PDA

Voir la version complète : Nous riposterons à toute offensive des Etats-Unis et du régime sioniste (Guide suprême)


soufiane-oujda
21/03/2012, 00h43
IRIB-Nous riposterons à toute offensive des Etats-Unis et du régime sioniste, proportionnellement à une éventuelle attaque de l’ennemi, a affirmé le Guide suprême de la Révolution islamique, devant des milliers de personnes de différentes couche sociales réunies au saint mausolée de l’Imam Reza (béni soit-il) à Machhad.

« La RII ne dispose ni d’arme atomique, ni cherche à la fabriquer », a précisé l’Ayatollah Khamenei, ce mardi, à Machhad, dans le Nord-est iranien, avant d’ajouter que le peuple iranien contrerait avec véhémence les ennemis et qu’il continuerait sa marche vers l’avant. Le Guide suprême de la Révolution islamique a également ajouté :

« Le prétexte des hostilités est l’affaire nucléaire. Ils reconnaissent même que l’Iran ne cherche pas l’arme atomique ; c’est qui est d’ailleurs la pure vérité. Nous avons nos propres raisons pour ne chercher, aucunement, l’arme atomique, nous n’avons pas produit l’arme atomique, nous ne la produirons pas. »

L’honorable Ayatollah Khamenei a également affirmé que les Etats-Unis étaient actuellement en position de faiblesse, pour dire ensuite que l’hostilité des Etats-Unis contre le peuple iranien ne relève pas de l’affaire nucléaire ni de la question des droits de l’homme ; « l’animosité qu’éprouve l’Arrogance envers la nation iranienne est une question de maximalisme, en rapport avec la question du gaz et du pétrole », selon ses propres termes. « Dans des conditions où les ennemis du peuple iranien ont parié sur un déclin de l’ordre (islamique) et du peuple iranien et qu’ils ont appliqué des sanctions paralysantes contre le pays, les jeunes iraniens, à l’appui de leur confiance en soi, sont parvenus à accumuler des progrès considérables dans différents domaines industriels et technologiques surtout la technologie nucléaire », a-t-il aussi précisé. « Les ennemis menacent de mobiliser leurs éléments partout dans le monde et envisagent, ainsi, de réaliser les sanctions contre l’Iran et de nuire à l’ordre de la République islamique, mais ils finiront par échouer », a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique avant de rappeler que les ennemis via pressions, assassinat des scientifiques et sanctions cherchaient à transformer la journée électorale du 2 mars (la législature), en un jour de déception pour l’ordre de la République islamique ; or, « grâce à la participation d’envergure du peuple aux élections parlementaires, ce jour est devenu le jour de fierté pour cet ordre ».

Cookies