PDA

Voir la version complète : Alger : une bavure policière provoque des émeutes à Saoula


djet 7
25/03/2012, 10h35
Des protestations populaires ont éclaté samedi à Saoula, une commune située à Alger. Des manifestants ont bloqué des routes à l'aide de pneus brûlés et d'objets hétéroclites pour dénoncer une bavure policière dont aurait été victime un jeune habitant de cette commune.


Selon des sources locales, tout a commencé lundi lorsqu'un jeune homme se fait contrôler par des hommes de la B.M.P.J locale. "Quelques minutes plus tard ces hommes l'emmènent à la polyclinique pour une blessure à la nuque. Son état n'est pas jugé grave et il est conduit au poste pour des raisons inconnues", précisent nos sources selon lesquelles le jeune homme a été "relâché quelques heures plus tard mais finit par perdre connaissance et se retrouve admis d'urgence au C.H.U de Bab El Oued. Désormais, il est dans le coma et selon les médecins, il a de faibles chances de s'en sortir sain et sauf", explique-t-on encore.


Et c'est dans ce contexte que prés d'une centaine de jeunes de Saoula ont décidé de dénoncer "les méthodes policières de la brigade de la B.M.P.J". "Ils se sont réunis aujourd'hui à 17h 30 pour aller crier leurs colère et ça a fini par une bagarre générale opposant les forces de l'ordre aux manifestants", indique un fan de notre page.

"Toutes les routes menant à Saoula ont été coupées vers 20 h 00. A présent toutes les routes ont été dégagée par la police, mais les combats continent dans les rues", précise encore notre fan qui affirme craindre "une explosion si le jeune homme meurt"...


ESA

Tsunami
25/03/2012, 11h12
Je ne comprends pas.. il a été tabassé? :rolleyes:

RoboCop
25/03/2012, 13h59
Un photographe de Wakt eldjazaïr malmené, une journaliste de la Tribune des lecteurs défigurée et, voila que maintenant un jeune est dans le coma.

J'ai toujours cru que les flics s'occupaient de la sécurité des biens et des personnes, ne se sont-ils pas trompés de cibles, alors que l'insécurité bat son plein ?

Hyde
25/03/2012, 19h15
Selon des sources locales, tout a commencé lundi lorsqu'un jeune homme se fait contrôler par des hommes de la B.M.P.J locale. "Quelques minutes plus tard ces hommes l'emmènent à la polyclinique pour une blessure à la nuque. Son état n'est pas jugé grave et il est conduit au poste pour des raisons inconnues", précisent nos sources selon lesquelles le jeune homme a été "relâché quelques heures plus tard mais finit par perdre connaissance et se retrouve admis d'urgence au C.H.U de Bab El Oued. Désormais, il est dans le coma et selon les médecins, il a de faibles chances de s'en sortir sain et sauf", explique-t-on encore.

ben dans ce cas, c'est pas une bavure policière. on dirait plutôt une bavure médicale.

Cookies