PDA

Voir la version complète : Il n’y aura pas d’État islamiste en Algérie


Zirds
17/04/2012, 00h04
C’est dans une salle archicomble où retentissaient les youyous et les applaudissements qu’Amara Benyounès a prononcé son premier discours de campagne électorale. Une entame réussie du reste. S’agissant de la substance de son allocution qui a duré plus d’une heure, le n°1 du Mouvement pour l’Algérie (MPA) s’est longuement attardé sur les désastreuses séquelles de la décennie noire. “L’Algérie a été mise à feu et à sang par les hordes terroristes. Alors qu’aujourd’hui, ironie du sort, les sanguinaires repentis roulent en 4x4, en vertu d’une absurde loi de réconciliation, tandis que les GLD, les Patriotes et autres gardes communaux, qui ont dédié leur jeunesse à la défense du pays, se retrouvent légués au rang de laissés-pour-compte”, clamera-t-il solennellement. En faisant une allusion claire à la coalition islamiste passée entre le MSP, El-Islah et Ennahda, le locuteur affichera clairement son opposition à l’instauration d’un régime fondé sur la religion. “Il n’y aura pas d’État islamiste en Algérie. Nous faisons tout pour que cette option ne se produise pas. Car si les Algériens ont des problèmes de logement et d’emploi, ils n’ont aucun problème avec l’islam. Nous sommes de bons musulmans comme nous sommes”, a-t-il ajouté.
Par ailleurs, le président du MPA a dévoilé deux des trente propositions contenues dans son programme électoral. “Je dévoile ici, à Mila, deux des trente points constituant l’ossature de mon programme. Le premier est relatif au crédit à la consommation et le second à l’importation de véhicules d’occasion. Nous ne sommes pas d’accord sur l’interdiction de l’importation des voitures usagées ni sur la suspension du crédit à la consommation. Si nous arrivons au Parlement, nous ferons de notre mieux pour qu’on rétablisse et le crédit à la consommation et l’importation de voitures d’occasion”, a-t-il notamment dit.

Liberté

Nazim85
17/04/2012, 00h14
Un clown (pas rigolo) complètement à coté de son sujet.
Je peux développer, mais je ne suis pas d'humeur à y consacrer du temps.
Allez ouste, du balai!:evil:

Sajeed
17/04/2012, 00h43
Pire qu'un clown...

abdelbaki
17/04/2012, 02h25
C'est vrai qu'il n'est pas normal de ne pas pouvoir importer un véhicule d'occasion. La loi est très sévère.

Hyde
17/04/2012, 11h28
tilka amanikoum.

dhalikoum qawloukoum bi-afwahikoum.

rasibus
18/04/2012, 21h04
ne sommes pas d’accord sur l’interdiction de l’importation des voitures usagées ni sur la suspension du crédit à la consommation. Si nous arrivons au Parlement, nous ferons de notre mieux pour qu’on rétablisse et le crédit à la consommation et l’importation de voitures d’occasion”, a-t-il notamment dit

et les projets automobiles en Algerie ?!?

ca ne l'interesse donc pas ?!?

l'emploi, la diminution des importations, l'industrie locale ?!?

tout ceci, ca ne compte donc pas pour lui ?!?

Avucic
18/04/2012, 21h15
“L’Algérie a été mise à feu et à sang par les hordes terroristes. Alors qu’aujourd’hui, ironie du sort, les sanguinaires repentis roulent en 4x4, en vertu d’une absurde loi de réconciliation, tandis que les GLD, les Patriotes et autres gardes communaux, qui ont dédié leur jeunesse à la défense du pays, se retrouvent légués au rang de laissés-pour-compte”, clamera-t-il solennellement. En faisant une allusion claire à la coalition islamiste passée entre le MSP, El-Islah et Ennahda, le locuteur affichera clairement son opposition à l’instauration d’un régime fondé sur la religion. “Il n’y aura pas d’État islamiste en AlgérieCelui qui a écrit cet article, ne se rend pas compte que l'Algérie est gouvernée par un groupe d'Islamistes ou de tenfance islamiste, alors qu'il l'a souligné!!!!

rasibus
18/04/2012, 21h20
Dieu merci le PJD est un parti laic :lol:


ps : Ouyahia est ... RND

Cookies