PDA

Voir la version complète : Industrie automobile : Le groupe Benhamadi compte investir le créneau avec un partenaire américain


hboy116
11/02/2012, 18h36
Le groupe Benhamadi Antar Trade activant déjà dans l'informatique, électronique, électroménager, matériaux de construction et l'agroalimentaire compte investir dans la production de véhicules légers. L'annonce a été faite jeudi dernier par son directeur général, Abdelmalek Benhamadi, à l'occasion de l'inauguration d'un showroom des produits électroménagers du groupe à Boumerdès. Sans donner d'amples renseignements sur cet investissement, tenu jusque-là dans le secret, le responsable de l'entreprise s'est contenté d'affirmer que les discussions avancent bien avec un partenaire américain, dont il taira d'ailleurs l'identité, pour la réalisation d'une usine de montage de véhicules légers en Algérie. " Nous sommes en phase de négociations et nous ne pouvons dévoiler, pour le moment, le nom de notre partenaire ", a-t-il indiqué.
Ainsi, après le projet de Renault en Algérie, qui a été relancé suite à la dernière visite de l'émissaire du président français à Alger, M. Jean-Pierre Raffarin, chargé, entre autres, de faire aboutir le projet de production de 150.000 voitures localement, voilà qu'un autre investissement s'exprime sur ce créneau que le gouvernement compte développer. Pour rappel, l'Algérie a importé en 2011 quelque 400 000 véhicules, soit 100.000 de plus qu'en 2010, pour 5 milliards de dollars.
Par ailleurs, dans le sillage de l'extension de ses activité, le groupe Benhamadi annonce son intention d'intégrer la Bourse d'Alger, pas au courant de cette année 2012, mais dans les toutes prochaines années, le temps d'adapter son statut juridique, nous fait-on savoir.
Ce groupement familial d'entreprises qui a réalisé un chiffre d'affaires de 21 milliards de dinars en 2011 — en hausse en 25% par rapport à 2010 — a tiré un bénéfice net de près de 800 millions de dinars et investi un milliard de dinars. Des investissements équivalant à un milliard de dinars seront consentis également cette année, notamment dans l'acquisition de nouveaux équipements de production.
Avec un effectif de 3 000 employés qui sera renforcé cette année par 600 nouvelles recrues, les Benhamadi, dont l'activité est concentrée dans la zone industrielle de Bordj Bou-Arréridj, ont écoulé sur le marché local 1,3 million d'unités de tous produits confondus, dont une partie a été exportée vers des pays africains. En électroménager, sa part sur le marché national se situe entre 30 et 35%, à en croire son premier responsable qui annonce son intention d'investir dans d'autres pays comme la Tunisie et le Maroc, voire même l'Afrique noire.
Hamida B.elmoudjahid

Neutrino
13/02/2012, 16h17
Pour rappel, l'Algérie a importé en 2011 quelque 400 000 véhicules, soit 100.000 de plus qu'en 2010, pour 5 milliards de dollars.

du gaspillage!

zaki123
14/02/2012, 03h52
vous etes des fous...il faut investir dans le machinsme agricol....et éviter les voitures de tourismes...les gens sont entrain de tourner en rond toute la journée,,,sans rien faire ils poluent, ils gaspille de l'energie pour rien, ...tous les algeriens sont parquées dans des batiments....comment ils vont se nourire ou se vetir??? LA FOLIE:evil:

Cookies