PDA

Voir la version complète : Législatives: une nouvelle réunion au sommet de l'Etat .


Iska
27/03/2012, 15h15
Abdelaziz Bouteflika a réuni, une nouvelle fois, avant-hier dimanche, les principaux responsables du pays, avons-nous appris d’une source très bien informée. «Le président voulait faire le point sur les prochaines élections législatives», thème qui a constitué d’ailleurs le seul ordre du jour de cette réunion secrète.

Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - Ont pris part à ce conclave, selon notre source, le président du Sénat, Abdelkader Bensalah, le président du Conseil constitutionnel, Boualem Bessaieh, le président de l’Assemblée populaire nationale, Abdelaziz Ziari, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, le ministre d’Etat, représentant personnel du président de la République, Abdelaziz Belkhadem, ainsi que les principaux responsables de la sécurité nationale : le général de corps d’armée, Mohamed Mediene dit Toufik, et le ministre délégué à la Défense nationale, le général major Abdelmalek Guenaïzia, et le chef d’état-major de l’ANP, le général de corps d’armée, Gaïd Salah. Le ministre de l’Intérieur, Daho Ould Kablia, a rejoint le groupe en cours de journée. «Cette réunion a duré toute la journée du dimanche et n’a pris fin qu’en toute fin d’après-midi» ajoute notre source. «Tout a été passé à la loupe. Tout, depuis la dernière réunion du genre tenue le 4 janvier dernier.

Il s’agissait de faire l’état des lieux, notamment à la veille de l’expiration des délais de rigueur du dépôt des listes de candidatures.» Maintenant que tous les protagonistes des élections du 10 mai prochain sont identifiés, il était question pour Bouteflika et les principaux responsables de se faire une idée d’ensemble. «Bien évidemment, il y a aussi des sondages confidentiels effectués par les services de sécurité qui ont constitué un précieux matériau aux travaux de cette réunion», nous confie notre source. Et à en croire cette même «indiscrétion», Bouteflika insistait particulièrement sur des points bien précis : «Le spectre de l’abstention, la fraude et les partis islamistes.» Bouteflika voulait savoir «le poids exact des partis islamistes et la meilleure manière de les battre. De même qu’il mettra en garde de manière très ferme sur toute tentative de fraude émanant de l’administration. Des décisions avaient été d’ailleurs prises, dimanche, au sujet de la fameuse affaire des membres de l’armée inscrits hors délais», nous confie encore notre source. «Je ne veux, en aucune manière, recevoir des remarques de ce type de la part des observateurs étrangers», aurait même ordonné Bouteflika. Il est vrai que l’actuel locataire d’El Mouradia insiste particulièrement sur «les regards du monde qui sont tous braqués sur nous», dans toutes ses récentes sorties publiques…

K. A.
Le Soir D'Algérie

BeeHive
27/03/2012, 15h51
Au pire c'est une négociation de partage des parts et le placement des protégés des uns et des autres ou au mieux c'est comment faire gagner le FLN et le RND sans se faire attraper.

zen.man
27/03/2012, 16h19
Législatives: une nouvelle réunion au sommet de l'Etat .

Les clans se sont réunis pour mettre de côté leurs différends. En tous cas chacun est averti que quoi qu'il fasse il sert l'un des clans. S'il participe aux élections il cautionne le clan présidentiel et s'il boycotte il sert le clan des janviéristes. Vous êtes tous averti à moins que les hyenes se mettent d'accord dont je doute fort :lol:

orrano
27/03/2012, 16h19
partis islamistes et la meilleure manière de les battre speculation.

catulicarmina
27/03/2012, 22h18
je crois que cette rèunion au sommet des clans qui partagent le gateau Algerie a été plus dédiée aux dernieres directives americaines .

Cookies