PDA

Voir la version complète : Signature de deux accords de coopération entre l’Algérie et l’UNITAR


Big Brother
16/04/2012, 13h15
ALGER - Deux accords de coopération, portant respectivement sur la formation de diplomates stagiaires et de hauts fonctionnaires algériens et l’accompagnement à l’entreprenariat des jeunes diplômés, ont été signés dimanche à Alger entre l’Algérie et l’institut des Nations unies pour la recherche et la formation (UNITAR).

Les accords ont été signés au siège du ministère des Affaires étrangères à l’occasion de la visite en Algérie (14-16 avril) d’une délégation de l’UNITAR conduite par son directeur général, M. Carlos Lopes, désigné récemment par le secrétaire général de l’ONU en qualité de président de la commission économique pour l’Afrique (CEA).

Cette visite a été également l’occasion de procéder au lancement symbolique du centre international de formation des acteurs locaux du Maghreb (CIFAL Maghreb) par une conférence sur la gouvernance démocratique que M. Lopes a animée au siège de l’ENA.

L’accord portant établissement à Alger du CIFAL Maghreb avait été signé le 18 octobre 2011 lors d’une précédente visite de travail de M. Lopes.

Les deux accords signés au cours de la présente visite viennent consolider la coopération avec l’UNITAR concrétisée par la signature de l’accord portant création du CIFAL Maghreb. Pour le ministère des Affaires étrangères, cette coopération "reflète la volonté de l’Algérie de renforcer ses capacités et celles des pays du Maghreb par une formation adéquate des responsables de leurs administrations centrales et locales".

"Notre pays exprime ainsi sa volonté d’abriter un important centre régional de formation qui sera un pôle privilégié de participation active et concrète aux règles modernes de bonne gouvernance", relève-t-on de même source.

Il s’agit aussi pour l’Algérie d’oeuvrer à renforcer ses propres capacités, en bénéficiant de l’expertise de l’UNITAR, par la formation, d’une part, des diplomates stagiaires et hauts fonctionnaires algériens et, d’autre part, de lutter contre le chômage des jeunes par la formation de formateurs et l’accompagnement, à travers l’organisation de séminaires au contenu ciblé, des jeunes diplômés algériens dans le lancement de leurs propres entreprises.

A travers le succès de cette coopération avec l’UNITAR, l’Algérie ambitionne de constituer un "pôle de référence" en matière d’accompagnement des jeunes diplômés par une formation qu’elle pourrait dispenser chez elle au profit des autres pays de la région dont la jeunesse diplômée fait face à des contraintes similaires. La délégation de l’UNITAR a été reçue au cours de sa visite par les ministres des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, de l’Intérieur et des collectivités locales, M. Daho Ould Kablia, et de la Jeunesse et des sports, El Hachemi Djiar.

APS

rasibus
17/04/2012, 20h46
l’Algérie ambitionne de constituer un "pôle de référence" en matière d’accompagnement des jeunes diplômés par une formation qu’elle pourrait dispenser chez elle au profit des autres pays de la région dont la jeunesse diplômée fait face à des contraintes similaires.

bonne intiative !

la diplomatie algerienne aura toujours été une fierté, et c'est parti pour durer

Cookies