PDA

Voir la version complète : La Suisse poursuit ses échanges pétroliers avec l'Iran


soufiane-oujda
25/02/2012, 22h37
IRIB- Tout en s'opposant aux sanctions pétrolières de l'Union Européenne, la Suisse a déclaré poursuivre ses échanges pétroliers avec l'Iran.

La compagnie nationale iranienne du pétrole " Naft-e Iran" peut, via son bureau, dans la ville de Pully, contourner les sanctions imposés par L'UE, a écrit un quotidien suisse.

noubat
25/02/2012, 23h05
Tout en s'opposant aux sanctions pétrolières de l'Union Européenne, la Suisse a déclaré poursuivre ses échanges pétroliers avec l'Iran.

vu sa situation géographique, la suisse n'a pas d'autres choix que de s'aligner sur l'union, elle n'a aucune façade maritime.

GLP
26/02/2012, 09h02
Bonjour ^^
vu sa situation géographique, la suisse n'a pas d'autres choix que de s'aligner sur l'union, elle n'a aucune façade maritime. Mais tien presque le monde entier par les... trucs !:mrgreen: Elle peut faire librement ce qui lui chante, personne n'a d’intérêt à interférer avec sa politique, et ça a toujours été ainsi, c'est pourquoi elle bénéficie d'une neutralité permanente et institutionnelle . n'influence pas et n'est pas influençable.

mohoo
26/02/2012, 09h11
vu sa situation géographique, la suisse n'a pas d'autres choix que de s'aligner sur l'union, elle n'a aucune façade maritime.

un tiers des barils de prétrole vendus dans le monde sont négociés sur la place genevoise.

La Suisse, plaque tournante du pétrole et des céréales

Malgré la crise, un domaine continue à fleurir - en toute discrétion - en Suisse: le commerce de matières premières. L’année dernière, le commerce du pétrole, des céréales ou du courant électrique a représenté 2% de la production économique suisse, soit à peu près la même part que le tourisme.
La Suisse est, depuis longtemps, un point névralgique pour le négoce des matières premières. Elle le doit d’une part à sa situation géographique, au centre de l’Europe, mais aussi à sa tradition bancaire, à sa stabilité politique et à son système économique.

Le commerce du coton et du café passe par la Suisse depuis des centaines d’années. Le boom du pétrole au Moyen Orient et en Russie a encore augmenté l’importance de la Suisse.

Zoug et Genève

Des changements récents dans cette industrie ont fait de Zoug et de Genève, surtout, de véritables plaques tournantes du négoce. Des instruments financiers de plus en plus complexes pour négocier et spéculer ont en effet trouvé une place naturelle en Suisse.¨
«Il y a eu une véritable explosion dans ce domaine il y a dix ans», explique Emmanuel Fragnière, professeur à la Haute Ecole de gestion de Fribourg (HEG). «C’est à cette époque, alors que le marché des matières premières devenait plus volatile, que le négoce a commencé à imiter l’industrie financière.»

«Cette évolution a suscité une nouvelle demande en infrastructures, telle que l’informatique et les télécommunications, le conseil juridique et les services de conseil opérationnel.»

De grands et de moins grands noms

Il semble même que les «traders» de matières premières aient commencé à fuir Londres et l’augmentation récente de ses taxes. Mais comme dans l’industrie des hedge funds, cet exode apparaît plutôt comme un mince filet régulier que comme une inondation.

Swiss.Info



C’est ce que semble affirmer le GTSA (Geneva Trading and Shiping Association). Cette première place serait notamment due à l’arrivée à Genève d’importantes sociétés russes spécialisées dans le négoce du pétrole entre 2009 et 2010. Depuis plusieurs années déjà, un tiers des barils de prétrole vendus dans le monde sont négociés sur la place genevoise.

noubat
26/02/2012, 13h29
un tiers des barils de prétrole vendus dans le monde sont négociés sur la place genevoise.

Même si la totalité du pétrole était négocié en Suisse, la livraison de ce pays passe par l'Union.

L'Iran parle de bloquer tout un détroit, moi je parle de fermer un robinet!

mohoo
26/02/2012, 13h43
La Libye, le Nigeria et l'Algérie livrent la grosse part des bruts importés en Suisse.

noubat
26/02/2012, 14h08
La Libye, le Nigeria et l'Algérie livrent la grosse part des bruts importés en Suisse.

Même si en plus , il ya des livraisons du Mexique, du Vénézuela,........., la porte d'entrée c'est l'Union.

noubat
26/02/2012, 15h18
Elle peut faire librement ce qui lui chante, personne n'a d’intérêt à interférer avec sa politique, et ça a toujours été ainsi
Elle a été rappelé à l'ordre sur l'origine des fonts et transferts, le secret bancaire on a pris un sacré coup.

c'est pourquoi elle bénéficie d'une neutralité permanente et institutionnelle
C'est un choix que tout pays peux faire!

n'influence pas et n'est pas influençable.
malgré sa neutralité, elle subit.

GLP
27/02/2012, 06h09
Noubat:
Et pourtant elle continue de faire des affaires avec l'Iran, comment tu te l'expliques ?

mohoo
27/02/2012, 14h55
La Suisse représente les intérêts américains en Iran et à Cuba, et les intérêts cubains à Washington.

Cookies