PDA

Voir la version complète : "On leur dit que le pétrole va s’épuiser, ils nous répondent que nous avons le solaire"


Nomad7
03/04/2012, 12h56
"On leur dit que le pétrole va s’épuiser, ils nous répondent que nous avons le solaire"


Le Forum des chefs d’entreprises (FCE) veut mettre le gouvernement devant ses responsabilités. Son président, Réda Hamiani, a annoncé ce lundi 2 avril la préparation de propositions concrètes pour augmenter la production nationale dans le médicament, les céréales et le lait. « Nous allons nous réunir avec les producteurs de médicaments qui sont prêts à s’engager pour faire passer la couverture des besoins locaux de médicaments de 25 % actuellement à 70 %. Pour peu que certaines contraintes soient levées », a affirmé M. Hamiani au cours d’une conférence de presse au siège du Forum à Cheraga (Alger).

Le FCE compte aussi se réunir avec les chefs de partis politiques pour leur soumettre ses propositions pour sortir l'économie de sa forte dépendance vis‑à‑vis des hydrocarbures. La même démarche sera appliquée avec les producteurs de céréales et les éleveurs producteurs de lait. « Nous allons montrer aux autorités que nous sommes prêts et que nous pouvons régler ces problèmes », a ajouté le patron des patrons.

Interrogé sur la réponse du gouvernement aux 50 propositions du FCE pour un nouveau pacte de croissance économique, M. Hamiani a répondu : « on a reçu une lettre très chaleureuse de la part du Premier ministre ». Pas plus. Aucun engagement officiel à étudier ces propositions, ni à les débattre. « On leur dit que le pétrole va s’épuiser, ils nous répondent que nous avons le solaire », ironise Hamiani sur l’absence de vision économique en Algérie. « Le Maroc et la Tunisie ont des stratégies de développement sur 5, 10, 20 ans. Ce n’est pas le cas de l’Algérie. On n’a pas de vision sur ce que sera l’Algérie de 2025–2030 », a‑t‑il déploré.

TSA, 02/04/2012

rasibus
03/04/2012, 13h11
50 propositions pour la bande a ce guignol :

- utilisation du cheque pour les transactions commerciales
- declaration de toute la surface fiscale pour chaque exercice comptable
- paiement en temps et en heure des redevances sonelgaze et autres
- respect des normes environnementales
- respect du code du travail
- embauche et formation des jeunes en echanges des tres larges subventions et exemptions accordées par le gouvernement
- diversification des sources d'inportation en vue de ne plus faire de marseille le premier port commercial du pays
- utilisation de la langue nationale, ou au moins de l'anglais dans les affaires avec les partenaires etrangers
- arret immediat et definitif de toutes sorte d'evasion fiscales
- denonciation des hommes d'affaires vereux
- moralisation des pratiques commerciales
- cessation immediate des speculations sur les produits de premiere necessité ...
- reinveistesement des benefices dans la production locale, et non pas dans l'importation

etc etc ...

dieu merci il reste encore des entreprises publiques, et quelques privés pour continuer l'industrie nationale, et ceux-ci font travailler les algeriens et vivre le pays

soit tout le contraire de cette clique d'affairistes assoiffés de fric, qui ne produisent rien, importent tout, et se croient intouchables ensuite ...

Neutrino
04/04/2012, 11h46
respect du code du travail

le code algérien du travail, héritage de la guerre froide, peut décourager à lui seul le plus motivé des investisseurs privés.

rasibus
06/04/2012, 16h21
code du travail = confiance des menages

confiance des menages = consommation interieure

consommation interieure = croissance saine et durable

...

introduction a l'economie

Cookies