PDA

Voir la version complète : Caisse de compensation au maroc : 150 milliards DH pendant 5 ans


soufiane-oujda
23/03/2012, 15h28
D'après une journée d'étude organisée par le ministère des affaires générales et de la gouvernance (najib boulif); la caisse de compensation au maroc a coutée 150 milliards DH au budget de l'état durant les cinq dernières années. Et selon hassan bousalem un des cadres du ministère, les classes riches au maroc ont profité de 75% de cette caisse ce qui est équivalent a 112,5 milliards DH sous la gouvernance bienveillante de l’ancien gouvernement fassi !!!!



-----------------------------------------------------------------
كشفت وزارة الشؤون العامة والحكامة التي يرأسها محمد نجيب بوليف، المنتمي لحزب "العدالة والتنمية"، أن "صندوق المقاصة" الخاص بدعم المواد الأساسية كلف ميزانية الدولة خلال خمس سنوات الماضية 150 مليار درهم، أي أكثر من ثلاث ميزانيا سنوية لقطاع التعليم الذي يستفرد بنحو أكثر من 30 في المائة من الميزانية العامة للدولة. وقال حسن بوسالم أحد مسؤولي الوزارة إن 20 في المائة من الفئات المعوزة لم تستفد سوى من 1 في المائة من هذا المبلغ في حين استفردت الفئات الغنية بنحو 75 في المائة من المبالغ التي رصدت لهذا الصندوق.
ولاحظ نفس المسؤول الذي كان يتحدث في إطار يوم دراسي لإصلاح هذا الصندوق، عقد في الرباط يوم الأربعاء 21 مارس، أن بعض موارد هذا الصندوق تستغل في دعم مواد موجهة للتصدير، وهو ما يتعارض مع الأهداف التي رصد من أجلها دعمه.
أما الوزير بوليف فقد كشف أن دعم الصندوق تستفيد منه بالدرجة الكثير من المقاولات التي ضاعفت إنتاجيتها ومردوديتها، لدرجة أنها "لم تعد تبتكر خططا للتنمية لأنها تحصل على دعم"، على حد قوله.
وكانت حكومة عباس الفاسي، قد ضخت مبالغ كبيرة في هذا الصندوق خلال فترة ولايتها من أجل شراء السلم الاجتماعي، وحطم دعم هذا الصندوق أرقاما قياسية مع اندلاع الحراك الشعبي في المغرب متأثرا بالربيع العربي، مما دفع حكومة الفاسي، ووزيره آنذاك في وزارة الشؤون العامة الوصية على الصندوق، نزار بركة، إلى ضخ نحو 50 مليار درهم في هذا الصندوق لم يصل منها سوى الفتاة إلى الطبقات المعوزة.

يذكر أن وزير المالية في الحكومة الحالية هو نزار بركة عن حزب "الإستقلال"، أحد أهم مكونات الحكومة الحالية، والمسؤول عن رصد 150 مليار درهم لصندوق المقاصة موضوع النقاش حاليا داخل حكومة عبد الإله بنكيران.
وفي نفس السياق اعترف أحمد رضى الشامي، الوزير السابق في حكومة الفاسي، والذي انتقل مع حزبه "الاتحاد الاشتراكي" إلى صفوف المعارضة البرلمانية، بأن صندوق المقاصة كان مخصصا أصلا لـ "شراء السلم الاجتماعي"، وحذر الوزير السابق والمعارض الحالي، في حوار مع جريدة "أخبار اليوم"، من كون الاستمرار في مثل هذه السياسية سيؤدي إلى "الاصطدام بالحائط"، على حد تعبيره.

lakome

haddou
23/03/2012, 17h34
c'est le prix à payer pour une paix sociale,cette politique d'aide aux produits de premières nécessités, a été prodiguée par le FMI durant les années 70 à l'ensemble des pays du tiers monde,aujourd'hui elle est devenue un fardeau pour les budgets des pays,sauf,que certains ,comme le MEXIQUE ET L'INDE ont eu le courage d'instaurer une politique ciblée qui touche directement les plus démunis.Au MAROC on a commencé sérieusement à discuter pour une solution inspirée des autres pays,car ,tot ou tard,il faut une solution
et créer les conditions d'un marché libre

Bachi
23/03/2012, 17h40
D'après une journée d'étude organisée par le ministère des affaires générales et de la gouvernance (najib boulif); la caisse de compensation au maroc a coutée 150 milliards DH au budget de l'état durant les cinq dernières années. Et selon hassan bousalem un des cadres du ministère, les classes riches au maroc ont profité de 75% de cette caisse ce qui est équivalent a 112,5 milliards DH

C'est cela qui est inique et absurde avec le subventionnement direct: ce sont les riches qui en profitent le plus alors qu'on veut aider les nécessiteux.

L'Algérie fait pire encore que le Maroc

overclocker
23/03/2012, 17h45
C'est cela qui est inique et absurde avec le subventionnement direct: ce sont les riches qui en profitent le plus alors qu'on veut aider les nécessiteux.

L'Algérie fait pire encore que le Maroc


exact, un riche avec deux voitures et une maison chauffée et climatisée profite plus de cette caisse que le pauvre,


les compensations doivent être ciblées, est ce que l'état n'arrivent à cibler ceux qui en ont besoin, je ne le pense pas. c'est plus une peur que autre chose..

rodmaroc
23/03/2012, 17h53
Dire que c'est les classes riches qui ont profité à 75% de cette caisse me parait peu réaliste...je ne pense pas qu'on puisse mettre le salarié ou le fonctionnaire qui touche 7000Dh, qui a acheté une dacia et qui profite du carburant subventionné dans la catégorie ''classe riche''!!!! or ceux là sont beaucoup plus nombreux que les gens qui ont des gros 4x4 ou des grosse berlines.

Bachi
23/03/2012, 17h56
même s'ils sont moins nombreux, ils ont les moyens de consommer beaucoup plus.
Mais effectivement 75% me semble à moi aussi un peu trop exagéré.
J'aurais aimé avoir un peu plus de détails, ie combien de fois de plus le riche profite que le pauvre.

rodmaroc
23/03/2012, 18h21
même s'ils sont moins nombreux, ils ont les moyens de consommer beaucoup plus.
Mais effectivement 75% me semble à moi aussi un peu trop exagéré.
justement on aimerait avoir plus de detail (des données chiffrées si possible)....moi l'impression que j'ai c'est que la classe moyenne profite beaucoup des produits subventionnés...si ces subventions sautent, une partie de cette classe moyenne basculera dans la pauvreté ou du moins elle sera dans une situation difficile...il faut faire vraiment gaffe si on veut reformer cette caisse de compensation...ce sujet est hypersensible.

haddou
23/03/2012, 19h47
les subventions touchent la farine(ordinaire) le sucre ,le butane et les produits pétroliers ,donc,les riches ne peuvent profiter largement que des produits pétroliers , parce qu'ils ne représentent pas une population importante ,il reste que la frange la plus consommatrice et qui a un pouvoir d'achat c'est la classe moyenne d'ou la compléxité d'une solution sans casse et c'est pourquoi on parle de 70 pour cent à la faveur des riches,ce qui est aberrant

Bachi
23/03/2012, 19h52
le problème, c'est que dans nos pays, il est difficile de cibler les subventionnements. Il est urgent de moderniser ( informatiser) nos administrations

haddou
23/03/2012, 20h17
effectivement c'est difficile de cibler les subventions,mais certains pays ont répertoriés la population pauvre et ont délivré à chaque famille une carte d'approvisionnement .Au MAROC ,contre la déperdition scolaire en milieu rural,on a éxperimenter l'allocation de 600 dh à chaque famille qui laisserait ses enfants aller à l'école ,et elle a donné un très bon résultat,ensuite elle a été étendue pour atteindre plus de 250 000 familles, je crois c'est une piste parmis d'autres

Cookies