PDA

Voir la version complète : MC Alger : un homme d’affaires veut acquérir "au moins 80%" des actions du club


nacer-eddine06
28/02/2012, 22h32
ALGER-L’homme d’affaire algérien, Eddir Loungar a exprimé mardi à Alger son désir d’acquérir "au moins 80%" des actions de la société sportive et commerciale du MC Alger (SSPA/MCA), indiquant que les négociations avec les responsables du club algérois de la Ligue une professionnelle, "avancent très bien".

"Je me suis engagé à racheter au moins 80% des actions du MCA. Je suis même prêt à en acquérir les 20% restantes si personne ne se manifeste pour le faire", a déclaré l’homme d’affaire installé en France lors d’une conférence de presse à l’hôtel Hilton.

Loungar est arrivé lundi à Alger pour entamer une série de discussions avec les membres du conseil d’administration (CA) du ’’Doyen’’ qui devraient aboutir sur son rachat de la majorité des actions du club phare de la capitale.

"Les discussions avancent très bien, je dois dire que les membres du CA du MCA se sont montrés très disponibles en me fournissant tous les documents souhaités. Je peux dire que sauf imprévu, je serais le futur repreneur du club", a t-il poursuivi.

Passé professionnel depuis l’été 2010, à l’instar de 31 autres clubs algérien exerçant dans les championnats de Ligue 1 et 2, le MCA butte sur des problèmes financiers énormes, d’autant plus que toutes les tentatives de ses responsables pour s’offrir des investisseurs de taille ont échoué.

"J’ai bien étudié le dossier du MCA, et je suis au courant de tous ses problèmes, y compris financiers. Cela ne me fait nullement peur. Je me suis engagé pour investir dans ce club, et je n’ai pas l’intention de faire marche arrière", a rassuré le probable futur président du vieux club de la capitale.

Questionné sur les dettes du Mouloudia estimées par des dirigeants de cette formation à plus de 200 millions de dinars, Loungar s’est montré imperturbable.

"Ces dettes ne me gênent nullement, et je suis prêt à les assumer. Je suis quelqu’un qui aime relever les défis, et la situation actuelle de la société du MCA est un facteur stimulant pour moi. En un mot, rien ne me fait peur", a t-il rassuré.

"Je veux tout conclure au cours du mois de mars"

Justifiant son désir d’investir dans le domaine footballistique algérien, d’autant plus qu’il s’agit de sa première expérience dans ce registre, le conférencier a tenu à préciser que son attachement à son ’’pays d’origine’’ et les ’’couleurs du MCA’’, un club que supporte son père, selon ses dires, l’ont motivé à tenter une première expérience dans le monde footballistique algérien.

"Certes, je ne suis pas du domaine footballistique, mais je suis néanmoins quelqu’un de sportif, puisque je dirige deux écuries mondiales dans deux autres spécialités sportives", a t-il commenté. Loungar s’est montré, en outre, très ambitieux à l’idée de rendre au MCA "son lustre d’antan", ajoutant que son objectif majeur est de remettre le club "dans la place qui lui sied".

"Le Mouloudia doit être à la hauteur de son nom et de son histoire. J’ai beaucoup d’idées à mettre en exécution, Cela devrait commencer dès la saison prochaine, et pour ce faire, je souhaite que tout soit conclu le plus rapidement possible", a t-il précisé.

C’est la raison pour laquelle Loungar a fixé des délais bien déterminés pour trouver un accord définitif avec les membres du CA du MCA. "J’aimerais bien que la signature d’un accord avec la direction du Mouloudia se fasse au courant du mois prochain. Cela me permettra d’entamer rapidement les préparatifs en prévision de la saison prochaine. Je ne veux en aucun perdre plus de temps", a encore précisé Loungar.

Et même s’il n’a pas voulu trop s’attarder sur son projet sportif avec le MCA, l’investisseur émigré a fait savoir qu’il reçoit depuis quelques jours des contacts d’entraîneurs étrangers et locaux "proposant leurs services". Il a également annoncé la couleur en promettant "des changements à tous les niveaux", non sans répéter qu’il veut être le seul décideur au club".
aps

Cookies