PDA

Voir la version complète : Dossier Renault La méthode Coué, selon Mohamed Benmeradi


LIXUS
12/02/2012, 22h13
« Le PDG de Renault a dit que si l'Algérie est intéressée par une usine, Renault est la plus intéressée et c'est positif. Les discussions continuent ». Mohamed Benmeradi, ministre de l’Industrie, possède un optimisme sans limites. Tous les commentateurs, en France comme en Algérie, ont traduit les déclarations faites jeudi à Tanger par Carlos Ghosn comme la confirmation que l’implantation de Renault en Algérie n’en est qu’au stade du projet et qu’aucune concrétisation ne se dessine. Le seul à avoir vu des éléments positifs dans ces déclarations est Mohamed Benmeradi.

Mais contrairement à Carlos Ghosn, PDG qui a des comptes à rendre à ses actionnaires et aux Français – en France, l’implantation de Renault au Maroc a provoqué une vive polémique –, Mohamed Benmeradi est un ministre qui n’a de comptes à rendre à personne. Depuis maintenant deux ans, il a annoncé à plusieurs reprises l’imminence d’un accord avec Renault. Début février, à la veille de la visite de Jean‑Pierre Raffarin à Alger, il déclarait dans un entretien à l’APS que son ministère était « sur le point de signer un accord » avec le groupe français. « Nous en sommes déjà à la phase de la signature d'un protocole d'accord avec Renault. C'est pour vous dire que nous sommes très près de la concrétisation du projet », avait‑il dit.

Cet excès d’optimisme a peut‑être une explication. Mohamed Benmeradi ne comprend visiblement pas grand‑chose à l’industrie automobile ni à la complexité que représente l’installation d’une usine de montage automobile. Sinon, comment pouvait‑il affirmer que Renault pourrait atteindre un taux d’intégration de 40 % dans un pays qui importe tout, y compris les cure‑dents ?

TSA
Lounes Guemache

portorange
12/02/2012, 22h18
PDG qui a des comptes à rendre à ses actionnaires et aux Français

Ghosn rend compte à ses actionnaires (dont l'Etat français ) oui
Ghosn rend compte aux français ....je ne le crois pas !
La France devra accepter les regles d'un jeu dont elle est une figure de proue.....le protectionnisme ....c'est le langage de Marine le Pen....un langage perimé et obsolete.

portorange
12/02/2012, 22h23
Cet excès d’optimisme a peut‑être une explication. Mohamed Benmeradi ne comprend visiblement pas grand‑chose à l’industrie automobile ni à la complexité que représente l’installation d’une usine de montage automobile. Sinon, comment pouvait‑il affirmer que Renault pourrait atteindre un taux d’intégration de 40 % dans un pays qui importe tout, y compris les cure‑dents ?

trés bien synthetisé

l'Algerie , tant qu'elle garde la même philosophie neo socialiste, les mêmes structures economiques ,les mêmes procedures juridiques, la même politique de l'enseignement, la même politique belliqueuse avec l'exterieur .....sera disqualifiée .....

je crois qu'un serieux coup de balais s'impose....peut être qu'avce le depart des personnes .....ces obstacles structurels disparaitront aussi

chedadi
13/02/2012, 01h27
Sinon, comment pouvait‑il affirmer que Renault pourrait atteindre un taux d’intégration de 40 % dans un pays qui importe tout, y compris les cure‑dents ?

lol Bien dit ! :lol:

DEHKA13000
13/02/2012, 02h43
le cure dent importer?:mrgreen::mrgreen:
pour quoi ma3edhoum bouchnira qui pousse chez?

xenon
13/02/2012, 02h52
Sinon, comment pouvait‑il affirmer que Renault pourrait atteindre un taux d’intégration de 40 % dans un pays qui importe tout, y compris les cure‑dents ?
En méme temps , ce pays fabrique des écrans plat 3D , des laptop et des tablettes graphiques mobiles pour ne citer que celà ..

donc le journaliste repassera avec ses taux d'intégration de 40 % reliés bizzarement à l'activité d'un mystérieux commercant en ........cure dent !
bonjour le niveau d'analyse économique

ZA1971
13/02/2012, 11h11
salam

et quelques satellites à défaut de zetla

sami9313
13/02/2012, 12h29
des panneaux solaires, des véhicules industriels...et du siwak (cure dents arabe:mrgreen:).

Cookies