PDA

Voir la version complète : La bataille d'Alger d'un point de vue autre que francais


Gingerman
27/03/2012, 12h51
http://www.youtube.com/v/Tg_b7CUvXdg?

PS : je m'expliquerai apres pourquoi j'ai mi au titre "d'un point de vue autre que francais"

Gingerman
27/03/2012, 14h02
Voila je m'explique brievement par rapport a ce que j'ai dit avant :

enfin personellement je trouve que l'analyse de ces historiens anglosaxons et impartial et baucoup plus credible que celle que les media francais nous ont habitue :

1- parler de la conquete puis la resitance farouche et le rejet des populations algeriennes a ce colon francais des le depart, ce qui a pris la france presque 40ans de pacifier le pays , d'ailleurs l'un des historien se moque du mot donne a cette conquete qu'est la "pacification" alors qu'elle etait atroce et sauvage. ce sentiment de rejet et de soif de liberte est reste ancree dans la memoire des algeriens jusqu'a la guerre d'independance. chose que dans les media francais comme si la guerre etait une surprise et declanchee de nul part, par des bandit du FLN.

2- on voit dans le documentaire que la violence pendant la guerre d'algerie etait d'abord plus atroce du cote francais ce qui a mene le FLN a radicalise ses positions, on voit bien que les bombes ont explose d'abord contre les populations algerienne, le FLN n'a fait que repondre par ces bombe contre les europeen. tout a fait contraire a la version biaisee officielle de la france.

3 - comme l'a indique Zohra Drif : la guerre d'algerie etait une confrontation entre deux populations; d'un cote europeene qui etait partie prenante de la guerre contre la population musulmane qui luttait pour son independance. chose que les media nous presente que les europens d'algerie n'etait que de simple victime et qui n'ont rien avoir avec la guerre.


bref ....

KHORE
27/03/2012, 18h33
@ Gingerman


1- parler de la conquete puis la resitance farouche et le rejet des populations algeriennes a ce colon francais des le depart, ce qui a pris la france presque 40ans de pacifier le pays , d'ailleurs l'un des historien se moque du mot donne a cette conquete qu'est la "pacification" alors qu'elle etait atroce et sauvage. ce sentiment de rejet et de soif de liberte est reste ancree dans la memoire des algeriens jusqu'a la guerre d'independance. chose que dans les media francais comme si la guerre etait une surprise et declanchee de nul part, par des bandit du FLN.

2- on voit dans le documentaire que la violence pendant la guerre d'algerie etait d'abord plus atroce du cote francais ce qui a mene le FLN a radicalise ses positions, on voit bien que les bombes ont explose d'abord contre les populations algerienne, le FLN n'a fait que repondre par ces bombe contre les europeen. tout a fait contraire a la version biaisee officielle de la france.

3 - comme l'a indique Zohra Drif : la guerre d'algerie etait une confrontation entre deux populations; d'un cote europeene qui etait partie prenante de la guerre contre la population musulmane qui luttait pour son independance. chose que les media nous presente que les europens d'algerie n'etait que de simple victime et qui n'ont rien avoir avec la guerre.



après la falsification de l'histoire par le régime en place et SADI infiltré au même titre que les DAF, vous revenez sur le rôle de DRIF. Certes,en bourgeoise , elle a profité de son look et de ses bonnes manières pour jouer à la terroriste et déposer, comme dans un jeu une bombe dans un bar. Arrêtée et entre les mains des paras, la femme a survécu. A quoi ?
Dans toutes les révolutions , quand un prisoonier surtout responsable de la mort de ses ennemis sort vivant après une arrestation, il est liquidé par ses frères comme traître.

SADI et DRIF ont passé les maillages et les interrogatoires des bérêts rouges. Qui peut croire qu'un parachutiste gracie celui qui a causé la mort d'enfants ?

Pourquoi BEN MHIDI a été pendu, et que l'homme qui faisait travailler les femmes s'en est sorti ?

Et que personne n'ose me dire que je dois quelque chose à ces "révolutionnaires" mon père en a connu de plus glorieux et de plus méritants

son ami constantinois, CHAABNA , était aussi un homme du milieu de SADI mais était net . Son PA en main, il ne l'a jamais rendu pour être prisonnier.

mais rassurez vous mes frères, l'histoire risque de rattraper ces "héros" encore en vie et les archives nous donneront les récits de leurs "interrogatoires" pour bientôt


pour ce qui est plus atroce du côté des Français, tout est relatif. Les nôtres étaient plus expéditifs, parceque n'attendant pas de réponses
mais mon père est sûr d'une chose BENCHERIF a été pire que BIGEARD

Cookies