PDA

Voir la version complète : Mondial 2006 : un mirage pour les prostituées africaines


zek
09/06/2006, 08h26
L’Allemagne, qui a légalisé la prostitution en 2002, permettant aux prostituées d’accéder à la sécurité sociale et de profiter d’un droit du travail, a décidé de canaliser cette recrudescence, si elle a bien lieu. A Cologne, les autorités ont prévu la construction, à proximité des stades, de « performance boxes », des petites cabines avec lit, douche et distributeurs de préservatifs et de snacks.
Bonjour, l'Allemagne veut rentabiliser le Mondial 2006 par la prostitution, on estime un afflux entre 40 000 et 50 000 filles, les pays où les population les plus pauvres et les moins éduqués seront les plus grand fournisseurs d'êtres humains, malheureusement.
---------------------------------------------------------------------
L’édition 2006 de la Coupe du monde démarre ce vendredi en Allemagne. Si cet événement est une fête pour les amoureux du ballon rond, elle le sera aussi pour l’industrie de la prostitution, au détriment des prostituées étrangères qui sont dans leur grande majorité des victimes du trafic d’êtres humains. Amely James Koh-Bela, spécialiste des filières africaines de la prostitution en Europe, revient sur le cas des Africaines.

Depuis 2000, la prostitution est légale en Allemagne. Cette situation, conjuguée avec l’intérêt que représente pour les acteurs de cette industrie les grands événements sportifs, fait de la Coupe du monde 2006 une réelle menace pour les femmes et les enfants victimes du trafic des êtres humains. Lundi encore, les Etats-Unis appelaient l’Allemagne à faire preuve de vigilance. « Selon certaines informations, des milliers de femmes seraient acheminées en Allemagne pour (la prostitution) pendant la Coupe du Monde et toutes les études et données disponibles montrent que quand il y a de grands mouvements de femmes organisés dans un but sexuel, il y a trafic, il y a un lien entre la prostitution et le trafic (d’êtres humains) », a indiqué John Miller, le conseiller de la secrétaire d`Etat américaine Condoleezza Rice en charge du dossier du trafic humain. De même, pour les spécialistes comme Richard Poulin, professeur de sociologie à l’Université d’Ottawa, la légalisation va de pair avec une hausse du trafic des êtres humains. Dans un article [1] qu’il a coécrit et qui a été publié début juin, il constate que sur les 400 000 prostituées répertoriées en mars 2006 en Allemagne, « environ 75 % d’entre elles sont d’origine étrangère, victimes d’une traite qui est aussi bien légale qu’illégale ».

La suite...
http://www.afrik.com/article9940.html

Cookies