PDA

Voir la version complète : Enquete du bareme algerien 51/49 %


good
30/03/2012, 13h12
L Algerie oblige les invéstisseurs à une LOI de 51% pour le National
et 49% pour investisseur étrangers.

A mon avis cela FAIT FUIR LES INVESTISSEURS ETRANGERS 1°
ET 2° Cela favorise les barons du commerce algérien
et de 3° cette loi FREINE LES PETITES BOURSES ALGERIENNES A INVESTIR que ce soient SEULS ou ACCOMPAGNés par des invéstiseurs Etrangers en cooperation.


Donc les 51% / 49% est une LOI QUI FAVORISE UNIQUEMENT LES BARONS DU COMMERCE ALGERIEN. et qui doute de mon analyse DOIT COMPARER DANS D AUTRES CIEUX EST CE QU IL EXISTE UNE LOI SIMILAIRE A LA LOI ALGERIENNE - et dans ce cas je m incline !

overclocker
30/03/2012, 13h19
Pourquoi choisir d'investir aux Emirats Arabes Unis



Les points forts

Les points forts du pays sont :
- L'absence de fiscalité directe sur les sociétés (mis à part pour le secteur pétrolier, bancaire et les assurances) et sur les personnes ;
- L'absence de contrôle des changes ou de toute contrainte en matière de rapatriement des capitaux ;
- Un secteur bancaire solide et rentable et des règlements favorables aux investissements étrangers ;
- La position géographique de ce pays en fait une potentielle plate-forme de rayonnement dans tout le Golfe, l'Iran , l'Asie et le Moyen-Orient ;
- Ce pays dispose enfin d'une main d'oeuvre étrangère à faible coût, de très bonnes infrastructures de transport et de fabrication (financées par les revenus des hydrocarbures) et d'un accès à l'énergie à moindre coût.

Les points faibles

Il existe des freins juridiques à l'investissement étranger. En effet, l'interdiction (hors zone franche) de détenir plus de 49% du capital d'une entreprise locale pour un investisseur étranger constitue une entrave importante. De plus, l'obligation de recourir à un agent de service local pour les succursales et les bureaux de représentation des sociétés étrangères représente une limite. Les mesures mises en place par le gouvernementLe gouvernement a annoncé un certain nombre de mesures dont par exemple la supression de l'obligation de la détention de 51% du capital par un national ou encore la réouverture des secteurs de la banque et des assurances aux investisseurs étrangers. Jusqu'ici, peu de progrès ont été réalisés. On peut cependant noter l'assouplissement des règles d'accès à la propriété foncière pour les étrangers dans les émirats de Dubaï, Sharjah et Abou Dhabi.

haddou
30/03/2012, 14h38
si les émiratis ont instaurés cette parité , c'est qu'ils sont de brillants entrepreneurs rien à envier aux européens ; d'ailleurs ils sont quémandés par la majorité des pays soit arabes soit occidentaux, leur expertise est avérée, le but de l'algerie c'est de protéger son économie et ses entreprises, son secteur privé est resté dépendant de l'etat et n'arrive pas à se liberer et compter sur sa capacité à se transformer.Malheureusement c'est le dilemme de la transition d'une economie dirigée à une économie du marché,des pays riches comme la RUSSIE trainent encore à se débarrasser du système soviétique, qui a ruiné le pays

Zirds
30/03/2012, 17h53
@haddou
c'est surtout la bureaucratie que le france nous as léguer qui nous ruine

haddou
30/03/2012, 18h02
Cette fois-ci on parle le meme langage sans s'egarer

ecoyoussef
30/03/2012, 19h14
Le problème ce n'est pas la parité le pb c'est les mécanismes d'attraction, tel que les salons sectoriels, les caravanes d’entrepreneurs pour faire connaitre le secteur privé algérien et lui facilité l’accès et à des collaborateurs étrangers potentiels, etc.

jawzia
30/03/2012, 21h45
si les émiratis ont instaurés cette parité , c'est qu'ils sont de brillants entrepreneurs rien à envier aux européens ;
Au delà du fait que c'est exagéré (un peu beaucoup même), je ne vois pas le lien avec les dispositions du 51/49
d'ailleurs ils sont quémandés par la majorité des pays soit arabes soit occidentaux, leur expertise est avérée,
C'est leur chéquier qui est très quémandé.

-------------------------------------------------------------------------
A mon avis cela FAIT FUIR LES INVESTISSEURS ETRANGERS
Si l'on regarde les IDE sur la rive sud de la méditérrannée, on serait tenté de douter de cette affirmation.
2° Cela favorise les barons du commerce algérien
Cela favorise ceux qui ont les moyens pour investir. Des barons, peut être !
et de 3° cette loi FREINE LES PETITES BOURSES ALGERIENNES A INVESTIR
Je vois mal de petites bourses "monter" des joint-venture avec des partenaires étrangers. Les petites bourses peuvent s'adresser à "la bourse" (Ce qui est un autre débat). Et là ils s'en foutent que leur mises sont sur des entreprises privées, publics ou issue du 51/49.
que ce soient SEULS
Quel lien avec le 51/49 s'ils sont seuls :lol:
ou ACCOMPAGNés par des invéstiseurs Etrangers en cooperation.
Voir plus haut (petites bourses)

Alryib3
31/03/2012, 09h53
Au contraire c'est une loi qui favorise les investisseurs Algériens car ils peuvent demander 51% des actions d'une entreprise en partenariat tout en deposant uniquement 10 ou 20% du montant de l'investissement. En contre partie ils s'investissent plus dans la gestion du projet et son execution.

Beaucoup d’étrangers veulent investir chez nous mais ne trouvent pas de partenaires sérieux: cette loi est une couverture parfaite pour les partenaires privés Algériens. Dire que le fait que l’état impose que 51% soit détenus par les Algériens est un mauvais point pour les Algériens c'est vraiment paradoxal.

haddou
31/03/2012, 11h52
Parmi les 50 recommandations du FCE figure en téte l'abolition de cette loi (se référer au rapport paru dans TSA),

good
01/04/2012, 11h53
Oui en 1° l Algérien doit payer le plus d impots et QUELS IMPOTS -
-1 SUR LE BENEFICE 25 % --- 2-- SUR LE CA 2% -3- LES TAXES --- 4---LA TVA JUSQU A ET PLUS DE 17% -----5- ---IRG INCROYABLE 20% SUR LE BENEF AU MINIMUM ---- 6---- IMPOTS DES TRAVAILLEURS -------7---- ASSURANCES DES TRAVAILLEURS ET DE SOI MEME AVEC UNE AUGMENTATION CETTE ANNEE DE PLUS DE 13% ARBITRAIREMENT ETC.....


INCROYABLE MAIS ON VEUX FREINER TOUT DEVELOPPEMENT NATIONAL SOUHAITEE AVEC LES << PETITES BOURSES << %

rasibus
03/04/2012, 13h54
les Joint Venture existent depuis les annees 1920 ... on les importent un siecle en retard, et il y en a qui viennent ensuite crier au loup !

Pihman
03/04/2012, 16h52
En fait , aucun pays ne peut aligner des conditions 100% favorables
mais un bouquet d'avantages avec un certain nombres de contraintes

Certains pays comme la chine peuvent se permettrent toutes les contraintes adminitratives sans risquer le fuite des investisseurs tant leur marché est porteur

Ce n'est pas le cas de nos pays

Par ailleurs, les IDE c'est une question de concurrence pour les charmer
Si qlq un pays concurrent fait des concession, nous sommes obligé de proposer mieux ,

C'est comme cela

Nous devons être capable de "vendre" nos pays sur le marché des IDE

rasibus
03/04/2012, 21h36
les IDE sont une chose, les investissements publics en sont une autre, et le juste milieu ce sont les Joint Venture

l'algerie s'y met 40 ans apres la malaisie, la turquie, le chili ... il etait temps !

Neutrino
04/04/2012, 11h48
L Algerie oblige les invéstisseurs à une LOI de 51% pour le National
et 49% pour investisseur étrangers.

A mon avis cela FAIT FUIR LES INVESTISSEURS ETRANGERS 1...

exact. c'est le but de cette loi.

rasibus
05/04/2012, 00h09
un Joint Venture (51-49%) se negocie actuellement avec VW ... le plus gentiment du monde

Cookies