PDA

Voir la version complète : Le Qatar veut imposer son idéologie islamiste au Maghreb: Le prix de la charia


Vigilance
04/03/2012, 09h37
Après l'Egypte, la Tunisie, la Libye et le Maroc, c'est l'Algérie qui risque de tomber dans l'escarcelle des islamistes sous l'impulsion du Qatar aspirant à imposer son leadership sur le Monde arabe.

A Alger, les islamistes n'avancent plus à visage masqué. Bien au contraire, ils affichent haut et fort leurs ambitions. Ils ont même formé une alliance islamique pour atteindre leurs objectifs. L'un d'entre est clairement formulé: former un groupe parlementaire influent lors de la révision de la nouvelle Constitution. Surfant sur la vague verte qui n'a épargné ni la Tunisie ni le Maroc et encore moins la Libye et l'Egypte, les partis islamistes comptent bien séduire les électeurs pour rééditer le coup qui s'est produit chez nos voisins et ailleurs dans le Monde arabe.
Si les tenants de ce courant idéologique placent de prime abord la barre très haut c'est qu'ils n'ont pas l'intention de réfréner leur appétit. L'ultime but ne serait rien d'autre que celui de tenter d'instaurer la charia. Bien sûr que des simulacres de gages sont donnés au camp laïque et démocratique, mais ses adeptes sont loin de tomber dans le panneau. Des citoyens interrogés sur la question voient d'un mauvais oeil toute perspective de retour au calvaire des années 1990 ayant engendré un lourd bilan de pertes humaines avec 200.000 morts.
Les formations politiques que sont le MSP et les mouvements El Islah et En Nahda préfèrent, pour l'instant, parler d'un redressement du processus des réformes politiques.
Elles précisent même que par ce biais, l'Algérie ne va plus demeurer en reste de l'évolution dans la région arabe. Or, si le modèle proposé n'est autre que le califat islamique ou ce qui s'y apparente, le peuple algérien n'en voudrait certainement pas. De surcroît, si cette offre politique est inspirée des monarchies du Golfe à l'image du Qatar qui donne un coup de main inespéré à ses amis de Tunisie. Dans ce pays, le débat fait rage au sein de la société civile et de l'Assemblée constituante.
Abdelfatah Mourou et Rached Ghannouchi, leaders d'Ennahda, sont montés au créneau pour expliquer les vertus de ce qu'ils considèrent comme le régime d'une cité exemplaire à l'image des années de règne du Prophète de l'Islam (Qsssl) puis de ses quatre successeurs.
En Egypte, on n'est pas logé à meilleure enseigne. Le Parlement égyptien était réuni hier pour choisir les membres de la Commission constituante dans un contexte de bataille tendue entre islamistes, largement majoritaires, et libéraux. Les premiers veulent avoir la haute main sur la rédaction du nouveau texte, mais les libéraux et le Conseil suprême des forces armées des généraux à la tête de l'Etat entendent également peser dans la future Constitution.
Les islamistes de tous les pays arabes veulent ainsi faire sauter une à une les digues susceptibles de leur barrer la route vers l'instauration de la charia. En Algérie, la Constitution et le rôle de censeur joué par le Conseil constitutionnel sont parmi les protections choisies par le peuple lors de l'adoption de la Loi fondamentale. S'ils arrivent à obtenir la majorité à l'APN puis aux assemblées locales, les deux Chambres du Parlement tomberont entre leurs mains. Ils n'auront plus qu'à attendre 2014 pour ajouter une nouvelle pierre à leur édifice. A ce moment-là, plus rien ne s'opposerait à ce que l'un des leurs puisse accéder à la magistrature suprême. Après le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif, ils n'auront qu'un pas à franchir pour placer sous leurs bottes le pouvoir judiciaire. Ce serait une voie royale pour imposer la charia dans le statut personnel, au grand dam des défenseurs des droits de l'homme et de tous les patriotes épris de liberté. Comment s'organisera alors la résistance? Par l'annulation des processus électoraux? un scénario janviériste qui n'est évoqué nulle part. D'ailleurs, ce serait un mauvais point pour l'Algérie observée par le monde entier, que de retourner à la situation ex ante alors que d'autres nations se battent pour imposer la légitimité des urnes. Les islamistes sont conscients de ces difficultés. Ne mettent-ils pas en avant le fait qu'ils oeuvreraient pour la réalisation d'un changement pacifique par les urnes en tant que moyen optimal de préserver la stabilité et d'éviter toute ingérence étrangère. Ce sont les propos de Fateh Rebaï, secrétaire général d'En Nahda. L'alliance islamiste compte même rameuter d'autres partis à l'instar de celui conduit par Abdallah Djaballah.
Dans le cas d'une large majorité, l'alliance serait tentée de faire cavalier seul. Exit alors la collaboration annoncée avec les autres partis d'autres obédiences politiques car elle n'aurait plus besoin de consensus. Les grandes comme les petites préoccupations des Algériens seront de leur ressort exclusif, espèrent-ils, en feignant d'ignorer que ces mêmes Algériens ne sont pas près de confier leurs âmes aux bourreaux.
D'ailleurs, les islamistes comptent bien aller vers l'unification des partis de l'alliance en cas de victoire aux législatives. Ils envisagent déjà de participer aux élections du 10 mai prochain avec des listes unifiées afin de former ce fameux groupe parlementaire influent lors de la révision de la Constitution.

L'Expression

chedadi
04/03/2012, 09h41
Après l'Egypte, la Tunisie, la Libye et le Maroc ....

Je ne pense pas que l'Algerie connaitra quelconque changement tant que la mafia des généraux tient en main de fer la manne des hydrocarbures et bloque toute vraie volonté de changement..
Le Qatar y est pour quelque chose ? ça me fait gentiment rire !

orrano
04/03/2012, 10h00
Vive l'Algerie et on peut confronter ce Qatar et ses islamistes a n,importe quel moment et n,importe quel endroit ;)

sousou35
04/03/2012, 10h27
bonjour en Algérie en pratique l'islam selon les traditions et les habitude "el adaat wa ettakalide" pour les ignorant et par principe pour se qui l'ont étudiez et connue très bien la religion "islam" et les religion
mais en mélange pas la religion avec la politique "c'est administrative!"
droit admenistrative

tenebre
04/03/2012, 10h31
toujours avec la paranoïa de la main étrangère à ce que je vois !! :)

gallek le Qatar !!

Sajeed
04/03/2012, 12h06
On touche plus que le fond avec cette article : que des superstitions, aucun professionnalisme, bref, à jeter directement à la poubelle.

limier
04/03/2012, 12h10
chedadi:Je ne pense pas que l'Algerie connaitra quelconque changement tant que la mafia des généraux tient en main de fer la manne des hydrocarbures et bloque toute vraie volonté de changement..

Ta mafia mekhazni est toujours au pouvoir et pourtant un parti islamiste a eu la majorité chez toi. Tu sais pourquoi ? Je vais te dire pourquoi. Ceux qui détiennent le vrai pouvoir lâcheront une infime partie du pouvoir pour faire une parodie de démocratie et de changement mais ils tiennent toujours les ficelles. Si je me rappelle bien, Mme Clinton a été reçue par l'ancien ministre des affaires étrangères.
La mafia Algérienne a compris avant tout le monde que la démocratie de façade était la meilleure solution pour perdurer et l'ont appliquée si merveilleusement depuis 1992. La risible alliance dont parle l'article n'est que la continuation de cette mascarade. Ce qui est bien en Algérie c'est que le peuple a compris finalement le jeu.

wilams
04/03/2012, 12h16
voici len gros la politique (émir)de Qatar.

Je découvre dans la première page d’overblog un article qui rapporte que l’émir du Qatar trouve admirable qu’Israël désire encore la paix (!!!!!) après tout le mal que lui ont fait les arabes.

Étonnant n'est-ce pas pour qui connaît la nature de l’Etat raciste et belliciste d’Israël et celle du Qatar dont le richissime Emir dirige son Etat comme une propriété privée.

Le Qatar n’emploie le mot démocratie qu’avec les états comme la France qu’il achète peu à peu à travers des clubs sportifs, des sociétés de banlieue et surtout la corruption de ses élites politiques qui tombent sous son traquenard. Ce n’est pas par hasard qu’on le voit si souvent aux côtés de personnalités politiques comme entre autres Mme Royale ou Sarkozy.

Cet émir, si souvent adulé dans nos medias, trahit doublement ses frères arabes et faisant l’éloge d’un état qui, depuis qu’il existe ne cesse de voler, de piller de et d’humilier les Palestiniens.

De la même façon en participant aux bombardements criminels et illégaux de l’OTAN en Libye le Qatar apparaît pour ce qu’il est : un représentant éminent de l’impérialisme au Moyen Orient.

Je vous conseille de lire l’article suivant qui corrige à juste titre le piège dans lequel cherche à nous entraîner ce sinistre émir qui croit qu’on peut tout s’acheter même la France et ses hommes politiques parce qu’on est riche.

Même s’ils ont rompu artificiellement leurs relations diplomatiques Israël et le Qatar sont de faux ennemis car ils représentent et défendent tous deux un ordre mondial injuste d’où ne sortira que guerres et misères.

Au Quatar 200 000 personnes profitent de la richesse colossale du gaz et du pétrole. Pour travailler... il y a les immigrés.

Tout le monde connaît leur chaîne de TV qui semble être invisible chez eux


Vivement qu’une vraie révolution démocrate selon la culture arabe nous débarrasse de cet Emirat voleur et corrupteur !! et des états absolutistes du Moyen Orient comme l'Arabie Sahoudite qui sont hélas nos amis alors qu'ils violent jour après jour tous nos idéaux.



http://www.slate.fr/story/39077/qatar-

andromed
04/03/2012, 13h07
toujours avec la paranoïa de la main étrangère à ce que je vois !! :)

gallek le Qatar !! Avis du sous traitant des gros tas du M.O. Autrement dit < La charité qui se fout de l’hôpital ! >:mrgreen:

wilams
04/03/2012, 14h06
Gelek le Qtar,
pourquois ne pas commencer par chez lui, s'il souhaite de biens pour ses fréres arabes. Tu sais aussi que le Qatar appartient à une famille comme l'Arabie Saoudite.

1868. La famille Al-Thani prend possession du Qatar, rattaché nominalement, depuis 1538, à l’Empire ottoman.
1916. L’émirat devient un protectorat britannique.
1940. Découverte du pétrole, dont l’exploitation commence en 1949.
3 septembre 1971. Le Qatar proclame son indépendance.
Août 1990. L’émirat autorise le déploiement sur son sol de la coalition internationale, menée par les Etats-Unis, après l’invasion du Koweït par l’Irak (2 août).
1991. Dispute territoriale entre le Qatar et Bahreïn autour des îles Hawar.
Juin 1992. Signature d’un accord de défense avec les Etats-Unis.
Juin 1995. M. Khalifa Ben Hamad Al-Thani, au pouvoir depuis 1972, est renversé par son fils aîné Hamad Ben Khalifa
Mars-avril 2003. Le Qatar accueille le commandement central des forces américaines dans le Golfe pendant la campagne militaire contre le régime de Saddam Hussein

chedadi
04/03/2012, 15h30
Ta mafia mekhazni est toujours au pouvoir et pourtant un parti islamiste a eu la majorité chez toi. Tu sais pourquoi ? Je vais te dire pourquoi. Ceux qui détiennent le vrai pouvoir lâcheront une infime partie du pouvoir pour faire une parodie de démocratie et de changement mais ils tiennent toujours les ficelles. Si je me rappelle bien, Mme Clinton a été reçue par l'ancien ministre des affaires étrangères.
La mafia Algérienne a compris avant tout le monde que la démocratie de façade était la meilleure solution pour perdurer et l'ont appliquée si merveilleusement depuis 1992. La risible alliance dont parle l'article n'est que la continuation de cette mascarade. Ce qui est bien en Algérie c'est que le peuple a compris finalement le jeu. Bien qu'il ne s'agisse pas du Maroc.. je tiens à te préciser que :

1/ au Maroc, on a des elections libres et transparentes, de l'avis des ONG internationales, ce qui n'est pas encore le cas en Algerie.
2/ on est a des longueurs d'avances dans le processus de démocratisation.

Ahmadov
04/03/2012, 15h56
on est a des longueurs d'avances dans le processus de démocratisationvous avez surtout des courbettes et des baise mains

slytds31
04/03/2012, 16h21
ahmadov le Maroc est une monarchie qui soumet son peuple ...et qui est dors et deja soumises........alors que l'algérie un pays avec plein de ressources riches et sans dettes attise la convoitise des plus grand pays sur endettés du monde .....donc oui aujourd hui plus que jamais l'Algérie doit se méfier et etre vigilante vis a vis de la main etrangére!
surtous depuis que la Lybie pays qui a permis a l'afrique de franchir un pallié enorme en lançant le 1er sattelite qui a mis fin au monopaule sur la telecommunication de l''europe et surtous a mis fin au benefice pharanoique de Paris dans ce domaine la.....l'algerie avec son excedent est la convoitise des occidentaux .
quand je pense que la reine sohia du maroc a offert des bijoux d'une valeur inestimable a Livni ........:confused:

Taghzut29
04/03/2012, 16h27
@MR CHADADI
SALAM! vous etes un propagandiste zélé du makhzene.Vous dite:"Elections libres et transparentes au Maroc"C'est le comble de l'ironie!
Et comment expliquez-vous les journalistes emprisonnés,les journaux étrangés censurés et les habitants de Taza opprimés?Les élections ne signifient pas démocratie.Comme je l'avait dit dans un précédent topic"la volonté populaire est confisquée des lors que mr Benkirane est allé se prosterner devant M6"aMidelt.
Les Marocains ne sont pas dupe.

chedadi
04/03/2012, 16h36
Pour vous illuminer un peu.. En guise d'exemple :

MAROC (Rapport de l'ONG allemande : Democracy Reporting International )

Les élections du 7 septembre 2007 à la Chambre des Représentants ont offert une image contrastée, marquée par un certain nombre d’avancées, notamment en matière de transparence, avec toutefois la persistance de faiblesses et un niveau d’abstention alarmant. Reflet d’une grave crise de confiance dans le système de Représentation celui-ci soulève la question des réformes politiques susceptibles de renforcer les institutions démocratiques.

Les aspects positifs incluent le pluralisme du paysage politique, une campagne électorale libre, une administration électorale compétente et un cadre juridique généralement satisfaisant. Les résultats officiels ont été publiés de façon plus détaillée que par le passé et une mission internationale d’observation a été invitée à observer le scrutin. La nomination au poste de Premier Ministre du dirigeant du parti ayant gagné le plus grand nombre de sièges a constitué un précédent positif en termes de représentativitélien du rapport : http://www.democracy-reporting.org/files/ltd_a_7_sep_07.pdf


De même pour les élections en Algerie ..

Extrait :
Le présent rapport a été préparé par MM. Laurent Marion (France) et Michel Paternotre (Belgique) de Democracy Reporting International (DRI). Les rapporteurs n’ayant pu bénéficier d’un visa pour se rendre en Algérie, le rapport se fonde essentiellement sur les sources écrites disponibles et n’aborde que de manière succincte le cadre politique des prochaines élections.

Il n’a malheureusement pas été possible d’établir un dialogue ni avec l’administration électorale, ni avec les partis politiques et autres organisations ou organes concernés par la conduite des élections. Le rapport reflète les vues et conclusions des rédacteurs.
Ce rapport fait partie d’un programme régional d’évaluation des cadres électoraux conduit par DRI avec le soutien financier du ministère des Affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne, soutien
pour lequel DRI souhaite exprimer ici ses remerciements.
Le contenu du présent rapport n’engage nullement le Gouvernement de la République fédérale d’Allemagne.
http://www.democracy-reporting.org/files/report_algeria_f.pdf

mon conseil à vous les gars..
Instruisez vous en dehors de vos médias nationaux, ils vous manipulent et vous prennent (peut être) pour ce que vous n’êtes pas. ;)

rodmaroc
04/03/2012, 16h57
Tout les spécialistes sont unanimes pour dire qu'un pays qui dépend des hydrocarbures est plus difficile à reformer qu'un pays qui dépend essentiellement de la contribution du citoyen dans le tissu économique....cela dit, c'est pas une raison pour ne pas amorcer un long processus étalé dans le temps....généralement les changements brusques ont un effet contreproductif....il faut y aller mollo.

Zirds
04/03/2012, 17h00
Je ne pense pas que l'Algerie connaitra quelconque changement tant que la mafia des généraux tient en main de fer la manne des hydrocarbures et bloque toute vraie volonté de changement..

la différence entre les algériens et les marocains, c'est que les algériens savent qu'une bande de mafia les gouvernent, ce qui n'est pas le cas des marocains apparemment qui préfèrent se dire que leur pays est démocratique et transparent :lol:

tu me dira pourquoi fassi machin truc a accueilli Clinton au fait .

Après l'Egypte, la Tunisie, la Libye et le Maroc ....

on voit tous les résultats dans ces pays là
-l’Égypte sombre dans la chaos
-la Libye gouverné par des milices et par la loi de la jungle
-le maroc qui arrête des jeunes parce qu'ils ont mis des caricatures sur leur compte facebook :razz: ou encore fassi machin qui accueille un responsable étranger alors qu'il n'est même pas au gouvernement ... une vrai mafia

finalement à part la Tunisie ( et encore l'économie est ruinée) tout tes exemples te ressemblent à savoir risible :mrgreen:

Taghzut29
04/03/2012, 17h13
@Mr CHADADI..
Gardez vos certitudes pour vous.on dirait que vous vivez dans une autre planéte.vous ignorez complétement les realités du Maroc.A moins que vous etes gracieusement payé pour redorer l'image du makhzene.vous le défendez trés mal!
Vous n'avez pas répondu aux questionnement postées précédement.
Vous ne pouvez pas nier que l'essentiels des pouvoires sont entre les mains du roi,et que le gouvernement PJD n'est qu'un décor.La démocratie de façade a de beaux jours devant elle.

chedadi
04/03/2012, 17h17
Tout les spécialistes sont unanimes pour dire qu'un pays qui dépend des hydrocarbures est plus difficile à reformer qu'un pays qui dépend essentiellement de la contribution du citoyen dans le tissu économique....cela dit, c'est pas une raison pour ne pas amorcer un long processus étalé dans le temps....généralement les changements brusques ont un effet contreproductif....il faut y aller mollo.
+1.
Bonne logique et analyse. J’adhère complétement.


@Taghzut29
Tu peux bien critiquer le Maroc, je n'ai aucun problème avec ça, mais donne moi des arguments tenables... une peu comme je fais moi, quelque chose de vrai et vérifiable. ;)

limier
04/03/2012, 17h44
chedadi:Bien qu'il ne s'agisse pas du Maroc.. je tiens à te préciser que :
1/ au Maroc, on a des elections libres et transparentes, de l'avis des ONG internationales, ce qui n'est pas encore le cas en Algerie.
2/ on est a des longueurs d'avances dans le processus de démocratisation.

Ta blague est marrante mais je pense qu'il y a une rubrique spéciale pour ça;)

slytds31
04/03/2012, 17h58
Le Maroc c'est un beaux pays.........pour les vacance de Sarkozy Clinton et étranger occidentaux :)

Zirds
04/03/2012, 18h04
Ta blague est marrante mais je pense qu'il y a une rubrique spéciale pour ça
il lui faut une rubrique spéciale lui :mrgreen:
tu est nouveau, mais avec le temps tu va apprendre à rigoler doucement de ses commentaires ;)

wilams
04/03/2012, 18h19
tu es dans un délir le plus totale: juridiquement la citoyeneté peut étre définie comme la jouissance des droits civiques attachés à la nationalité. Aujourd'hui on entend par là le droit de vote aux consultation politiques, l'éligibilité, l'exercice des libertés publiques qui donnent sens à la participation politique, enfin l'accés aux fonctions d'autorité dans l'appariel d'état.
Ce concept est lié originellement à la démocratie.Ma question donc, pense tu qu' ou maroc qu'il éxiste cette démocratie, je peut dire non!

limier
04/03/2012, 18h24
il lui faut une rubrique spéciale lui
tu est nouveau, mais avec le temps tu va apprendre à rigoler doucement de ses commentaires

Non mais sérieusement je ne voulais pas être méchant avec lui. Lui même je le trouve sympa. Il est un peu chauvin et ça peut se comprendre. C'est le fait d'être avec des étrangers qui le fait réagir de la sorte.
La révolution arabe est appelée ainsi car elle a touché tout le monde arabe au point où tout le monde regardait pour savoir à qui le tour tellement la situation était presque semblable. Le Maroc, comme tous les pays arabes, est rongés par les mêmes maux et fléaux. Le mouvement du 20 février en est la preuve et je pense que l'attentat du Marakech était pour beaucoup dans l'affaiblissement du mouvement. Pour dire que ce que raconte notre ami est beaucoup plus marrant qu'autre chose mais je le dis sans méchanceté.

Egomis
04/03/2012, 19h35
La chari3a, cet épouvantail qui n'fait plus peur...

le nec de l'hypocrisie est de s'auto-définir démocrate et puis refuser et / ou avoir peur de ce qui sort des urnes... :rolleyes:

andromed
04/03/2012, 19h44
le nec de l'hypocrisie est de s'auto-définir démocrate et puis refuser et / ou avoir peur de ce qui sort des urnes.. Oui parfaitement.On ne discute pas avec ceux qui ,un fois au pouvoir abolirons les élections,ou alors des élections au sein d'un clergé a l'iranienne.Depuis quand les islamistes ont-ils preuve de démocratie?

Cookies