PDA

Voir la version complète : Déforestation : 30.000 hectares perdus chaque année au Maroc


Zirds
22/03/2012, 01h29
Chaque année, quelque 30.000 hectares de forêt disparaissent au Maroc. Un inquiétant bilan dressé par l'Association marocaine des droits humains (AMDH) à la veille de la journée internationale des forêts célébrée le 21 mars.

Chaque année, le Maroc est privé de 30.000 hectares de forêts d'arganiers, un arbre endémique du sud-ouest du Maroc dont l'huile est utilisée dans l'industrie des cosmétiques. Cette destruction est en grande partie d'origine humaine, réalisée au profit de vastes projets immobiliers et agricoles, sans que des programmes de reboisement efficaces ne soient parallèlement menés.
Les catastrophes climatiques, comme les incendies et sécheresses, contribuent également à cette inquiétante déforestation pointée du doigt à la veille de la journée internationale des forêts dans un rapport de l'Association marocaine des droits humains (AMDH). Le rapport évoque en outre la désertification qui ne cesse de gagner du terrain, et frappe aujourd'hui plus de 200.000 hectares du sud du Maroc.
Rapporté par l'AFP, ce bilan indique que la superficie forestière du Maroc atteint seulement 9% quand la moyenne mondiale est comprise entre 15 et 20%. "Les incendies de forêts, la faiblesse des projets de reboisement, l'exploitation du bois dans des activités industrielles ou pour le chauffage accentuent cette érosion forestière", alerte ainsi l'ONG marocaine.



maxi sciences

Cookies