PDA

Voir la version complète : Feghouli, l’homme de la dernière passe


yugha
03/04/2012, 02h28
Pas de répit pour Sofiane Feghouli. A l’occasion du derby de Valence, Unaï Emery n’a pas jugé utile de le ménager pour le match retour de l’Europa League face à l’AZ Alkmaar. Sofiane a joué 76’ durant lesquelles il a couru plus de 10 km.

En l’absence de Soldado, Emery a choisi de jouer avec 4 joueurs à vocation offensive. Pablo Hernandez à droite, Feghouli à gauche, Aduriz et Jonas dans l’axe. Cette tactique a donné ses fruits, puisque à la 17e minute de jeu, Aduriz sert Feghouli en profondeur. Ce dernier seul face au gardien adverse préfère servir Jonas, mieux placé que lui qui, devant la cage vide, marque le premier but de la partie. Bien sûr, c’est Feghouli que les joueurs ont félicité en premier, puisqu’il a fait preuve, comme c’est le cas depuis le début de saison, de beaucoup de générosité en choisissant de servir son coéquipier.
«L’intérêt de l’équipe avant tout»
On ne trouve pas cette qualité chez tous les joueurs. On a tous vu comment Ronaldo et Higuain se sont battus sur une balle de but (Real-Osasuna et à la fin personne ne l’a mise dedans). Lors de notre visite à Valence, on a posé la question à Feghouli et essayé de comprendre pourquoi il préfère toujours faire la passe, même quand il peut marquer lui-même le but, Sofiane nous avait répondu ainsi : «C’est vrai que des fois, je peux marquer et je préfère faire la passe. Si je le fais, c’est parce qu’au moment de l’action, je juge que mon partenaire a plus de chance de la mettre dedans que moi. Alors pourquoi prendre le risque de priver mon équipe d’un but ? Le football est un sport collectif et l’important n’est pas celui qui marque, mais celui qui gagne à la fin.»
Il a été préservé pour l’AZ Alkmaar
Si Unaï Emery l’a fait sortir au bout de 76’, c’est pour le préserver pour le match retour face l’AZ Alkmaar (score à l’aller 2 à 1 pour les Hollandais). Sofiane s’est donné à fond et il était clair qu’il était au moment de sa sortie fatigué. Son entraîneur n’est pas sûr de pouvoir compter sur Soldado au match retour. Il ne veut donc pas prendre le risque de faire sans l’un de ses meilleurs éléments, Sofiane Feghouli en l’occurrence.
A. B.
Le derby de Valence s’est soldé par un nul (1-1) :Ça se complique pour Emery
En recevant le voisin Levante, le FC Valence a raté une belle occasion hier de se réconcilier avec son public après deux échecs consécutifs à domicile en championnat. Les Chauves-Souris sont sorties, comme la dernière fois, sous les sifflets des supporters et les mouchoirs blancs.
Un but partout, c’est le score final du derby de Valence. Jonas avait ouvert le score pour les locaux à la 17’ de jeu sur une action de Feghouli qui avait tout fait sur son côté gauche et l’a servi sur un plateau, le Brésilien n’avait qu’à pousser le cuir dans les filets adverses. La deuxième mi-temps a été à l’opposé de la première. Aruna Koné, l’Ivoirien, égalise pour son équipe d’un tir à ras de terre. Les changements d’Unaï Emery n’ont pas apporté le plus escompté. Avec ce nul à domicile, Valence se met de plus en plus en danger et donne l’occasion à ses concurrents pour la 3e place de se rapprocher un peu plus et de devenir une vraie menace à quelques journées du baisser de rideau.
La tête à l’Europa League
Ceux qui suivent régulièrement le FC Valence ont certainement remarqué que le visage que montre cette équipe en championnat depuis quelques semaines n’est pas le même que celui montré en Europa League. Il est clair qu’entre les deux, il y a un rapport direct. A ce stade de la compétition, les Valenciens commencent à penser au titre européen qui, il faut le dire, est à leur portée et oublient un peu le championnat. Unaï Emery le sait et essaie tant bien que mal de garder ses joueurs concentrés sur les deux fronts, mais la vérité, c’est qu’il n’a pas l’effectif pour le faire, donc il gère comme il peut cette situation qui commence sérieusement à agacer les supporters qui n’ont pas apprécié ces contre-performances, surtout à domicile. Heureusement pour eux que Bilbao, la seule équipe capable de rivaliser avec Valence, vit la même situation et a oublié la Liga depuis qu’ils ont vaincu Man United en Europa League.
A.B

Cookies