PDA

Voir la version complète : Said Sadi, ne sera plus président du RCD


Page : [1] 2

BabaMerzoug
08/03/2012, 21h24
Jeudi, 8 mars 2012, Said Sadi a annoncé devant les membres du secrétariat national de son parti qu’il ne présentera pas sa candidature à la présidence du RCD lors du 4ème congrès qui aura lieu les 9 et 10 mars.

« Notre génération a ébranlé le parti unique et a institué une éthique politique. Le RCD est à l’origine du seul projet alternatif digne du sacrifice et des espérances algériennes. Le parti a formé les cadres qui organisent la vie du rassemblement, il est temps que la nouvelle génération prenne ses responsabilités»a déclaré, Said Sadi, devant l’instance exécutive de son parti.

C’est le premier dirigeant d’un parti politique, de l’opposition ou du pouvoir, qui passe la main de son plein gré. Depuis l’indépendance du pays, aucun dirigeant , ne s’est retiré de lui même. A chaque fois, les changements ont eu lieu, soit après un décès, soit suite à des « coup d’états » internes, le plus souvent, œuvre de la police politique. Certains dirigeants algériens sont à la tête de leurs partis depuis leur création, notamment dans l’opposition, c’est le cas du chef du FFS, Hocine Ait Ahmed, qui président son parti depuis 1963, mais également de Louiza Hanoune, de Soltani, qui dirige le Hamas depuis le décès de son fondateur Mahfoud Nahnah et la liste n’est pas exhaustive. Du coté du pouvoir, ceux sont, les services de sécurité, le DRS en particulier, qui choisissent les présidents de partis et les destituent à leur guise, en fomentant des dissidences à l’intérieur. Dans tous les cas, en annonçant qu’il ne se représente pas à la présidence du RCD, Said Sadi, donne une leçon à tous les dirigeants de formations politiques, et d’une manière générale, à toute la classe politique algérienne.

la nation

river
08/03/2012, 21h29
Chapeau Mr Saâdi :zen:

zen.man
08/03/2012, 21h29
Quelle triste fin pour cet homme politique. Durant toute sa carrière politique il n'a rien construit de positif pour l'algérie.

Bachi
08/03/2012, 21h32
de toutes les façons, avec le retour du FFS, le RCD ne risque pas de trop compter.
Qu'en pensent les sympathisants de ces deux partis?

BabaMerzoug
08/03/2012, 21h33
@zen
Comme si les autres ils ont construit quelque chose...

sonett
08/03/2012, 21h36
Il a peut être pas construit quelque chose de positive, mais il a fait quelque chose que les autre n'ont toujours pas compris...

BabaMerzoug
08/03/2012, 21h38
@Bachi
De l'aveu d'un de ses proches rencontré l'année passée, Said Sadi a emis le voeu de se retirer de la politique depuis quelques années déjà! A mon avis sa decision n'a pas de lien avec le retour du FFS, mais elle releve plus d'une motivation personnelle!

zen.man
08/03/2012, 21h40
@zen
Comme si les autres ils ont construit quelque chose...
Désolé mais il est question ici de Saadi.
Il a peut être pas construit quelque chose de positive, mais il a fait quelque chose que les autre n'ont toujours pas compris...
Il est peut-être temps de nous le faire expliquer.

Louny
08/03/2012, 21h41
Il faut que les Américains, les Français et les Russes cessent de faire les faux-semblants et qu'ils arrêtent de mettre leur pion en Algérie au détriment du peuple lui-même.
Il faut leur dire, "nous n'avons plus de pétrole et plus de gaz, laissez-nous tranquille".

BabaMerzoug
08/03/2012, 21h45
Il faut que les Américains, les Français et les Russes cessent de faire les faux-semblants et qu'ils arrêtent de mettre leur pion en Algérie au détriment du peuple lui-même.
Qui sont leurs pions? Bouteflika, Medelci, Chakib Khellil et leur clique ou bien tu as d'autres noms qui arrangent tes idées et ideologie?

river
08/03/2012, 21h45
Il faut leur dire, "nous n'avons plus de pétrole et plus de gaz, laissez-nous tranquille".

Moi , je pense que s'ils voient qu'ils font affaire a un peuple uni et éveillé , ils s'éloigneront !!!

sonett
08/03/2012, 21h47
Il est peut-être temps de nous le faire expliquer.

Quand on parle sans cesse de démocratie, et bien faut commencer par céder la place, laisser choisir quoi.

Louny
08/03/2012, 21h49
Qui sont leurs pions? Bouteflika, Medelci, Chakib Khellil et leur clique ou bien tu as d'autres noms qui arrangent tes idées et ideologie?Je pense aux intéressés c'est-à-dire aux sans foi ni loi, à ceux qui veulent s'enrichir, aux grands corrompus etc ...
Quand quelqu'un n'a pas d'argent, est pauvre, il est très facile de le corrompre et les USA, la France, la Russie sont connus pour ça puisque les nombreux exemples du passé prouvent qu'ils ont ce genre de pratique.

Louny
08/03/2012, 21h51
Moi , je pense que s'ils voient qu'ils font affaire a un peuple uni et éveillé , ils s'éloigneront !!!

Personnellement, je ne crois pas en la vertu humaine. Je crois au pouvoir et au contre-pouvoir.
Le problème, pour moi, ce sont bien tous ceux qui sont aux aguets.

zen.man
08/03/2012, 21h54
Tu écris ça :
Il a peut être pas construit quelque chose de positive, mais il a fait quelque chose que les autre n'ont toujours pas compris...

Et quand je sollicite une explication tu réponds :
Quand on parle sans cesse de démocratie, et bien faut commencer par céder la place, laisser choisir quoi.

Je pense que dois prendre une tasse de café.

sonett
08/03/2012, 22h04
Je pense que dois prendre une tasse de café.


Une explication, la seule que je pouvais donner, un partis d'opposition ne doit pas être le reflet de la politique à laquelle il s'oppose, commencer par céder le pouvoir est un bon départ
après si tu peux donner une autre explication, et bien on te lit :)

Demeter
09/03/2012, 11h34
Je parirai qu'il a reçu une proposition beaucoup plus interessante sous le soleil de Saint tropez.

Djigo
09/03/2012, 12h04
de toutes les façons, avec le retour du FFS, le RCD ne risque pas de trop compter.
Qu'en pensent les sympathisants de ces deux partis?
ne risque pas de compter aux yeux de qui ? des kabyles ? j'aime autant te dire que le FFS n'a plus grand chose a esperer non plus.

Vigilance
09/03/2012, 17h19
Said Sadi, ne sera plus président du RCD

quoi qu'on pense de lui, en quittant la tête du parti "si jeune" il marque un sacré point à Ait Ahmed (FFS) et il montre l'exemple à tous les autres.

bel-court
09/03/2012, 18h02
Said Sadi a emis le voeu de se retirer de la politique

Je ne pense pas que Said Sadi pourra se retirer de la politique, même s'il le dit lui même. Ce retrait en tant que président du parti m'a surpris tout de même. C'est le résultat des destabilisations provoquées par Djamal Ferdjallah qui calculait contre son parti et croyait prendre la tête du parti.

Avucic
09/03/2012, 18h06
en quittant la tête du parti "si jeune" il marque un sacré pointBientôt 65 ans =Âge idéal pour la retraite....: Cela devra donner un exemple à suivre à tous nos (trop vieux) politicards.

Quant au FFS, je ne pense pas qu'il se relèvera de si tôt... quoiqu'on n'a à faire qu'aux législatives.

wilams
09/03/2012, 18h14
Je pense sincérement qu'ilya en toute chose, un juste milieu et Said Saadi avait pris une une bonne décision.

BeeHive
09/03/2012, 18h22
23 ans a la tete du parti, probablement plus de 5 mandats, ca fait beaucoups et pas trés democrate.

Je retiendrai de lui un combatant dynamique qui a marqué la scène politique algérienne avec des bonnes et des mauvaises choses.

simplenova
09/03/2012, 23h22
Il était temps qu'il passe la main, maintenant voyons l'écart entre les promesses et les faits

rodmaroc
10/03/2012, 01h25
Durant toute sa carrière politique il n'a rien construit de positif pour l'algérie.
Il n'a jamais été aux affaires à ce que je sache....c'est inoui comme réflexion.

river
10/03/2012, 02h24
انتخب مؤتمر الارسيدي القيادي الشاب، محسن بلعباس، رئيسا لحزب التجمع من اجل الثقافة والديمقراطية خلفا لسعيد سعدي.
محسن بلعباس يبلغ من العمر 41 عاما، مناضل في الحزب منذ سنة 1990 ، ترأس التنظيمات الطلابية التابعة للارسيدي، وفي العام 2007 انتخب نائبا بالبرلمان عن الحزب في الجزائر العاصمة، كما كان نائب رئيس لجنة الشباب بالمجلس الشعبي الوطني.

orrano
10/03/2012, 08h22
Tant mieu pour lui allez Said va te reposer ya plus rien a raconter.

mekssa
10/03/2012, 08h54
bravo monsieur said saadi ,c,est ca la vrai democratie se retirer sans heurte,ni song,et laissé les vieux shnocks du pouvoir s,autoconsumés sur leurs fauteuils.

hben
10/03/2012, 12h06
Une première dans les mœurs politique en Algérie!...
C'est vrai que quand on triture la constitution pour s’agripper au koursi, c'est assez difficile à concevoir!:mrgreen:

Sitchad
11/03/2012, 12h54
Said Sadi n'a pas été tendre vendredi avec le DRS, le tout puissant appareil sécuritaire qui serait, selon le leader du RCD, à l'origine de tous les maux de l'Algérie. Selon Said Said, le DRS incarne "la nature du coeur du système politique algérien".


"En Algérie l’intégrisme a été produit, entretenu et manipulé par les services spéciaux", a encore accusé Said Sadi. Faire, selon lui, l'emprise de cet appareil sécuritaire sur le régime en Algérie a fait "des enfants du peuple des sous-citoyens abandonnés au sectarisme, à l’inculture et à la haine de l’autre".


"Nos jeunes se jettent à la mer, nos cadres fuient par dizaines de milliers. Le pays perdant sa plus belle, sa plus précieuse des richesses se dévitalise. L’économie est prise en otage par des mafias, l’administration est délabrée, la justice est le symbole de l’indignité nationale et le gouvernement algérien est tribalisé", dénonce dans ce sillage Said Sadi qui a conditionné la chute du régime par un chute des prix du baril de pétrole.


"Le système algérien ne laissera derrière lui ni les réalisations ni le souvenir de l’empire romain mais en écho Jugurtha on peut dire de lui aujourd’hui: DRS, DRS, une chute du prix du baril et tu sortiras de la matrice algérienne que tu as martyrisée", prophétise ainsi Said Sadi.




La Rédaction de NessNeews

Cookies