PDA

Voir la version complète : Le roi du Maroc se fait très généreux avec Longreach


nassim
13/04/2012, 00h02
Présente uniquement au Maroc et valorisée à seulement 14 millions $ (soit une micro entreprise comparée aux géants du secteur pétrolier), la petite entreprise britannique "Longreach Oil & Gas" se targue dans son site Internet d'avoir décroché des contrats potentiellement très juteux au Maroc.

Et pour cause, l'Etat marocain a accordé à Longreach Oil & Gas des avantages en or massif: l'Etat marocain n'aura que 25% de tout projet pétrolier/gazier + 5 ou 10% si du gaz ou du pétrole est produit. En plus, Longreach Oil & Gas ne paiera pas d'impôts pendant 10 ans.

Concrètement, dans un éventuel début de production de pétrole ou de gaz, la part de l'Etat marocain sera de 30 à 35%, soit le taux le plus faible du monde comme en témoigne le graphe ci-dessous.

Des avantages forts intéressants pour l'entreprise britannique qui ont poussé "Longreach Oil & Gas" à faire l'éloge du Maroc en écrivant: "Le Maroc est le seul pays d'Afrique du Nord à n'avoir pas été touché par le Printemps Arabe"!

A l'évidence, chez Longreach Oil & Gas, on ne lit que la MAP!

http://img15.hostingpics.net/pics/96825142l1.jpg

LIXUS
13/04/2012, 00h10
De toutes façons, tout cela est purement virtuel vu qu'il n'y a encore rien d'officiellement découvert et/ou en production. Il vaut mieux dans un premier temps percevoir 30% de quelque chose que 100% de rien du tout vu qu'on n'a encore pas exporté quoique ce soit.

Je pense que ces conditions sont faites pour attirer des investisseurs qui doivent injecter des sommes colossales pour réaliser des études techniques, forages... avant de pouvoir espérer (sans aucune garantie) avoir un retour sur investissement.

Face à la concurrence des pays déjà producteurs, le Maroc joue cette carte pour attirer les compagnies et multiplier les chances de trouver du pétrole.

Si on en trouve, le ticket d'entrée sera plus élevé pour les suivants.

nassim
13/04/2012, 00h48
Ce n'est pas virtuel, mais réel. Longreach Oil & Gas aura la part majoritaire de tout projet pétrolier/gazier dont les zones d'exploration où il détient une licence.

Certes, offrir des incitations fiscales permet d'attirer les investisseurs, mais vu les prix élevé du pétrole et la rareté de nouveaux grands gisements dans le monde, se contenter de 30 à 35% relève du bradage des ressources naturelles. Même les pays riches ne bradent pas ainsi leurs ressources.

CaboMoro
13/04/2012, 01h14
Quelques clauses signéses entre ONHYM (Office National des Hydrocarbures Marocain) avec toutes entreprises de prospéction de hydraucarbures sur le sol Marocain:

1- La société détentrice de licence de prospéction prendrera entre 30% et 35 % en cas de découverte.
2- la société s'engage en cas de découverte de prendre en charge tout investissement nécessaire pour rendre le gisement exploitable.
3- Dans le cas ou la société n'arrive pas a mobiliser les fonds necessaire pour exploiter un gisement , elle ne peut signer des partenariat avec d'autres compagnies pétroliers international sans l'aval de l'État marocain, ce dernier se réserve le droit dans ce cas la, d'être le partenaire de la compagnie via une compagnie national, en injecttant de l'argent et en augmentant ainsi sa participation qui s'ajoutera sur les 30 ou 35% défini auparavent.
4- la vente de la part de la compagnie en hydraucarbure a l'éxtérieur ne peut se faire que si l'État marocain n'est pas acheteur, sinon, la priorité sera donnée toujours au Marché local, (qui est l'Etat), le prix de vente se décidera aprés une négociation mutuelle en se basant sur le prix internation d'une part, et de l'autre part selon le faible coût de logistique de transport, et la durée du contrat, qui donnera un prix préferentiel qui satisfait les intêréts de tous les acteurs.

LIXUS
13/04/2012, 01h17
Même si je reconnais que ce n'est pas un taux important, quoi qu'en comparant au Canada qui est un pays producteur, on n'en pas très loin, je persiste à dire que c'est juste pour attirer les investisseurs qui rechignent à s'engager sur des projets incertains au vu des coûts toujours plus élevés de prospection.

Quand je parlais de virtuel, je faisais allusion au fait qu'on n'a pas encore trouvé de pétrole (en quantité intéressante) au Maroc. Donc les 30% sont purement virtuels et si on les perçoit, c'est qu'on aura trouvé quelque chose. Ce qui en somme est le plus important car si du pétrole est trouvé, les autres compagnies devront payer plus pour s'y installer.

Pour ma part, je considère le pétrole comme un plus car il vaut mieux continuer à développer d'autres secteurs économiques (mines, industrie, agriculture, pêche, tourisme...). En somme, avoir une économie diversifiée.

Dabachi
13/04/2012, 02h14
En tout cas au Maroc ils vont avoir 35% de rien du tout qu'ils s'accrochent bien parce qu'il n'y a rien.

chedadi
13/04/2012, 06h38
En tout cas, s'agissant des dernières déclarations de découvertes de Longreach Oil & Gas à Foum Draa et Sidi Moussa, il faut savoir qu'elle en détient que "7,5%"


L’information suscite la prudence surtout après l’affaire Talsint. Le Maroc disposerait de «réserves abondantes» de pétrole et de gaz à Foum Draa du côté de Tan-Tan et à Sidi Moussa : les estimations pour les deux sites seraient en moyenne de 2,1 milliards de barils de pétrole et de 1.000 milliards de pieds cubes de gaz. Le prospect le plus important, Apricot, présenterait des ressources estimées à 584 millions de barils de pétrole.

Ces informations ont été publiées presque en catimini sur le site de la compagnie britannique Longreach Oil & Gas qui détient 7,5% des licences de Foum Draa et de Sidi Moussa

haddou
13/04/2012, 10h12
Comme quoi c'est le roi qui signe les contrats de prospection ,alors qu'il existe des structures dédiées à la recherche minière en général ,dans cet ordre, l'état Marocain dispose depuis 1928 d'office de recherches, en l'occurrence le BRPM, remplacé en 1981 par l'ONAREP et en 2003 par l'actuel ONYM.Le Maroc a promulgué plusieurs codes d'hydrocarbures ,qui ont évolués dans le temps pour attirer un maximum de sociétés de prospection avec à la clef des avantages fiscaux ,ce code est mis à la disposition de toutes les sociétés sans exclusive ,actuellement plusieurs permis sont concédés à plusieurs sociétés,dans les bassins du RHARB,LOUKOUS,DRAA,ESSAOUIRA,TARFAYA,ET AGADIR qui bénéficient des mêmes avantages que la dite societé,enfin , rattaché la probable découverte au prix actuel du pétrole relève de la désinformation,le code est promulgué depuis belles lurettes , donc ,un peu de retenu

catulicarmina
13/04/2012, 10h50
Ces pourcentages et ces degrevements fiscaux sont prévus par le code special recherche et exploitation des hydraucarbures au Maroc .

le roi du maroc n'est pour rien dans cette loi qui a ete debattue et votée au parlement marocain.

ce code se veut attractif pour stimuler la recherche de gisements au maroc; Cela donne des resultats probants .

un code n'est pas immuable : le jour où la carte miniere du maroc sera complete , le maroc sera libre d'en changer le contenu

j'informe nos amis que les contrats de recherches sont limitées dans le temps et dans l'espace .

nassim
13/04/2012, 16h41
Donc les 30% sont purement virtuels
Pourquoi "virtuels"?! Les chiffres sont réels. Si Longreach trouve du gaz ou du pétrole, elle bénéficiera de ce taux attractif pendant de longues années (10 à 20 ans). Aussi, ce n'est pas comme si le Maroc allait devenir un nouveau Koweit avec du pétrole partout. Les 1ers arrivés seront gâtés s'ils trouvent du gaz ou du pétrole, et il sera très difficile de modifier les taux accordés.

il faut savoir qu'elle en détient que "7,5%"
Longreach détient aussi 50% à Sidi Moktar, 22,5% au bassin de Zag, 22,5% à Tarfaya.

le roi du maroc n'est pour rien dans cette loi qui a ete debattue et votée au parlement marocain.
Biensûr que le roi du Maroc y est pour quelque chose. Le palais royal a clairement la main sur la politique économique (y compris fiscale) du Maroc.

catulicarmina
13/04/2012, 16h46
"Certes, offrir des incitations fiscales permet d'attirer les investisseurs, mais vu les prix élevé du pétrole et la rareté de nouveaux grands gisements dans le monde, se contenter de 30 à 35% relève du bradage des ressources naturelles. Même les pays riches ne bradent pas ainsi leurs ressources."

à defaut de compter sur le potentiel technologique , le savoir et l'argent des freres arabes , le Maroc se doit d'intensifier les operations de recherche de petrole , de gaz et d'autres minerais .....aussi il a etabli un code , pour le moment , trés avantageux pour les prospecteurs , mais qui n'est pas appelé à le rester le jour où l'atlas des potentialités du maroc en la matière sera achevé .

haddou
13/04/2012, 17h15
citation: [SIZE=4][SIZE=3] Longreach détient aussi 50% à Sidi Moktar, 22,5% au bassin de Zag, 22,5% de la zone de Tarfaya.

JE CONSTATES QU'IL Y A UNE CONTRADICTION ENTRE CES CHIFFRES ET CEUX AVANCES PLUS HAUT,ON PASSE DE 75 A 22,5 ? C'EST ÉNORME COMME MARGE D'ERREUR

jawzia
13/04/2012, 20h27
JE CONSTATES QU'IL Y A UNE CONTRADICTION ENTRE CES CHIFFRES ET CEUX AVANCES PLUS HAUT,ON PASSE DE 75 A 22,5 ?Il n'y a pas de contradiction. Longreach a acquis des licences en association avec d'autres partenaires. Il detient 7,5% pour certaines licences et 50% dans d'autres.

Mais ce qui est sûr, c'est que l'état marocain au meilleur des cas ne peut avoir plus de 25% dans le permis de recherche et d'exploitation de tout gisement. Ce sera donc entre 0% et 25%.

Le Maroc étant chasse gardée de la France, le jour où Total décide de se payer des licences d'exploitation, ... dites vous que les hydrocarbures ne sont pas loin. Tant que les licences sont octroyées à des PME de la prospection ... c'est soit pipo ou une arnaque en préparation !

catulicarmina
13/04/2012, 20h49
"Le Maroc étant chasse gardée de la France, le jour où Total décide de se payer des licences d'exploitation, ... dites vous que les hydrocarbures ne sont pas loin. Tant que les licences sont octroyées à des PME de la prospection ... c'est soit pipo ou une arnaque en préparation !"

on prend pieusement acte de cet oracle...... le gouvernement marocain devra s'inspirer de son contenu.

jawzia
13/04/2012, 20h55
Pour confirmer les commentaires de Nassim et le graphique comparatif



http://i1123.photobucket.com/albums/l554/jawzia1/hydro.jpg

rodmaroc
13/04/2012, 23h47
C'est juste des mesures incitatives...cela fait 30 ans que le Maroc fait de la prospection sans succès...c'est comme au loto, si par hasard tu coches les numéros gagnant, tu empoches le gros lot.

jawzia
14/04/2012, 00h13
si par hasard tu coches les numéros gagnant, tu empoches le gros lot.
Au plus 25% du lot !

nassim
14/04/2012, 00h26
JE CONSTATES QU'IL Y A UNE CONTRADICTION ENTRE CES CHIFFRES ET CEUX AVANCES PLUS HAUT
Il n'y a pas de contradiction. Il faut bien lire les textes. Les chiffres concernent 2 choses différentes. Plus haut, il s'agit des parts dans les revenus des projets lancés. Plus bas, il s'agit des parts dans les licences d'exploration. Ces dernières sont le plus souvent partagées entre plusieurs entreprises.

rodmaroc
14/04/2012, 00h32
Au plus 25% du lot !
Ils nous donneront 25% de quelque chose qu'on aurait jamais trouvé...de toute façon dans 40 ou 50ans, cela n'aura plus aucun intérêt....on sera déjà dans l'après pétrole....c'est pour cela qu'il faut inciter les compagnies petrolière à prospecter maintenant.

absent
14/04/2012, 00h41
jawzia

et si on fait le calcul des gains par baril sur la base de 100$ le baril?

pour la compagnie: 75$ * 0 baril trouvé= 0$
pour le maroc :25$ * 0 baril trouvé=0$

jawzia
14/04/2012, 00h44
jawzia

et si on fait le calcul des gains par baril sur la base de 100$ le baril?

pour la compagnie: 75$ * 0 baril trouvé= 0$
pour le maroc :25$ * 0 baril trouvé=0$
Il ne faut pas désespérer. Il doit bien y avoir quelques "pochettes" de Gaz quelque part au Maroc. Creusez, creusez !!!

catulicarmina
14/04/2012, 01h26
Il ne faut pas désespérer. Il doit bien y avoir quelques "pochettes" de Gaz quelque part au Maroc. Creusez, creusez !!!

bien sur qu'on creuse !
prie dieu pour nous ami !:):)

on ne perd jamais foi en Dieu qui dit : si vous me remerciez , je vous comble d'avantage!

que dieu nous preserve de l'ulcere de l'estomac!

absent
14/04/2012, 01h55
Il ne faut pas désespérer. Il doit bien y avoir quelques "pochettes" de Gaz quelque part au Maroc. Creusez, creusez !!!

soit en certain, on va pas desesperer,.

meme 25% des pochettes de gaz seront les bienvenus, une benediction divine et ça sera khodra foq t3am

CaboMoro
14/04/2012, 02h07
@Jawzia
Il ne faut pas désespérer.
_____________________________________________

Il ne faut pas que le Maroc désespére de ne plus trouver du Pétrole, et Il ne faut pas que l'Algérie de trop profondément éspérer que le voisin ne trouve jamais du pétrole.

rasibus
09/05/2012, 19h51
Il ne faut pas désespérer. Il doit bien y avoir quelques "pochettes" de Gaz quelque part au Maroc. Creusez, creusez !!!

oui, en effet, un coup de pioche avant la demande de reechelonnement au FMi ca ne peut pas faire de mal

arazigh
10/05/2012, 09h01
Il ne faut pas que le Maroc désespére de ne plus trouver du Pétrole, et Il ne faut pas que l'Algérie de trop profondément éspérer que le voisin ne trouve jamais du pétrole.
C'est de la sagesse.
Cependant le titre du topic veut dire autre chose :
" Le roi du Maroc se fait très généreux ..."
. au lieu de :
"Le Maroc se fait très généreux ..."

rasibus
10/05/2012, 21h19
" Le roi du Maroc se fait très généreux ..."
. au lieu de :
"Le Maroc se fait très généreux ..."

en effet, il y a une nuance ... :lol:

Cookies