PDA

Voir la version complète : faux moudjahidine Nouvelles menaces contre Mellouk


djet 7
12/03/2012, 16h45
Benyoucef Mellouk est de nouveau ciblé. Pas plus tard que vendredi 9 mars, un procureur général près d’une cour de justice lui a offert un café pour prendre le temps de lui conseiller, gentiment mais avec beaucoup d’insistance, d’arrêter de parler à la presse de l’affaire des magistrats faussaires.

Ce qui est grave, c’est cette personne bien placée qui est venue, il y a une vingtaine de jours avec son chauffeur, jusque devant la demeure de Mellouk, à Blida, pour le menacer en des termes qui ne prêtent pas à équivoque. L’agent en question avait dit : «Voilà, on peut te faire mal. Tu as des enfants et tu dois donc faire très attention sinon tu n’auras qu’à t’en prendre à toi-même.» Il a ajouté, pour préciser à M. Mellouk de quoi il était en train de parler : «Il y a des cadres moudjahidine ainsi que d’autres personnalités qui m’ont parlé, à plusieurs reprises, de cette affaire dite des magistrats faussaires et faux moudjahidine que tu es en train de médiatiser tout le temps.» Ces nouvelles menaces sont venues suite à une rencontre faite par Mellouk lors du colloque «Le Printemps arabe entre révolution et contre-révolution» organisé par El Watan en septembre 2011 à Alger.

A cette occasion, Mellouk s’est retrouvé en présence de trois intellectuels connus ; des membres des familles de deux d’entre eux étaient de faux moudjahidine cités dans l’affaire des magistrats faussaires. L’un d’eux s’adressa à Mellouk : «Ne compte pas sur moi ; je ne peux pas intervenir en ta faveur parce que tu as mis en cause nommément mon oncle.» Cet oncle avait falsifié des documents pour s’ériger en moudjahid et promouvoir sa carrière de magistrat. Le deuxième a dit à Mellouk : «Tu n’aurais pas dû citer mon père, ce n’est pas gentil.» Le père en question avait été caïd, puis attaché de sous-préfecture du temps de la colonisation.

A l’indépendance, il a trafiqué des documents pour devenir moudjahid et magistrat dans le corps de la justice algérienne. Benyoucef Mellouk s’étonne qu’après tout ce qu’il a apporté comme preuves pour étayer son dossier, afin de défendre la Révolution algérienne, il y a encore des responsables de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) et même d’anciens officiers supérieurs de l’ALN qui continuent de lui conseiller de se taire.

Il pense qu’un clan, qui a des ramifications partout dans le pouvoir, fait pression, intimide et menace pour tenter de le faire taire. Mellouk, qui reste convaincu de la justesse de sa démarche, continue à la considérer comme un devoir à respecter avec considération et ne pense pas du tout baisser les bras. En cas de besoin et si un seul cheveu de ses proches est touché, Mellouk prend à témoin l’opinion publique.
Il précise avoir pris les précautions nécessaires et recourra aux instances mondiales comme la Commission des droits de l’homme de l’ONU et enrôlera l’affaire devant la justice internationale. Dans ce cas et puisque dans son pays, on refuse de lui rendre justice, il déballera la totalité du dossier avec tout ce qu’il contient.
Ahmed Ancer
el watan

KHORE
12/03/2012, 16h53
il a de la chance de ne se voir que menacer

dans un autre temps, le procureur général d'Oran s'arrangeait pour convoquer le récalcitrant, et le jour venu était absent, remplacé par une équipe du DRS...et le kidnapping a lieu en plein tribunal.

il n'y a pas que des faux Moujaheds !!!!!

Risk
12/03/2012, 20h20
Ministère des moudjahidines...quelle connerie.

ETTARGUI
12/03/2012, 20h31
Lars
Pourquoi connerie ? Peux-tu développer ?

catulicarmina
12/03/2012, 20h42
50ans passés et encore on parles des moujahidines !
en principe ils doivent être tous au ciel !

je crois que l'Algerie doit plus s'occuper des nouveaux moujahidines : ceux qui galerent pour survivre , pour habiter , manger et boire decement et ceux qui sont pris en charge par un systeme educatif nul qui en fait des chomeurs en puissance .

ETTARGUI
12/03/2012, 20h44
En France, 67 ans sont passées et il y a un ministère (ou un secrétariat d'état) dédié aux anciens combattants

Risk
12/03/2012, 20h55
ETTARGUI:

parce que grâce à ce ministère, l’Algérie compte plus de moudjahidines que de martyrs (1.5 mm).

du31
12/03/2012, 21h03
le temps presse dans 5 ans il y aura extinction totale des anciens moudjahidines..et les gens réfléchissent comment reconduire les licences

plus de licence taxi, licence café, licence hôtel, détaxe véhicule, license véhicule, licence lot de terrain, licence avion, licence bateau, licence import export, etc

et la licence qui va couler beaucoup d'encre et de sang c'est la licence débit de boisson, licence dancing, licence boite de nuit, licence maison de rendez vous, licence maison du shoot,

ça va barder entre les algériens d'origine juive n chrétienne, et libanaise moitié musulman et moitié catholique, on rajoute les algeriens d'origine laique et que la fête commence...

''idda aradna an nouhlika karyatane, amarna moutrafiha fafassakou fiha fahaka 3alayha el kawlou, fadamarnaha tadmira''

autre a cas

''les avons scindées en chi3a (sectes) et nous les avons dressé les uns contre les autres, et vers la fin nous allons les rassemblé tous'' un par un enchainée et trainée mis dans des cages et transportés vers un lieu inconnu:cry:

bouberita
12/03/2012, 22h04
«Voilà, on peut te faire mal. Tu as des enfants et tu dois donc faire très attention sinon tu n’auras qu’à t’en prendre à toi-même.»
bande de lâches !

... rien n'a changé

ETTARGUI
12/03/2012, 22h15
Lars
parce que grâce à ce ministère, l’Algérie compte plus de moudjahidines que de martyrs (1.5 mm).
Il est tout à fait plausible que le nombre des moudjahidines soit supérieur à celui des Chouhada. La majeure partie des Algériens était plus ou moins impliquée dans la guerre de libération. Dissimuler un moudjahid recherché est un acte de Djihad, transmettre un message.... Tous les moudjahidines ne sont pas morts. De plus, parmi les chouhada, il faut compter une bonne partie de personnes innocentes qui ne combattaient pas.

Risk
12/03/2012, 22h25
Neurone:

sais-tu que vendre sa licence de moudjahid est un acte tout ce qu'il y a de plus "normal"?

pour ceux qui ne sont pas au courant, les fils de chahid (du pareil au même) ont des avantages qui vont de l'achat de véhicule en prix HT à l'acquisition de biens immobiliers, de local ..etc avec des avantages dignes de Scarface.

bien évidemment, llah ybarek...mais quand on sait aussi que tout ca existe grace à la "Licence" et que celle-ci peut être vendue ou offerte ou même clonée...on est en droit de se poser des question quand même.

comment un ancien moudjahid ayant bravement défié le colonisateur français, peut t-il troquer sa licence (symbole de sa soit disant bravoure) en toute impunité?!

ne pas confondre patriotisme et connerie.

KHORE
12/03/2012, 22h59
Neurone:

sais-tu que vendre sa licence de moudjahid est un acte tout ce qu'il y a de plus "normal"?

pour ceux qui ne sont pas au courant, les fils de chahid (du pareil au même) ont des avantages qui vont de l'achat de véhicule en prix HT à l'acquisition de biens immobiliers, de local ..etc avec des avantages dignes de Scarface.

bien évidemment, llah ybarek...mais quand on sait aussi que tout ca existe grace à la "Licence" et que celle-ci peut être vendue ou offerte ou même clonée...on est en droit de se poser des question quand même.

comment un ancien moudjahid ayant bravement défié le colonisateur français, peut t-il troquer sa licence (symbole de sa soit disant bravoure) en toute impunité?!

ne pas confondre patriotisme et connerie.


comme il a été dit que,chez FAFA , dont nous nous insprirons pour toute législation , il existe encore un sous minisntère des Anciens Combattants dont un titulaire avait été un ancien algérien, des petits avantages sont accordés aux guerriers. Dans le cadre de la loi , sans exagération ni des préjudices ni cession des avantages à autrui opu transmission héréditaire, ni cumul.

chez nous, il y a peu d'AM qui n'ont pas trafiqué leur dossiers. Je dirai que la majorité a des taux d'incapacité fantaisistes. Alors qu'ils sont sensés être invalides à plus de cent pour cent, ils sont quand même fonctionnaire, cumulent les avantages et les salaires, et transmettent une partie des concessions étatiques à leur rejetons.

toutes ces falsifications ne sont pas ignorées des services de police politique, qui les encouragent chez nous, alors que de l'autre côté les hommes de FAFA en rient en sachant manipuler leurs troyens.

un chiffre. Pendant la guerre, dans les rangs de FAFA il y avaient près de 250 000 suplétifs, alors que dans les armées des frontières il n'y en avait combien ? 10 ? 2O OOO ? Ajoutés à ceux du FLN et de l'ALN locale çà nous donne combien ? Et combien d'AM inscrit pour la rente ? Combien ont bénéficié de cures d'eau thermales à Vichy et de soins au Val de Grâce et pour quel prix ?

les chiffres côté élgérien sont accessibles à tous doctorant, mais nos nonveaux colons y veillent. Secret d'état.

catulicarmina
13/03/2012, 09h45
"En France, 67 ans sont passées et il y a un ministère (ou un secrétariat d'état) dédié aux anciens combattants "

en France les citoyens , y compris les anciens combattants, sont bien nourris, bien soignés, ils sont heureux et ne sont pas deprimés .....donc ils vivent plus longtemps....mais en Algerie c'est l'inverse .....pour ce qui s'y passe , tous les moujahidines divent avoir deja quitté cette terre ....

zwina
13/03/2012, 14h30
Il y avait les Moudjahidines de 54-62 mais il y a aussi ceux de la décennie noire ou du Printemps Berbère. Tout comme en 54-62, il y a encore de faux moudjahidines qui savent parfaitement jouer les martyrs alors qu'ils étaient planqués ou trop jeunes. on a un spéciment à Paris, la nouvelle présidente des "Ni Putes Ni Soumises" qui est originaire de Bachjarah.

catulicarmina
13/03/2012, 16h32
neurone
ton pere n'est pas mort pour rien !
il est mort pour la patrie et il a laissé une progeniture "salha" et nationaliste !
je suis trés honoré de t'ecrire ami !

catulicarmina
13/03/2012, 16h34
il y a aussi ceux de la décennie noire ou du Printemps Berbère.

tu as amplement raison !
quoiqu'il faut ajouter à ces moujahidines victimes du regime algerien , les jeunes et les moins jeunes qui sont maintenus de force dans l'ignorance, le chomage et la hogra .

jawzia
13/03/2012, 16h40
les jeunes et les moins jeunes qui sont maintenus de force dans l'ignorance
Rien qu'en se basant sur cela, je connais un pays qui devra ériger un Super-ministère. Il aura sous sa tutelle 47,3% de la population âgée de 15 et plus :mrgreen:

Sealord
13/03/2012, 17h39
Apres l'independence les autorites Algeriennes etaient devant un probleme cruciale; reconduire les agents de l'administration sous le temps de la France pour faire fonctionner le pays, ou les virer tous et faire retourner le pays au 12ieme siecle. la decision a ete prise avec "sagesse" et a permis a des milliers d'Algeriens de retrouver pleinement leur patrie et ainsi eviter un grand saut dans le moyen age. mais...ce qui devais arriver arriva.
Les anciens agents de l'administration coloniale ( les descendants des agents du temps de l'Empire ottoman) se sont retrouve aux veritables commandes du pays, du coup ils gererent tout les dossiers , economiques, sociaux, politiques de l'Algerie. c'est, des lors, une question de bon sens (pour eux), dans un nouveau pays qui ne jure que par la legitimite revolutionnaire, de legitimer leur appartenance a l'elite Algerienne qui gouverne , et de se proteger en falsifiant massivement les documents prouvant leur passe dans la revolution. les autorites politiques et les services securitaires ont du fermer l'oeil, ne pouvant pas denoncer une tres sensible decision qu'ils ont eux meme prise. cela n'a pas ete une quelconque concertation, ou un complot, rien de tout cela; c'etait venu du bas tout simplement; chaque petit agent de l'administration se consacrant a "regulariser" d'abord sa situation ensuite celles de ses proches et ainsi de suite, jusqu'a ce que l'Algerie se retrouve avec des disaines de milliers de faux moudjahidines, ils sont implantes dans toutes institutions du pays et repandus dans toutes les regions.
ceux du secteur de la justice ne sont qu'un pan, le plus sensible probablement.
c'est par la force des choses qu'on en est la. c'est tout betement ca la realite.

slytds31
13/03/2012, 17h53
il est temp de mettre fin assez sois disant ancien moujahidine, en majorité des usurpateurs ,plus d'arabe ou kabyle ou ancien moujahide ou je ne sait quoi....
maintenant que des algeriens point barre !

zen.man
13/03/2012, 18h01
La majeure partie des Algériens était plus ou moins impliquée dans la guerre de libération. Dissimuler un moudjahid recherché est un acte de Djihad, transmettre un message.... Tous les moudjahidines ne sont pas morts.
Raison de plus pour dire que ce ministère des moujahiddine est une absurdité.Tous les algériens étaient impliqués, directement ou non, dans cette guerre. Ceux qui n'étaient pas avec le FLN étaient considérés comme des harkis. Comment peut-on donc se permettre de récompenser seulement une partie de ces moujahiddine ?

Risk
13/03/2012, 18h06
comme il a été dit que,chez FAFA , dont nous nous insprirons pour toute législation , il existe encore un sous minisntère des Anciens Combattants dont un titulaire avait été un ancien algérien, des petits avantages sont accordés aux guerriers. Dans le cadre de la loi , sans exagération ni des préjudices ni cession des avantages à autrui opu transmission héréditaire, ni cumul.

chez nous, il y a peu d'AM qui n'ont pas trafiqué leur dossiers. Je dirai que la majorité a des taux d'incapacité fantaisistes. Alors qu'ils sont sensés être invalides à plus de cent pour cent, ils sont quand même fonctionnaire, cumulent les avantages et les salaires, et transmettent une partie des concessions étatiques à leur rejetons.

toutes ces falsifications ne sont pas ignorées des services de police politique, qui les encouragent chez nous, alors que de l'autre côté les hommes de FAFA en rient en sachant manipuler leurs troyens.

un chiffre. Pendant la guerre, dans les rangs de FAFA il y avaient près de 250 000 suplétifs, alors que dans les armées des frontières il n'y en avait combien ? 10 ? 2O OOO ? Ajoutés à ceux du FLN et de l'ALN locale çà nous donne combien ? Et combien d'AM inscrit pour la rente ? Combien ont bénéficié de cures d'eau thermales à Vichy et de soins au Val de Grâce et pour quel prix ?

les chiffres côté élgérien sont accessibles à tous doctorant, mais nos nonveaux colons y veillent. Secret d'état.

exactement, dommage que l'aveuglement et l'entêtement font que dénoncer ces mesures soit encore tabou.

Risk
13/03/2012, 18h08
@neurone:

je salue la bravoure de ton père, et note que j'ai pris soin de ne pas généraliser, personne ne nie le fait qu'il y'ai eu des hommes avec de vraies coui**es dans ce bled.

Pangeen
13/03/2012, 18h31
A travers le ministère dit des " anciens moudjahidine ", le trésor public est devenu une banque pour payer les mercenaires au service du pouvoir despotique.

En 1962, les fraîches recrus de l'armée des frontières se sont vu dotées de la carte du faux " fln ", le parti de Ben-Bella, puis du sésame de " Moudjahed " qui donne accès au guichet du trésor public chaque trimestre.

Dans la décennie noire de 1990, la même opération a été renouvelée pour le recrutement de faux patriotes mercenaires responsables de certaines disparitions humaines.

Tous ces faux moudjahidine, en plus de vider notre trésor public, ont aussi été armés pour nous assassiner.

Triste réalité pour les authentiques moudjahidine, les veuves des chouhada et tous leurs ayant-droits qui se voient traînés dans la boue et harcelés par tout ce beau monde de faussaires et sa progéniture.

P.

citoyen
13/03/2012, 19h05
Peut-on attribuer le grade d'"ancien Moujahid" à quelqu'un qui n'a jamais tiré une cartouche contre l’occupant ?

Peut-on attribuer le grade d'"ancien moujahid à quelqu'un qui n'a jamais mis les pieds dans une prison française ?

Peut-on attribuer le grade d'ancien moujahid à qulqu'un qui a rejoint l'armée des frontières à peine 6 mois avant le cessez le feu ?

L'armée des frontières est elle constituée d'anciens moujahids ou bien de quelques gus qui attendaient la fin des combats pour s'emparer du pouvoir ?

Peut-on prétendre à ce grade alors qu'on est né après 1958 donc âgé de 4 ans tout au plus , le 5 Juillet 1962 ?


Avant de qualifier un tel ou un tel d'ancien moujahid voire très ancien moujahid entendons nous d'abord sur la définition de ce grade tant convoité

Cookies