PDA

Voir la version complète : Le Top 5 des plus grandes villes de foot


Zirds
24/02/2012, 20h15
Le derby Arsenal - Tottenham, dimanche (14h30), vient nous rappeler qu'avec Arsenal, Chelsea, Tottenham, QPR et Fulham, Londres compte cinq clubs en Premier League. Connue pour sa culture sports, la capitale anglaise n'est pas la seule à placer autant de représentants dans l'élite d'un championnat national. Elle a de sérieux concurrents hors d'Europe. Voici le top des villes les plus foot du monde.

1. LE CAIRE (9 CLUBS/19)

Puissance phare du continent africain, l'Egypte s'est appuyée sur son championnat local pour remporter ses trois dernières Coupes d'Afrique des nations en 2006, 2008 et en 2010, édition durant laquelle les Pharaons présentaient 13 joueurs issus de clubs du Caire dans son effectif. Un chiffre porte-bonheur, d'autant que cinq d'entre eux jouaient à Al-Ahly, désigné "club africain du XXe siècle" par la Confédération africaine en 2000. Zamalek est également une place forte, puisque vainqueur de cinq Ligues des champions de la CAF. Le deuxième meilleur total de l'histoire, mais moins que les six trophées d'Al-Ahly. A eux deux, ils ont rapporté cinq titres continentaux au Caire entre 2001 et 2008. Sur la scène nationale, la domination de la ville est celle de son meilleur club, Al-Ahly, qui a remporté les sept dernières éditions, série en cours. Mais surtout... 36 titres sur 54 possibles. Vous avez dit hégémonie ?

En 2011-2012, Le Caire est représenté en Egyptian Premier League par Al-Ahly, Al Dakhleya, ENPPI, El-Entag El-Harby, El Geish, Al-Mokawloon Al -Arab, El Shorta, Wadi Degla, Ittihad Al Shorta, Wadi Degla Sporting Club et Zamalek.

___________________________________________


2. LONDRES (5 CLUBS/20)

La performance est encore plus impressionnante. Considérée comme étant le meilleur championnat du monde, la Premier League abrite en son sein cinq formations londoniennes. Et encore, West Ham, club historique de l'élite et générateur de talents (Frank Lampard et Rio Ferdinand sont notamment passés par The Academy), a été relégué en deuxième division l'an dernier. Chelsea, Arsenal et maintenant Tottenham jouent actuellement le haut de tableau. Sans vraiment pouvoir prétendre au titre cette saison en raison de la toute puissance des deux Manchester. Les Gunners cumulent treize titres de champions tandis que Chelsea, après un premier sacre en 1955, tutoie à nouveau les sommets depuis la dernière décennie (titré en 2005, 2006 et 2010). Fulham et les Queens Park Rangers sont également présents, mais aucune de ces cinq formations n'a glané de Ligue des champions. La définte Coupe d'Europe des vainqueurs de Coupes a souri à Arsenal (1994), Chelsea (1971 et 1998) et Tottenham (1963). Le Hotspur a remporté en plus deux Coupes de l'UEFA en 1972 et 1984.



En 2011-2012, Londres est représentée en Premier League par Arsenal, Chelsea, Fulham, Tottenham et Queens Park Rangers.

___________________________________________



3. BUENOS AIRES (5 CLUBS/20)

Buenos Aires n'est pas seulement la province natale de Diego Armando Maradona (il est né à Lanus). C'est surtout la ville la plus représentée dans l'élite argentine, même si elle est principalement connue à l'étranger pour le succès des Boca Juniors, dont Carlos Tevez, Juan Riquelme ou encore Fernando Gago sont issus. Avec 24 titres de champion d'Argentine, le club pensionnaire de la mythique Bombonera a surtout remporté six Copa Libertadores et détient le record de sacre en Recopa Sudamericana (4), en Coupe intercontinentale (3) et en Copa Sudamericana (2). San Lorenzo évolue certes dans l'ombre de Boca mais affiche néanmoins un palmarès respectable avec une Copa Sudamericana et 14 titres sur la scène nationale.



En 2012, Buenos Aires est représentée en Primera Division par All Boys, Argentinos Juniors, Boca Juniors, San Lorenzo et Velez Sarsfield.

___________________________________________



4. ALGER (5 CLUBS/16)

Alger est un haut lieu du football algérien. Le Mouloudia d'Alger est le deuxième club le plus titré avec sept sacres au compteur (derrière les 14 de la JS Kabylie). Le dernier date seulement de 2010, mais c'est durant les années 1970 que le club le plus ancien d'Algérie s'est illustré, empilant cinq trophées nationaux, deux Coupes du Maghreb des vainqueurs de coupe et une Ligue des champions d'Afrique (1976). Le CR Belouizdad était en forme à la même époque mais, malgré ses six championnats remportés, est quelque peu rentré dans le rang depuis son sacre en 2001, n'empochant qu'une Coupe d'Algérie en 2009. L'émergence de l'USM Alger est plus récente. La formation actuellement dirigée par Meziane Ighil joue les premiers rôles depuis la fin des années 1990. Quatre titres nationaux sont venus s'ajouter à celui conquis en 1963. L'USM Alger a atteint le dernier carré de la Ligue des champions en 1997 et 2003.



En 2011-2012, Alger est représentée en Ligue 1 par CR Belouizdad, Mouloudia d'Alger, USM Alger, USM El Harrach et NA Hussein Dey.

___________________________________________



5. BELGRADE (5 CLUBS/16)

Le Red Star, en France, c'est avant tout Saint-Ouen. Mais pour le reste du monde et pour les supporters marseillais de plus de trente ans, c'est Belgrade. L'Etoile Rouge. Celle qui a vaincu l'Olympique de Marseille en finale de la Coupe des clubs champions européens en 1991 aux tirs au but. A l'époque, c'était un club yougoslave. La Serbie n'est un pays à part entière que depuis 2006 (et le détachement du Monténégro) et organise aujourd'hui un championnat dont le Partizan Belgrade est la figure de proue. Depuis 1999, le Red Star et lui se sont partagés tous les titres nationaux, mais le Partizan a fait main basse sur les quatre dernières éditions... avec l'Etoile Rouge dans le rôle du dauphin en 2008, 2010 et 2011. Cette saison, le tenant du titre sera dirigé par l'Israélien Avram Grant, qui y a trouvé un point de chute après son licenciement de West Ham l'été dernier.

En 2012, Belgrade est représentée en Super Liga Srbije par l'OFK Belgrade, le Partizan, FK Rad, l'Etoile Rouge et BSK Borca, qui peut être considéré comme club de Belgrade car domicilié dans ses faubourgs.



Les villes notables à quatre clubs : São Paulo, Rio de Janeiro, Istanbul, Moscou, Bucarest, Dublin, Sofia.

Dossier réalisé par William-Alexandre PROUST
Eurosport

Gavroche
24/02/2012, 21h51
Les jaloux vont maigrir :69:

bledard_for_ever
24/02/2012, 22h46
C'est aussi une question d'infrastructures.
à alger t'as des stades.

5 juillet, el harrache, le 20 aout, el kouba... etc

Casanostra
24/02/2012, 23h20
LE CAIRE (9 CLUBS/19)

Comment ils font avec un championnat avec un nombre de club impair ??

Et je viens d'y penser, on ne trouve en france, pourtant grand pays de foot, aucune ville avec 2 ou plus club en premiere division !

Zirds
25/02/2012, 00h05
Comment ils font avec un championnat avec un nombre de club impair ??
un club est au repos chaque semaine
c'est pourtant pas compliqué à comprendre

Et je viens d'y penser, on ne trouve en france, pourtant grand pays de foot, aucune ville avec 2 ou plus club en premiere division !
il y a aussi plus de supporteurs en 2éme division allemande ou anglaise qu'en ligue 1 française ...
le championnat français et les clubs français ne sont pas fort, à part Lyon qui fait de bons résultats en champion's league
il suffit aussi de voir que les meilleurs joueur du monde jouent en Espagne, en Angleterre, en Allemagne ou en Italie, mais pas en France
même les meilleurs joueurs de l'équipe de france ne jouent pas en france

ahmed67
25/02/2012, 00h09
le championnat français et les clubs français ne sont pas fort
la faute a l’Argent sans doute

Casanostra
25/02/2012, 00h48
c'est pourtant pas compliqué à comprendre


Je ne comprends vraiment pas d'ou viens cette aggresivitee ! :rolleyes:

J'ai poser cette question plus pour le fait que si le nombre est impair et que les championnats en general se jouent en 2 phases, je me demandais comment allait-ils faire pour faire jouer chaque equipe exactement 2 match contre chacune des autre equipe de championnat. Je ne pense peut-etre pas assez fort, mais j'ai beau y reflechir, je fini toujours avec une equipe qui devra jouer un match de plus.

D'ailleurs, c'est la premiere saison que le championnat se joue a 19 clubs, contre 16 l'annee derniere. Si le championnat reprend, je suis curieux de voir comment ca va se passer.

il y a aussi plus de supporteurs en 2éme division allemande ou anglaise qu'en ligue 1 française ...
le championnat français et les clubs français ne sont pas fort, à part Lyon qui fait de bons résultats en champion's league
il suffit aussi de voir que les meilleurs joueur du monde jouent en Espagne, en Angleterre, en Allemagne ou en Italie, mais pas en France
même les meilleurs joueurs de l'équipe de france ne jouent pas en france

Sa n'explique tout de meme pas le fait que des villes comme Paris ou marseille voir Lyon n'ai pas au minimum 2 clubs competitifs en premiere division ! Des championnats relativement moins releves que la Ligue 1 comme la grece ou le portugal ont par exemple deux club majeurs dans leurs capitals ( AEK et le PANA pour athenes et le Sporting et Benfica pour Lisbonne) sans parler des autres pays cites dans l'article.

Maintenant c'est vrai que le degres d'assiduitee des supporter est beaucoup plus important en allemagne ou en angleterre. Mais je trouve quand meme bizarre qu'une grande metropole comme paris qui a donner naissance a tant de grand joueurs francais n'arrive pas a avoir au minimum 2 club en ligue 1 !

Et encore ! l'assiduitee des supporter n'explique pas tout. Malgre le fait que la Bundesliga a un taux de remplissage des stadesparmi les plus elever en europe, sa n'empeche pas la capitale Berlin de n'avoir qu'un club en premiere division ( un club qui frole la relegation). Meme chose pour Munich et hambourg !

Cookies