PDA

Voir la version complète : Quand la télé algérienne fait le buzz (vidéo)


Vigilance
07/03/2012, 08h01
Tout le monde en parle. Il s’agit de l’émission « Questions d’actu » diffusée, en direct, lundi soir sur la chaine nationale, Canal Algérie, et dont le thème était les élections législatives prochaines. La liberté de ton des intervenants (pour une fois tous des jeunes, ce qui est déjà une première) a surpris plus d’un. Les critiques acerbes envers les politiques algériens et surtout les responsables, ont été très nombreuses. Une nouveauté qui a suscité de très nombreux débats sur la toile. Pour avoir une idée sur l’événement, Liberté vous présente des extraits de l’émission.

http://www.youtube.com/v/OKE_KMqzBFw&hl=en_US&feature=player_embedded&version=3

Liberté

wilams
07/03/2012, 11h00
débat fort à l'algérienne.
Pour arriver à un changement en algérie, d'abort et avant tout que les forces politique s'engagent sur les bases d'un contrat national, et sans l'acceptation des pricipes définis, les institutions élues soient remis en causes par la volonté populaire.
Ce qui veut dire la primauté de la loi légitime.

massinissa
07/03/2012, 11h29
...et contrôle de l'application de la loi car la loi en elle même n'est rien sans son application à la lettre...

l'imprevisible
07/03/2012, 11h31
Il faut très peu pour impressionner les troupes !



../..

wilams
07/03/2012, 11h41
absolument, c'est le retour a la souverainté populaire.
Les parties prenantes aux négociation doivent définir une légalité transitoire pour la mise en oeuvre et la surveillance des accords. Pour cela elles doivent mettre en place, une conférence nationale dotée de compétence réelle, composée du pouvoir effectif et des forces politiques représentatives, comme la crise de confiance est installée en Algérie.

Cryptage
07/03/2012, 12h15
L'ENTV a tellement fait de massacres que lorsqu'il y a qlq chose a son crédit tout le monde est suspicieux tellement c'est circonstanciel.

absent
07/03/2012, 12h59
Ce n'est point un scoop !

Ce genre de propos tous les algériens se le disent ouvertement sauf à l'ENTV.

De même qu'on a connu ce genre d'ouverture de soupape à l'ENTV après les événements d'Octobre 1988.

C'est du déjà vu donc, et c'est vraiment circonstanciel !

J'espère me tromper !

Cookies