maniére aussi crue.

Bah, ça revient au même point : les relations diplomatiques ne se rompent pas après concertation des deux parties. C'est une décision souveraine pour chaque État, et il n'y a qu'à faire pression sur le gouvernement marocain pour qu'il le fasse si vous jugez la chose utile ou nécessaire pour vos intérêts nationaux. En tout cas, c'est bien ce que le gouvernement algérien avait fait en 1994 lorsqu'il décida unilatéralement de fermer ces frontière (suite à une autre décision unilatérale de l'autre côté).


je ne suis pas trop daccord avec tenebre sur ce point , le maroc ne doit pas rompre avec l'algérie , car derriére le regime , il y a un peuple ; qui ne le mérite pas , et qui ne mérite pas qu'on se le mette à dos .....

wouhou
23/01/2012, 11h59
disons que ce n'est pas une fin en soi , mais que comme pour une piéce de monnaie , il y a deux possiblités : PILE, l'algérie accepte et ouvre la frontiére , et là le maroc profitera d'un apport de touristes algériens , qui malgré la bourde de 94 , seront nombreux à venir , et FACE, l'algérie refuse , auquel cas , le maroc en profiterais pour faire passer le message que c'est l’Algérie qui bloque (pas totalement faux soit dit en passant), maintenant , que alger s'en foute , ou s'en inquiéte , ca n'a aucune espéce d'importance .Et alors, l’Algerie est le maillon central de cette union? Sans elle pas de Maghreb et cela tous le monde le sais, ce n'est pas pour rien que certains font des pieds et des mains pour la courtisée. En plus je le répète le pays n'a rien a gagner et c'est l’intérêt national qui doit primé avant le reste.

je ne suis pas trop daccord avec tenebre sur ce point , le maroc ne doit pas rompre avec l'algérie , car derriére le regime , il y a un peuple ; qui ne le mérite pas , et qui ne mérite pas qu'on se le mette à dosQu'est ce que c'est charitable de votre part.:mrgreen:

Les algériens se contref... du Maroc et cela n'est pas la peine de les caresser dans le sens du poil.

Cell
23/01/2012, 12h18
Et alors, l’Algerie est le maillon central de cette union? Sans elle pas de Maghreb et cela tous le monde le sais,

je t'explique ..........

aujourd'hui

le monde arabe c'est de la ***** ...
le maghreb , c'est de la sous ***** ....

ca tout le monde le sait , et on nous le prouve chaque jour .

une union du maghrreb aujourd'hui nous ferait passer à peine à l'etat de ***** ambulante , et si on la réussit , on a une chance , peut etre dans 50 ou 60 ans de devenir des pays NORMAUX ......


ce n'est pas pour rien que certains font des pieds et des mains pour la courtisée.

n'oublie pas que kaddafi etait aussi courtisé , il a dréssé sa tente au milieu de de bruxelles et à paris , et il a meme obligé la suisse à relacher son violent de fils ,et à présenter des excuses ....... et pourtant ...... TOURNEVIS

En plus je le répète le pays n'a rien a gagner et c'est l’intérêt national qui doit primé avant le reste.

Ouaii , c'est ca , vous etes un univers à vous tous seul
Les algériens se contref... du Maroc et cela n'est pas la peine de les caresser dans le sens du poil.

vas y mollo , lorsqu'il s'agit de parler au nom des algériens .....

Harrachi78
23/01/2012, 12h23
... maintenant , que alger s'en foute , ou s'en inquiéte , ca n'a aucune espéce d'importance ...

La poule ou le poussin ? Nous dirons qu'Alger s'en fout pas mal à la base, ce qui fait que les "requêtes" marocaines en la matière n'ont aucune espèce d'importance.

Mais dans les faits, je constate que l'image de l'Algérie (qui s'en fout pas mal à la base) n'a en rien été ternie dans l'affaire : elle a des intérêts à défendre, elle défends ses intérêts chez-elle, alors que le Maroc passe pour quémandeur et demandeur par insistance, au point où ça agasse certains de ses propres ressortissants (comme on le vois là chez TENEBRE). Personnellement, je comprend leur gène.

... je ne pense pas que la lexique Forumiste (je dirais même niveau collège) s'applique dans les relations internationale de manière aussi crue ...

Bof, on peut simplifier par moments si le contexte le permet. Ce n'est pas chose impensable.

... je ne suis pas trop d'accord avec tenebre sur ce point , le maroc ne doit pas rompre avec l'algérie , car derriére le regime , il y a un peuple ; qui ne le mérite pas , et qui ne mérite pas qu'on se le mette à dos ...

Point de vue respectable, oui. De mon côté (je veux dire pour ce qui concerne l'Algérie) je ne vois pas d'intérêt ni de motifs à une rupture totale.

Cell
23/01/2012, 12h46
Mais dans les faits, je constate que l'image de l'Algérie (qui s'en fout pas mal à la base) n'a en rien été ternie dans l'affaire

le but ultime est je le répéte n'est pas de ternir , puisque comlme je te l'ai dit , il y a la possibilité que le gouvernement algérie ne revienne un jour à la raison et opte pour l'autre solution, mais surtout ca permet au maroc lorsque par exemple ses partenaires le mettent sous pression dans le dossier du sahara ( et ca arrive crois moi) de sortir ce Mini Joker appellé 'ALgérie'

: elle a des intérêts à défendre, elle défends ses intérêts chez-elle,

j'ai beau retourner le probléme dans ma téte , je ne vois pas en quoi la fermeture d'une frontiéres terrestre entre les deux grands pays du maghreb , peut etre dans l'interet de qui que ce soit , à part les européens qui profitent fort bien de nos divisions . mais bon ZOuj Bghal prend tous son sens ....

alors que le Maroc passe pour quémandeur et demandeur par insistance, au point où ça agasse certains de ses propres ressortissants (comme on le vois là chez TENEBRE). Personnellement, je comprend leur gène.

je crois que tenebre a réagit un peu à chaud , moi en toute honnetete , je crois que le maroc ne d’avilie pas en demandant l'ouverture des ces frontiéres , parceque tout simplement , c'est la bonne attitude à avoir ..... et le future nous le démontrera . je peux comprendre que pour l'algérien normal , ces demandes ( ou quémandages comme tu aime si bien les appeller) soit un motif de fiérté (l'algérie courtisée) , mais est ce qu'il vous arrive de temps à autre d'envisager que le maroc , soit un tantinet honnete dans sa démarche est ce qu'il vous arrivé de vous demander comment on pourra recupeerer ce temps qu'on est en train de perdre ..... ??

je ne le crois pas

Bof, on peut simplifier par moments si le contexte le permet. Ce n'est pas chose impensable.

le COntexte ( Relations politiques entre état) , justement ne le permet pas .

Point de vue respectable, oui. De mon côté (je veux dire pour ce qui concerne l'Algérie) je ne vois pas d'intérêt ni de motifs à une rupture totale.

mais t'es pas pour l'ouverture . :rolleyes:

Harrachi78
23/01/2012, 13h13
mais t'es pas pour l'ouverture . :rolleyes:Pour l'heure ? Non.

Cell
23/01/2012, 13h33
pour l'heure ? Non.

c'etait pas une question ....... mais une affirmation . ca fait de ton intervention une confirmation et non une réponse .
ceci étant je suis persuadé que t'a une trés bonne raison , d'etre contre cette ouverture .

maB2rOc
23/01/2012, 13h35
je le répète le pays n'a rien a gagner et c'est l’intérêt national qui doit primé avant le reste.
tu répéte les meme conneries tu veut dire , dans hypothèse que la frontière serait ouverte , les produits que l'Algérie aurait importés ailleurs dans le monde ou importé du Maroc cela lui reviendrait au meme et meme L'Algérie y gagnerai en transport a importé Marocain !

enfin bref on parle a des toutous du pouvoir si demain le pouvoir décidé d'ouvir les frontières ils seraient les premiers a nous dire bonne nouvelle avec un sourire de smiley d'hypocrite .

Depuis Allah subhan wa ta3ala a descendu Adam a nos jours jamais on a dit " le commerce est néfaste pour nous" , mais comme fallait bien un début a tous les double idiot (Marocain et Algérien ) l'ont sortis , trop fort .

Cell
23/01/2012, 13h43
je te trouve un peu trop agressif dans tes propos Mab2roc , l'etat de grace financier Temporaire de l'algérie est plus responsable de cet état d'esprit que la propagande du régime dont les tenanciers , ne l'oublions pas, ont tous des apparts et des villas dans différentes villes du royaume .

maB2rOc
23/01/2012, 14h00
l'etat de grace financier Temporaire de l'algérie est plus responsable de cet état d'esprit que la propagande du régime dont les tenanciers
Je connais pas un homme qui na pas compris le manège de nos dirigeants , ils crée des ennemies pour faire oublier le quotidien difficile des Algériens , des Marocains et meme des Tunisiens et Lybiens et la Mauritanie n'en parlons pas .
Dure pourquoi dure , meme un enfants de deux ans comprend que le commerce permet de rentrer de l'argent , ils nous prend pour des demeurer ou quoi ?
qu'ils y'aie se faire voir tous autant qu'ils sont nos dirigeants , c'est des pourritures et nous ont perd nos temps a défendre c'est bandit , on devrait essayer chacun dans sont coin a etre utiles pour sont pays , voila j'ai crée si j'ai crée sa , j'ai embocher si j'ai embocher sa et ont attendra Allah améliore nos conditions insh'Allah .
wa Salam 3alikoum

Cookies