PDA

Voir la version complète : FLN à Alger : la liste des surprises et de la discorde


Nazim85
26/03/2012, 21h12
Après un long suspense bien entretenu par la direction du parti, le FLN lève enfin les verrous sur sa liste de candidats à Alger. Une liste qui ne manque pas de surprises. Son nom n’a à aucun moment été évoqué. Pourtant c’est Mohamed Larbi Ould Khelifa, président du Haut Conseil de la langue arabe, qui sera en tête de la liste de la capitale. La place était très convoitée par plusieurs ténors du parti. Notamment l’actuel président de l’APN, Abdelaziz Ziari, qui a dû renoncer à la dernière minute.
La deuxième place sur la liste est attribuée à Salah Eddine Bourezak, cardiologue et député. Wahid Bouabdallah, ex‑PDG d’Air Algérie, s’est vu attribuer la troisième position. Autre surprise : Asma Ben Kada, l’ex‑épouse algérienne du cheikh Youssef Al‑Qaradaoui, est en quatrième position sur la liste. Suivront : Saïda Bonab présidente de l’APC de Kouba, et Djamel Madhi, président de l’APW d’Alger et membre de la mouhafadha de Bab El Oued.

La publication de cette liste a provoqué une grande colère chez les cadres dirigeants du parti et des membres du bureau politique. Dans une déclaration à TSA, l’ex‑ministre du Tourisme, Mohamed Seghir Kara, s’étonne du choix de certains candidats qui, selon lui, n’ont rien à voir avec le FLN. « J’ai beaucoup de respect pour Mme Asma Ben Kada mais elle n’est pas militante au sein du parti. Alors je suis en droit de m’interroger sur les critères retenus par Belkhadem pour la sélection des candidats ».

De sources proches du parti, TSA a appris que certains noms ont en fait été imposés par le président de la République en personne. C’est notamment le cas de Mohamed Larbi Ould Khelifa et d’Asma Ben Kada. D’ailleurs, Ould Khelifa figurait parmi les cadres exclus du Bureau politique du FLN par Belkhadem lors du dernier congrès. C’est le « cercle présidentiel » qui aurait, toujours selon les mêmes sources, placé Wahid Bouabdalh en troisième position.

Achira Mammeri TSA

Nazim85
26/03/2012, 21h18
100g d'arabisme + 100g d'islamisme + 1kg d'opportunisme : la recette FLN ne varie pas beaucoup.

citoyen
27/03/2012, 00h01
Comme son clone, ce parti fera certainement un score :mrgreen:

Il semble que belkhadem a donné une "dérogation" à 4 ministres FLN pour se présenter aux législatives, en dépit de du règlement du parti qui devait en principe empêcher tout ministre de se présenter :
Rachid Harroubia -> Ministre de l'enseignement supérieur : bilan très inférieur à la moyenne
Tayeb Louh ->Ministre du travail et de la sécurité sociale : bilan de ces deux secteurs parlent pour lui !
Amar Tou -> Ministre des transports : Bilan non répertorié
Moussa -> Benhamadi Ministre des postes et tellecommunication et des technologies de l'information : bilan j'ai de la chance que mon post passe :mrgreen:


Finalement le fln n'arrive même pas à respecter ses règlements intérieurs comment voulez vous qu'il va respecter les règles démocratiques qui régissent des élections législatives, Wakaaet El Wakéaa.

Euh j'ai oublié le RND, même règlement et même entorse : Cherif Rahmani ministre de je ne sais quoi devrait conduire la liste de Djelfa......

Arbefracom
27/03/2012, 00h39
100g d'islamisme

T'es sûr ? Je te rappel les faits. Le FLN a fait la guerre aux islamistes en Algérie mais selon toi ils le seraient.... hum.

jawzia
27/03/2012, 00h43
Le FLN a fait la guerre aux islamistes en AlgérieA quelle époque ?


Les faits :

Avant 90 : Champion des mauvais calculs, le FLN a favorisé l'émergence des islamistes afin de "casser" tout ce qui s'apparentait à des mouvements de Gauche.

En 91 : Lors des élections "gagnées" par le FIS, le FLN n'a jamais appelé à l'arrêt du processus électoral. Bien au contraire !!!!

A partir de 92 : Le FLN ne s'est jamais positionné dans le camp des éradicateurs !


Donc, à quelle époque a t-il fait la guerre aux islamistes ?

Nazim85
27/03/2012, 00h58
T'es sûr ? Je te rappel les faits. Le FLN a fait la guerre aux islamistes en Algérie mais selon toi ils le seraient.... hum. Pour ceux (comme moi) qui comprennent vite, à condition de leur expliquer longtemps, je répète:100g d'arabisme (Mohamed Larbi Ould Khelifa, président du Haut Conseil de la langue arabe) + 100g d'islamisme (Asma Ben Kada, l’ex‑houri algérienne du cheikh Youssef Al‑Qaradaoui) + 1kg d'opportunisme (Wahid Bouabdallah, ex‑PDG d’Air Algérie, Saïda Bonab présidente de l’APC de Kouba, Djamel Madhi, président de l’APW d’Alger et membre de la mouhafadha de Bab El Oued.) : la recette FLN reste toujours la même, pour le grand malheur de l'Algérie.

votrefrere
02/04/2012, 18h52
La cheikha mouza du Qatar a intervenu en personne auprès de Bouteflika pour désigner Asma Ben Qada en tête de liste du FLN sur Alger .

Vous avez dit ingérence ?!!

Et voilà encore une preuve des liens étroit entre Bouteftef et l'Emir du Qatar, ennemi présumé de l'Algérie selon le DRS manipulateur .

الجزائر- (د ب أ): أفاد تقرير إخباري الاثنين بأن الشيخة موزة، عقيلة أمير قطر الشيخ حمد بن خليفة آل ثاني، تدخلت بنفسها لدى الرئيس الجزائري عبد العزيز بوتفليقة، لترشيح أسماء بن قادة، مطلقة رجل الدين الشيخ يوسف القرضاوي، للانتخابات النيابية المقررة في العاشر أيار/ مايو المقبل.
ونقلت صحيفة (الخبر) الجزائرية عن مصدر مطلع قوله إن بوتفليقة طلب من عبد العزيز بلخادم، الأمين العام لحزب جبهة التحرير الوطني، من موقعه رئيسا شرفيا للحزب، بالنزول عند رغبة الشيخة موزة، وإدراج أسماء بن قادة ضمن قائمة المترشحين.

وجاءت أسماء بن قادة الرابعة في قائمة حزب جبهة التحرير الوطني الخاصة بالعاصمة الجزائر، والأولى ضمن فريق النساء المشارك.

wisdom
02/04/2012, 19h31
La deuxième place sur la liste est attribuée à Salah Eddine Bourezak, cardiologue et député

Petite rectification. Cet homme n'est pas juste un cardiologue, c'est plutôt un professeur en chirurgie cardio-vasculaire. C'est un as de la chirurgie cardiaque et de renommée internationale.

Honnêtement! je vois mal, cet de homme de terrain, cet éminent chirurgien, sur les bancs d'un parlement qui ne serre absolument à rien

Cookies