PDA

Voir la version complète : le Président tunisien à l'UA


portorange
30/01/2012, 11h16
RFI:
La Tunisie veut jouer un rôle actif dans la constitution ou dans la renaissance du Maghreb. La Tunisie va faire tout son possible pour trouver une solution au douloureux problème sahraoui et la Tunisie va faire tout son possible pour que cette anomalie majeure qu'un grand pays comme le Maroc n'est pas sa place dans la famille commune, que cette anomalie majeure soit corrigée et que nous ayons un jour nos amis Marocains dans cette place.

portorange
31/01/2012, 18h45
soudain ....les paroles devinrent rares et les arguments prirent des vacances!:)

houari16
31/01/2012, 19h50
Le president tunisien devrait s occuper d abord des agences touristiques qui jettent les clés sous le paillasson ...avant de penser à la politique régionale ..

okba30
31/01/2012, 19h56
C'est trop vague comme déclarations, l'intention de remettre le Maroc sur la bonne voie est louable.
Faut-il pouvoir lui faire entendre raison! c'est pourri à l'os, français, sionistes ... toute la racaille a son mot à dire.

Jusqu'à date le président tunisien a montré ses limites en manquant de tact et d'expérience.
Il ne faut pas bruler les étapes, ne pas succomber aux sirènes hypocrites de BenKiran et ne pas écraser les sahraouis.
La construction du Maghreb se fait sur des bases solides et non sur des malentendus.
À bon entendeur.

TAGHITI
31/01/2012, 20h06
Je trouve que le Merzouki péte plus haut que ses capacités!

okba30
31/01/2012, 20h13
Je trouve que le Merzouki péte plus haut que ses capacités!
J'ai l'impression qu'il veut ressembler à l'émir du Qatar.
au moins l'autre a du Gaz, Mouza et une grosse base américaine.

portorange
31/01/2012, 20h42
moi je constate que sa logique ainsi que sa demarche sont lineaires :
-il fait sortir la Tunisie de sa fausse neutralité vis à vis des problemes regionaux
-il annonce la couleur par son projet de fusion et , pour le moment, l'accord de cooperation militaire ....en cas ou
-il ne semble pas être influencé par la gesticulation du regime algerien : malgré les tentatives de mise au pas , il persiste et rend ses propos plus clairs et plus decidés
-sans aucune fausse modestie , l'homme sincere qu'il est , essaie de faire entrer dans les esprits refractaires que l'avenir est dans la cooperation , l'entente et non pas dans les coups bas et la destabilisation
-il rend justice au maroc et l'annonce hautement du fief même où le regime algerien et ses complices ont ieduit la structure tamtam en erreur et ont fait admettre des fantomes à l'OUA

je cros que les freres tunisiens doievnt être fier de ce president qui fait preuve d'un haut sens de l'Etat et de la responsabilité politique.

monsieur Marzouki vous êtes la fierté des tunisiens , des marocains et de tous les maghrebins convaincus.

saaid
31/01/2012, 20h48
Bravo Monsieur Moncef Marzouk, le premier président tunisien élu démocratiquement! Espérant qu il résussira á aider le Maroc á fouttre un bon coup dans le c du Polisario, hélas, je ne sais pas comment il pourrait le faire, la Tunisie, un petit sans grande importance géostraegique dans la région!

portorange
31/01/2012, 20h54
Le president tunisien devrait s occuper d abord des agences touristiques qui jettent les clés sous le paillasson ...avant de penser à la politique régionale ..

ce sont les aleas du secteur du tourisme : il ne supporte pas la violence!
comment veux tu que le tourisme prospere en Tunisie alors qu'à peine la Lybie commence à se calmer .....le nord du mali et le sud de l'Algerie s'embrasent en permanence ?

et puis Mr Marzouki est president ds tunisiens.....pas des agents de voyages !
Contrairement à l'Algerie , c'est le gouvernement qui s'occupe de l'intendance.....pas le president

portorange
31/01/2012, 20h55
le topic demeure le contenu de la declaration de Mr Merzouki à Adis Abeba

qu'en pensez vous ?

TAGHITI
31/01/2012, 20h56
Merzouki sait qu'il est un président provisoire et sans grands pouvoir! Donc laissons le se régaler sur son Koursi symbolique et péter plus haut que son derriére!

okba30
31/01/2012, 21h00
il rend justice au maroc et l'annonce hautement du fief même où le regime algerien et ses complices ont ieduit la structure tamtam en erreur et ont fait admettre des fantomes à l'OUAC'est du chauvinisme tout cours.
Le Makhzen n'a qu'à prendre ses cliques et se claques du Sahara Occidental et il retrouvera toute sa respectabilité au sein de l'UA et partout ailleurs.
Je vais te dire une chose : si Merzouki avait les richesses de la Libye ou de l'Algérie wallah il tournerait le dos et il ne voudra rien savoir ni du Maghreb ni de rien du tout.
Le hic c'est qu'il n'a rien, il tire le diable par la queue,... et il trouve le moyen d'accorder son soutien au Makhzen dans son colonialisme merdique!

Il a la responsabilité de mener son pays à bon port, c'est de bonne guerre de vouloir construire un espace économique commun et offrir au tunisien un marché d'emploi mais il faudrait être cohérent avec soi-même, it's wrong way. Ce n'est pas en dansant sur le Tamtam marocain qu'il aura des résultats.

soufiane-oujda
31/01/2012, 21h11
Il ne danse pas au tamtam marocain, il est cohérent avec lui même ... sur ce niveau la il n'est pas trop différent de la position de ben ali d'ailleurs juste ce dernier préférait le silence pour ne pas déranger le voisin algérien alors que merzouki le dit carte sur tables. Créer un nouveau état au maghreb c'est du pipeau, il n'y aura jamais un état sahraoui et vous le savez très bien, donc soit normaliser les relations, oublier polisario et le laisser en discussion face au maroc ... soit continuer dans ce jeux merdique des généraux, qui ne va conduire qu'a un blocage de relations qui laissera encore le maghreb dans le statu quo jusqu'a quand les occidentaux viendrons remettre de l'ordre avec leurs bombes ...


Très bien dit mr merzouki et j’espère que othmani ramènera le maroc a l’UA et exclura de l’intérieur le polisario …

portorange
31/01/2012, 21h14
Je vais te dire une chose : si Merzouki avait les richesses de la Libye ou de l'Algérie wallah il tournerait le dos et il ne voudra rien savoir ni du Maghreb ni de rien du tout.

toute la difference est la : moi je constate et je juge....toi tu supposes et tu préjuges !

mauvaise methode

houari16
31/01/2012, 21h18
cette anomalie majeure qu'un grand pays comme le Maroc n'est pas sa place dans la famille commune,
héhé , Marzouki voit la fourmi de la taille d un éléphant :mrgreen: ?
Koul Machkour Maq3our
Espérant qu il résussira á aider le Maroc á fouttre un bon coup dans le c du Polisario
@saaid
Héhé , tu vois Marzouki c est l ONU ou le CS :confused:?

portorange
31/01/2012, 21h20
Je vais te dire une chose : si Merzouki avait les richesses de la Libye ou de l'Algérie wallah il tournerait le dos et il ne voudra rien savoir ni du Maghreb ni de rien du tout.


je crois que le maroc n'a aucune raison serieuse pour rendre son retour à l'UA urgent : tout ce qui s'y passe est pathetique: rien qu'hier les membres etaient incapables de renouveler une partie des instances de cette structure qui a besoin de repartir sur des bases autres que celles imposées par kadafi, l'afrique du sud, le nigeria et l'Algerie.

Tant que l'UA occulte les contentieux territoriaux en afrique , tant qu'elle fient d'ignorer les mefaits de la colonisation sur les composantes ethniques, culturelles et religieuses du continent....elle ne pourra rien faire et rien entreprendre.

L'action du maroc à Adis abbeba visait plus la relance de la cooperation bilaterale sur tous les plans , elle vise aussi à baliser encore plus la presence economique du maroc en afrique .

concernant la rasd , ce seront ceux qui l'ont indument fait admettre qui vont se charger de son exclusion .

portorange
31/01/2012, 21h30
@saaid
Héhé , tu vois Marzouki c est l ONU ou le CS :confused:?

je crois que tu ne suis pas bien les evenements qui secouent le monde ces derniers temps !

sans m'etaler sur le cas de la syrie et de la peur bleue du regime syrien et de ses "amis" d'internationaliser ce dossier

je veux attirer ton attention sur un fait qui va surement te compliquer l'existence un temps :
-pour la premiere fois trois pays de l'afrique du nord : maroc, tunisie et lybie manifestent une concordance de vue tant sur le plan de la politique arabe que celle regionale
-pour la première fois , ces mêmes trois pays n'entretiennent pas des relations serienes avec le regime algerien
-pour la premiere fois , ces trois pays pourront , s'ils seront obligés, de saisir le conseil de securité

je ne crois pas que cette derniere eventualité est faisable : le regime algerien commence à changer de politique .....esperons que la sagesse visitera les coeurs et les esprits de ceux qui menent nos freres algeriens à la ruine.

okba30
31/01/2012, 21h45
portorange,
rak t'hadji wetfouk wahdak,
Ça reste vague ses déclarations ce Merzouki. D'autant plus que c'est du poids plume comparé aux lions de l'Afrique du Sud, le Nigéria et quoi dire de l'Algérie (avec des frontières avec 7 pays.)

RFI:
La Tunisie veut jouer un rôle actif dans la constitution ou dans la renaissance du Maghreb. La Tunisie va faire tout son possible pour trouver une solution au douloureux problème sahraoui et la Tunisie va faire tout son possible pour que cette anomalie majeure qu'un grand pays comme le Maroc n'est pas sa place dans la famille commune, que cette anomalie majeure soit corrigée et que nous ayons un jour nos amis Marocains dans cette place. Chacun comprend ce qu'il veut, nos principes nous guident dans nos choix.
Ben, ceux qui n'en ont pas et ceux qui s'attaquent aux autres qu'ils restent là où ils sont, rana ghaya.

portorange
31/01/2012, 22h23
Ça reste vague ses déclarations ce Merzouki. D'autant plus que c'est du poids plume comparé aux lions de l'Afrique du Sud, le Nigéria et quoi dire de l'Algérie (avec des frontières avec 7 pays.)

je ne le trouve pas aussi poids plume que tu veux nous faire croire : il est clair, net, precis et incisif ......s'il était poids plume il n'aurait pas reçu la visite du president algerien et , surtout, n'aurait pas été durement "taclé par le ministere des affaires etrangeres et la presse algeriens .

concernant l'Algerie et ses sept frontieres avec sept pays .....je crois que tu as besoin en urgence d'approfondir cette situation et de tirer les ensignements qui s'imposent

l'Afrique du sud et le Nigeria sont dans la même situation .....déjàa le deuxieme est en pleine deliquessence et renoue avec la guerre civile.....rappelle toi le biafra

portorange
31/01/2012, 22h26
portorange,
rak t'hadji wetfouk wahdak,

je ne le crois pas , la preuve : nous sommes deja un groupe qui en discute !

le seul probleme est que mon discours ne va pas dans le sens de votre optimisme ou , peut etre, votre pessimisme.

Medgasen
31/01/2012, 22h53
Mr. Marzouki n a pas dit qu il supporte le maroc sur le dos du sahara occidental. Il veut aider le maroc a revenir au UA, tant mieux, ca peut etre qu il va convaincre le maroc d accepter le droit de l autodetermination. Donc il faut pas attaquer ce monsieur mais il faut lui donner une chance.

houari16
31/01/2012, 23h59
je veux attirer ton attention sur un fait qui va surement te compliquer l'existence un temps :
-pour la premiere fois trois pays de l'afrique du nord : maroc, tunisie et lybie manifestent une concordance de vue tant sur le plan de la politique arabe que celle regionale
-pour la première fois , ces mêmes trois pays n'entretiennent pas des relations serienes avec le regime algerien
-pour la premiere fois , ces trois pays pourront , s'ils seront obligés, de saisir le conseil de securité
@portorange
Maroc,Tunisie et Libye ?
Qui se ressemble , s assemble : dominateur commun , un pouvoir islamiste /salafiste
une autre vue
ces trois pays ( Maroc , Tunisie et Libye ) dans une position d un futur incertain au point de vue politique interne ...c est une aberration de penser en ce moment à une union du Maghreb ou tous les états sont une situation politique interne non confortable ..
@portorange
Qui sait ?
Peut etre les intentions de Marzouki voulait sortir et sauver le trône alaouite du vent de sable sahraoui qui souffle dans le Palais royal pour intégrer sa chaise vide à l UA au coté du Polisario

portorange
01/02/2012, 10h25
@portorange
"Maroc,Tunisie et Libye ?
Qui se ressemble , s assemble : dominateur commun , un pouvoir islamiste /salafiste"

tu ne peux mieux dire mon ami : nous nous ressemblons et , in sha allah, on s'assemblera !

c'est l'esprit même du grand maghreb

une autre vue
ces trois pays ( Maroc , Tunisie et Libye ) dans une position d un futur incertain au point de vue politique interne ...c est une aberration de penser en ce moment à une union du Maghreb ou tous les états sont une situation politique interne non confortable ..


c'est l'avenir tres proche qui va dire quel pays a un futur incertain où une siuation inconfortable ...
mais déjà il y a un signe : le FMI a envoyé un telegramme urgent au regime algerien à propos d'une catastrophe financiere et budgetaire que le FMI croit probable.....ce n'est qu'un avant gout......

@portorange
"Qui sait ?
Peut etre les intentions de Marzouki voulait sortir et sauver le trône alaouite du vent de sable sahraoui qui souffle dans le Palais royal pour intégrer sa chaise vide à l UA au coté du Polisario"
Je vois que tu n'es la que pour le blocage :
Marzouki n'est pas atteint de la maladie qui ronge l'oligarchie militaire algerienne: il n'est pas paranoiaque
Othmani a defini l'objectif de l'operation UA : faire exclure le polisario !
cela met fin à tout commentaire et à toute masturbation intellectuelle.

Nourman
01/02/2012, 11h45
Présent au 18e sommet de l'UA
Le baptême africain de Saâd-Eddine El Othmani

Présent au 18e sommet de l'Union Africaine (UA) qui se tient actuellement dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, le ministre des Affaires étrangères, Saâd-Eddine El Othmani en a profité pour rencontrer plusieurs dirigeants du continent avec lesquels il s'est entretenu sur les voies et moyens de renforcer les relations bilatérales.


À peine revenu d'Alger où il venait d'effectuer une visite officielle, la première d'un chef de la diplomatie marocaine depuis Mohamed Benaissa en 2003, le tout nouveau ministre des Affaires étrangères et de la coopération Saâd-Eddine El Othmani s'est envolé pour Addis-Abeba où se sont tenus dimanche et lundi, les travaux du dix-huitième sommet des chefs d'Etat et de gouvernements de l'Union africaine (UA).
El Othmani dont c'est la première sortie sur la scène africaine depuis sa nomination à la tête de la diplomatie marocaine, a mis à profit ce sommet pour rencontrer plusieurs chefs d'Etat africains, dont Alassane Ouattara de la Côte d'Ivoire, Ali Bongo du Gabon, Blaise Compaoré du Burkina Faso, Denis Sassou Nguesso du Congo Brazzaville, Obiang Nguema de la Guinée Equatoriale, et Ikililou Dhoinine des Comores.
Il s'est également entretenu avec ses homologues du Kenya, de l'Ethiopie, et de Djibouti.
Diplomatie tous azimuts
A l'issue de l'audience que lui a accordée le président ivoirien, El Othmani a affirmé que Maroc et la Côte d'Ivoire sont animés d'une ferme volonté de conférer une dynamique nouvelle à leur coopération, et ce à tous les niveaux.
Lors de leurs entretiens, Alassane Ouattara a salué par ailleurs le rôle joué par le Royaume dans la résolution de la crise politique qu'avait connue la Côte d'Ivoire après les élections présidentielles contestées. Pour rappel, le Maroc avait alors dépêché 800 soldats, dans le cadre de la mission de l'ONU pou la restauration de la paix et la sécurité dans ce pays.
Avec le président gabonais, le ministre a examiné les moyens à même de promouvoir la coopération bilatérale sur les plans politique, économique et culturelle. “Les relations entre le Gabon et le Maroc sont excellentes”, a souligné pour sa part Ali Bongo.
Le renforcement des relations bilatérales était également à l'ordre du jours des discussions entre le ministre marocain et les autres chefs d'Etat et de gouvernements.
Pour le retour du Maroc dans le giron africain
Le Maroc ne fait plus partie de l'UA depuis que cette dernière avait admis en son sein la “RASD” en 1984, mais cela n'a pas empêché le Royaume de rester actif sur le plan continental.
On rappelle dans ce sens que les pays africains avaient, dans leur écrasante majorité, soutenu la candidature du Royaume au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU.
Aussi, de plus en plus de pays élèvent-ils leurs voix en faveur du retour du Royaume au sein de l'organisation continentale.
“Le Burkina Faso estime nécessaire le retour du Maroc au sein de l'Union africaine et se propose de jouer un rôle à ce sujet.”
El Othmani à l'issue de son entretiens avec le président burkinabé.
Dans le même sens, le président tunisien Moncef Marzouki, également présent dans la capitale éthiopienne, a estimé que L'Union africaine ne pouvait pas se passer d'un pays aussi important que le Maroc: “C'est une anomalie majeure qu'il faut corriger”, a dit Marzouki, soulignant la nécessité pour le Royaume de retrouver sa place au sein de cette organisation.
La CEN-SAD se réunira bientôt à Rabat
En attendant, le Maroc a obtenu la tenue à Rabat, avant juin prochain, de la réunion extraordinaire du Conseil exécutif des ministres des Affaires étrangères de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD). C'est Saâd-Eddine El Othmani qui l'a annoncé lundi depuis la capitale éthiopienne.
“La CEN-SAD est une organisation qui avait besoin d'une réorganisation et le Maroc, tout en proposant d'accueillir la réunion extraordinaire du Conseil exécutif des ministres des Affaires étrangères, a suggéré de faire partie du Comité de réorganisation. L'objectif étant d'insuffler une nouvelle dynamique à cette organisation internationale”.

overclocker
01/02/2012, 13h17
n'importe quel personne n'allant pas dans le sens des idées de nos amis algériens, sera traité de la meme facon,

c'est drole!!!!:rolleyes:

Awtil
01/02/2012, 14h22
La réunion extraordinaire des M E A des pays sahilo-saharien à RABAT donc le maroc fait partie de ces pays.conclusion le sahara est marocain c'est une reconnaissance implicite.

Cookies