PDA

Voir la version complète : Iran: le chef du renseignement US se rend en Israël


soufiane-oujda
17/02/2012, 15h29
WASHINGTON, 17 février - RIA Novosti

Le directeur national du renseignement (DNI) des Etats-Unis, James Clapper, se rendra la semaine prochaine en Israël pour évoquer le dossier iranien, sur fond de rumeurs concernant une éventuelle attaque israélienne contre les installations nucléaires de Téhéran.

"Nous échangeons les informations avec Israël. La semaine prochaine, j'y rencontrerai les représentants du Mossad pour examiner dans le détail toutes ces questions (de la sécurité dans la région, ndlr)", a déclaré jeudi M.Clapper devant les sénateurs américains, sans donner plus de détails.

Les médias ont annoncé auparavant que l'Etat hébreu se préparait à frapper l'Iran l'été prochain, Washington ayant à plusieurs reprises démenti cette information. D'autre part, le sous-secrétaire d'Etat Michael Hammer a récemment déclaré que les Etats-Unis n'excluaient aucune possibilité de riposte à la menace nucléaire iranienne, tout en continuant de compter sur un règlement diplomatique du problème.

Le chef du Mossad, Tamir Pardo, est allé au début du mois aux Etats-Unis afin d'évoquer la préoccupation d'Israël face au programme nucléaire iranien et sonder la réaction de Washington en cas d'attaque préventive contre la République islamique.

Plusieurs pays occidentaux, les Etats-Unis en tête, soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme mené, selon Téhéran, à des fins civiles. Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté plusieurs résolutions sanctionnant l'Iran pour son refus d'établir un moratoire sur l'enrichissement de l'uranium.

Or, le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a jugé jeudi que les sanctions économiques et financières imposées à l'Iran n'avaient pas donné de résultats.

KHORE
17/02/2012, 19h42
de l'agitation pour faire monter la pression sur les Russes et suggérer une obligation de frapper conjointement la Syrie et l'Iran, si le BACHAR n'est pas remercié avant.

allons nous vers la reédition du scénario de Cuba et voir la flotte marikanya menacer l'URSS ?

les Chinois de leur côté après passage de leur vice-président chez OBAMA doivent savoir à quoi s'en tenir, pour ne pas avooir à surarmer leurs éventuels protégés

le DRS doit en avoir les genoux qui se dérobent

Cookies