PDA

Voir la version complète : Déficit commercial : Le CNCE avance le chiffre de 190 milliards DH en 2015


Page : [1] 2

AARROU
25/02/2012, 20h07
Le déficit du commerce extérieur n'a cessé de se creuser et le scénario tendanciel établi par le Conseil National du Commerce Extérieur Maroc (CNCE), présidé par Nezha Lahrichi, laisse apparaître un déficit pour les biens et les services de 190 milliards DH (MMDH) en 2015.

Le déficit commercial des biens a atteint 185 MMDH en 2011, celui des biens et services 116 MMDH alors que l'excédant du commerce des services et les transferts des MRE n'arrivent plus à le couvrir, précise le CNCE. La capacité d'absorption de ce déficit, qui était de 171% en 2001, est tombée à 63% en 2011 à l'heure même où le trend des exportations marocaines de biens et services est ascendant. Cette situation s'explique par le fort contenu en importations qui s'amplifie avec le renchérissement des matières premières et de la facture énergétique. A noter aussi que le système productif importe directement et indirectement près de la moitié (46,7%) de ses consommations intermédiaires et que 85% des produits importés sont incompressibles.

infomediaire.ma

Nazim85
25/02/2012, 20h20
J’espère que la situation se redressera bientôt pour nos voisins marocains.
Sinon, ça sera rapidement l'implosion (interne) ou l'explosion (une guerre).
Entre les deux, c'est souvent la 2ème option qui est choisie et ça risque de faire mal inutilement des 2 côtés...

chedadi
25/02/2012, 20h34
Sinon, ça sera rapidement l'implosion (interne) ou l'explosion (une guerre).
MdR si vous (en Algerie) y connaissiez de l'ordre d'un tout petit doigt en économie... ça se saurait. :mrgreen:

upup
25/02/2012, 20h42
2015 , c est après 2013 , d ici la , beaucoup de choses auront changé .

Nazim85
25/02/2012, 20h48
MdR si vous (en Algerie) y connaissiez de l'ordre d'un tout petit doigt en économie... ça se saurait. :mrgreen:
C'est vrai qu'en Algérie aussi nous nous connaissons très peu en économie, mais le désordre nous guette moins. Nos richesses nous laissent beaucoup de marge pour le moment.

arazigh
25/02/2012, 20h50
190 milliards DH (MMDH) en 2015
Heureusement que tu as choisi cette taille pour le texte : car ton post serait passé inaperçu !

chedadi
25/02/2012, 20h55
C'est vrai qu'en Algérie aussi nous nous connaissons très peu en économie, mais le désordre nous guette moins. Nos richesses nous laissent beaucoup de marge pour le moment.
Au contraire, tout le desorde est justement en Algerie. Si ce pays tiendra ou pas ou pas l'année prochaine, seuls les prix des hydrocarbures peuvent le confirmer.

wouhou
25/02/2012, 20h55
MdR si vous (en Algerie) y connaissiez de l'ordre d'un tout petit doigt en économie... ça se saurait. :mrgreen:

C'est vrai que l'on y connais pas grand chose à l’économie en Algérie.

On attend les conseils avisés du Maroc, fraudais nous expliquer tous cela avec un fascicule, certainement intituler comment BRADER SON ÉCONOMIE AUX ÉTRANGERS. ;)

Nazim85
25/02/2012, 21h12
seuls les prix des hydrocarbures peuvent le confirmer. Nos «frères» arabes (Libye) et musulmans (Iran) font en sorte à ce que ces prix atteignent des sommets jamais égalés. De ce côté-là, je suis plutôt tranquille.
Le baril à 200$, c'est pour bientôt. Au fait, Avez-vous penser à ressortir les ânes et les chevaux?

upup
25/02/2012, 23h03
Nazim85,

oui , nous allons sortir les ânes et chevaux , mais ils seront de fer et péteront du CO2 et du H2O !

A votre place , je me soucierais moins du Maroc, je me soucierais de l état de l’Algérie d ici 2016-2022.

jawzia
25/02/2012, 23h24
2012 commence très mal !

Les exportations ont évolué de 0.8%
Les importations ont augmenté de 12.4%



2012 sous le signe de la déprime

En janvier 2012, les échanges commerciaux du Maroc avec l’étranger se sont établis à 41,85 milliards de dirhams contre 38,53 milliards en janvier 2011, enregistrant ainsi une hausse de 8,6%, selon les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs de l’Office des changes pour le mois de janvier 2012. Ainsi, à cause de la crise en Europe, principal client du Maroc, nos exportations ont enregistré une quasi-stabilisation à 12,65 milliards de dirhams contre 12,54 milliards un an auparavant. Les exportations des dérivés des phosphates ont atteint 2,19 milliards de dirhams contre 2,28 milliards, soit une baisse de 4,1%. En revanche, les exportations des phosphates ont atteint 1,05 milliard de dirhams contre 695,6 millions de dirhams, soit une hausse de 51,7%.

Le textile en peine

Les exportations des articles textile et habillement ont, quant à eux, enregistré une perte de vitesse en ce début d’année. Les exportations des vêtements confectionnés ont atteint 1,56 milliard de dirhams en janvier 2012 contre 1,58 milliard en janvier 2011, soit une baisse de 1,1%. Pour leur part, les articles de bonneterie ont chuté de 16,7%, représentant une valeur de 535 millions de dirhams. Même constat pour les produits électriques et électroniques. Les fils, câbles et autres conducteurs isolés pour l’électricité ont vu leurs exportations accuser le coup avec 895 millions de dirhams soit une baisse de 33,6% par rapport à 2011. Les composants électroniques ont atteint 292 millions de dirhams contre 491 millions en 2011, en baisse également de 40,5%. De même, les exportations des agrumes et des légumes frais ont dégringolé respectivement de 44,4% et de 69%.

Le déficit s’aggrave de 23,1%

Les importations, pour leur part, ont augmenté de 12,4%, pour s’établir à 29,19 milliards de dirhams à fin janvier 2012 contre 25,98 milliards à la même période un an auparavant. Cette hausse est imputable en grande partie aux importations de produits énergétiques qui se sont établies à 6,88 milliards de dirhams contre 6,33 milliards en 2011, soit une augmentation de 8,6%. Ainsi, le solde commercial à fin janvier 2012 s’aggrave pour atteindre un déficit de 16,54 milliards de dirhams contre un déficit de 13,44 milliards en janvier 2011, soit une aggravation de 23,1%. Le taux de couverture, lui, s’établit à 43,3% contre 48,3% en janvier 2011. ◆


Le soir Echos

magh91
25/02/2012, 23h30
Un retard préjudiciable
Publié le 10-02-12 12:02
La nouvelle Loi de Finances n’est toujours pas prête. Le nouveau gouvernement bute sur plusieurs points. Il a marqué son désir de conformer le budget au programme gouvernemental.


Souhait louable en démocratie, sauf que le nouveau cabinet avoue attendre les chiffres, les statistiques et les dossiers. Les grandes orientations ont été (http://www.challengemaroc.com/ACTU/Opinions/L-Edito/Un-retard-prejudiciable.html#), nous dit-on, définies. Ainsi, la création d’un Fonds de Solidarité est acquise. Cependant, Nizar Baraka avoue que «le principe est acquis, mais les modalités de financement n’ont pas été abordées ».Sur la Caisse de Compensation, véritable problème, aucune décision n’a été prise. L’automobiliste marocain paye son essence deux fois moins cher que le Français, les deux pays ne sont pas producteurs de pétrole. Baraka, toujours lui, confirme que chaque fois que le baril augmente d’un dollar, cela coûte à l’Etat neuf cent millions de dirhams.
La saison agricole est compromise. Les céréales n’ont aucune chance d’être récupérées. Mais les productions fruitières, la pomme de terre, victimes du froid, sont encore plus compromises. Cela signifie une augmentation sensible du prix des fruits et légumes, et donc du coût de la vie.Les textiliens souffrent le martyr parce que (http://www.challengemaroc.com/ACTU/Opinions/L-Edito/Un-retard-prejudiciable.html#) le marché européen est en récession. Le tourisme vit des moments dramatiques parce que les marchés émetteurs sont en contraction, situation adoucie par l’évolution du marché intérieur. Liquidités bancaires en baisse structurelle, délais de paiement allongés parce que l’Etat ne paye plus, déficit commercial creusé, tous les voyants sont en rouge. Le gouvernement actuel n’en est pas responsable, mais il est responsable de la gestion de la situation.
Trois mois après les élections, le Maroc n’a ni Loi de Finances, ni visibilités. Les milieux d’affaires sont dans l’expectative, c’est le pays qui en souffre parce que les investissements sont suspendus et que des marchés sont perdus. Entre (http://www.challengemaroc.com/ACTU/Opinions/L-Edito/Un-retard-prejudiciable.html#) ses promesses électorales et ses moyens de manœuvre, le gouvernement du PJD est écartelé. Il faut être de mauvaise foi, ce qui n’est pas notre cas, pour ne pas connaître la difficulté de la situation. Mais s’il ne donne pas rapidement son cap, ce qu’il veut faire, comment il veut le faire, la situation sera pire dans quelques semaines.


Kamal Lahlou

magh91
25/02/2012, 23h35
Les poings sur les I

par Jamal Berraoui (http://www.challengemaroc.com/blog/jamal-berraoui?popup=1) Une saison compromise
Publié le 10-02-12 12:02La pluviométrie insuffisante met en désarroi le monde agricole. Les spéculations céréalières sont définitivement perdues dans plusieurs régions, et fortement compromises dans d’autres pourtours. Les arbres fruitiers frappés par le froid ne présagent qu’une très faible récolte.
Les petits éleveurs se débarrassent leurs bêtes de crainte de ne plus pouvoir les nourrir et d’être forcés de les vendre à vil prix. Comme d’habitude, ce sont les petites et les très petites exploitations qui paniquent le plus, qui sont les premières à trinquer. Les gros éleveurs sont en train de racheter, à bas prix, le cheptel des petits, désargentés et qui ne peuvent suivre la hausse des cours du foin.C’est une situation que le Maroc n’a plus connue depuis quelques années, mais qui n’est pas tout à fait nouvelle. Ce qui est nouveau, c’est qu’elle vient contrarier l’élan du Plan (http://www.challengemaroc.com/ACTU/Opinions/Les-poings-sur-les-I/Une-saison-compromise.html#) Maroc Vert.
S’il ne faut pas céder à la panique, il faut rompre avec les recettes habituelles, se montrer prospectifs et non pas réactifs.Il ne faut pas attendre l’été pour mettre en place les mesures que l’on connaît : report des échéances du Crédit Agricole, soutien des prix et libéralisation des importations. Il faut mettre en place un fonds de soutien qui interviendrait en fonction des régions et de leur situation. Si l’on veut sauver les petits éleveurs, c’est tout de suite en intervenant sur les prix des aliments de bétail.La question n’est pas uniquement économique, elle est aussi éminemment politique. Les protestations dans les campagnes et les bourgades qui leur servent de chef-lieu ont été importantes et, souvent, les plus violentes.
Il est important de donner un contenu au changement et de renforcer l’adhésion de ces citoyens aux processus politiques en cours.Par ailleurs, chaque fois qu’un éleveur, un petit agriculteur est ruiné, c’est une famille nombreuse qui émigre vers la cité la plus proche, grossissant les bataillons de chômeurs et compliquant encore plus la déjà inextricable problématique de la précarité dans les villes ruralisées marocaines.Les approches à l’ancienne sont caduques. Il faut en développer d’autres sur la base (http://www.challengemaroc.com/ACTU/Opinions/Les-poings-sur-les-I/Une-saison-compromise.html#) de la solidarité, mais aussi de l’efficience économique. Il faut sauver les petites exploitations pour sauver les emplois, et fixer les familles et non pas intervenir en fin de partie, comme s’il s’agissait de charité.
Il y a un effet psychologique qu’il ne faut pas sous-estimer. Dès qu’il ne pleut pas, même le salarié citadin est inquiet. Il se prépare à la flambée des prix, qui a rarement lieu, et même à la crise. C’est sûrement l’impact des origines terriennes de la plupart des Marocains. Lyautey disait : «Au Maroc, gouverner, c’est pleuvoir ! ». Même si le monde rural n’est plus hégémonique, il reste central.


Jamal Berraoui

jawzia
25/02/2012, 23h50
Lyautey disait : «Au Maroc, gouverner, c’est pleuvoir ! ».Un economiste marocain disait "Au Maroc, la croissance vient du ciel !"

le solde commercial à fin janvier 2012 s’aggrave pour atteindre un déficit de 16,54 milliards de dirhams contre un déficit de 13,44 milliards en janvier 2011,A ce rythme, les 190 milliards seraient largement dépassés à la fin de cette année (et non pas en 2015 comme le prévoit le CNCE)

magh91
25/02/2012, 23h59
vite vite ouvront les frontiéres:mrgreen:

AARROU
26/02/2012, 00h11
jawzia

Citation:
le solde commercial à fin janvier 2012 s’aggrave pour atteindre un déficit de 16,54 milliards de dirhams contre un déficit de 13,44 milliards en janvier 2011,
A ce rythme, les 190 milliards seraient largement dépassés à la fin de cette année (et non pas en 2015 comme le prévoit le CNCE)

Ça n’empêchera pas les intoxiqués à l'herbe du Rif,de raconter des débilités du genre;" le Maroc à la baraka de sidna Mohamed,de bon rapport avec l'Europe ,avec les Pingouins du khalij............"

Le plus grave c'est ça:

A noter aussi que le système productif importe directement et indirectement près de la moitié (46,7%) de ses consommations intermédiaires et que 85% des produits importés sont incompressibles.

Le CNCE,tire les sonnettes d'alarmes,et eux ne pense qu'a dénigrer l'Algérie.

maB2rOc
26/02/2012, 00h26
Le CNCE,tire les sonnettes d'alarmes,et eux ne pense qu'a dénigrer l'Algérie.
tu veut qu'ont fasse quoi ?
on n'a aucune influence ni pouvoir de décision , même si je trouve certain hypocrite a zerma de se soucier de nous , mais bon je pense vraiment qui a de argent au maroc , mais mal gérer , Algérie elle peut compensé l'argent que c'est dirigeant prennent nous non , si on gére mal le pays il manquera de argent dans certain secteur .

Je pense aussi que Etat marocain doit ciblé les importations qui nous sont accessible a produire pour le produire chez nous , part exemple industrie Alimentaire je la trouve pathétique , il faudrait attiré un autre constructeur :D
INSH'ALLAH , quand on a pas argent , la matière grise devient obligatoire

magh91
26/02/2012, 00h30
un bon plan d ajustement structurel du FMI est en vue ??

Karim28
26/02/2012, 02h05
Le nouveau gouvernement a herité d'une situation tres difficile.

magh91
26/02/2012, 02h11
Le nouveau gouvernement a herité d'une situation tres difficile.
la patate chaude c est pour le pjd

jawzia
26/02/2012, 14h07
tu veut qu'ont fasse quoi ?
Commencer par renégocier certains ALE qui ont transformé le Maroc en deversoir de marchandises. Lorsque vous lisez que les émirats arabes unis ont exporté vers le Maroc ... du couscous, vous comprenez forcément que quelque chose ne tourne pas rond.

Parce qu'il y a urgence :
Le taux de couverture, lui, s’établit à 43,3% contre 48,3% en janvier 2011.

chedadi
26/02/2012, 15h03
Commencer par renégocier certains ALE qui ont transformé le Maroc en deversoir de marchandises. Lorsque vous lisez que les émirats arabes unis ont exporté vers le Maroc ... du couscous, vous comprenez forcément que quelque chose ne tourne pas rond.On leur exporte également du couscous.. et autres choses. C'est ça le libre échange.

En Algerie on ne comprend pas encore ça car c'est pas pareil, il n'y a que exporter petrole et gaz et importer tout le reste (même l'essence et le gasoil ) même le sable vous l'avez importé.. et du Maroc en plus.

Focus
26/02/2012, 15h08
Bien, ca poussera le gouvernement a revoir sa politique economique et mettre en place de nouvelles pistes de developpement. En meme temps 190 Milliards ca reste gerable malgré tout avec la croissances de plusieurs secteurs et la maturité d'autres.

jawzia
29/02/2012, 12h46
Réserves en devises étrangères : 2,5% de baisse en un mois seulement !

L’effritement des réserves en devises du Maroc se poursuit, pour ne pas dire s’accélère. Les avoirs extérieurs nets de Bank Al-Maghrib ont en effet reculé de 2,5% en janvier par rapport à décembre, à 162,3 milliards de DH, soit 4 milliards de DH perdus en un mois.

Par rapport à janvier 2011, la baisse s’élève à 13,2% ou 24,5 milliards de DH. Cette situation s’explique par la hausse des prix à l’importation suite à l’envolée des cours des matières premières.

La Vie éco
2012-02-27

noubat
02/03/2012, 19h35
L’effritement des réserves en devises du Maroc se poursuit, pour ne pas dire s’accélère. Les avoirs extérieurs nets de Bank Al-Maghrib ont en effet reculé de 2,5% en janvier par rapport à décembre, à 162,3 milliards de DH, soit 4 milliards de DH perdus en un mois.
ils comptent sûrement sur les donateurs pour redresser la barre.

magh91
02/03/2012, 19h38
vite,vite ouvront la frontiére avec nos fréres Marocains

overclocker
02/03/2012, 21h18
vite,vite ouvront la frontiére avec nos fréres Marocains


ben oui surtout avec les salaires qui font rêver les suisses, vous êtes des clients super fortunés...:lol::lol:


le premier finira son budget, juste après taourirt, à cause d'un plein qui vaut son budget vacances :lol::lol::lol::lol::lol:

AARROU
02/03/2012, 21h44
overclocker
ben oui surtout avec les salaires qui font rêver les suisses, vous êtes des clients super fortunés...
le premier finira son budget, juste après taourirt, à cause d'un plein qui vaut son budget vacances

Qui te parle de touristes Algériens ?:eek::eek::eek:Ce n'est pas dans nos moeurs d'abuser des mineures,les frontières vont s’ouvrires pour des cohortes de Maroquains affamés qui vont vers l’Algérie portant la photo de Boutef,et en criant One Two Three Viva l'Algérie:lol::lol::lol::lol:

Allez vas vite déplacer le Royaume enchanté à coté de la Norvège, la bas au moins vous aurez de l'eau à boire!!!:mrgreen::mrgreen::mrgreen:

overclocker
02/03/2012, 21h54
Qui te parle de touristes Algériens ?Ce n'est pas dans nos moeurs d'abuser des mineures

pas la peine de venir au Maroc, les tordus dont tu parles existent partout, à Oran, alger, tichy bejaiya sétif c'est les mêmes tordus tu sais ;);)

les frontières vont s’ouvrires pour des cohortes de Maroquains affamés qui vont vers l’Algérie

pour manger la ***** qu'importe les généraux et leurs bâtards, pense pas non :)


la photo de Boutef,et en criant One Two Three Viva l'Algérie


ça, je te le laisse à toi et tes semblables, flnistes lacostistes harkistes, prend même la photo de toufik, l'ancienne là ;);)

Allez vas vite déplacer le Royaume enchanté à coté de la Norvège, la bas au moins vous aurez de l'eau à boire!!!


y a tjr des des coupures d'eau à Alger ????

AARROU
02/03/2012, 22h11
overclocker

Tu ne me crois pas ? je peux te sortir des photos de Marches précédentes !!! .
Ce ne sont que des répétition avant le show final :mrgreen::mrgreen::mrgreen::mrgreen:
Il y'a même un plaisantin qui veut être Israélien!!! Tien justement à cause de coupure d'Eau et d Electricité,il se croyait le pauvre au Mamounia pour avoir l'eau au robinet:lol::lol::lol::lol::lol:

Cookies