PDA

Voir la version complète : Le Repentir de la Médisance


ibn ahmed
18/04/2012, 13h32
Le repentir est obligatoire à la suite d'une médisance.

Hâte-toi donc de revenir à Allah -'azza wa jall- en te repentant à Lui, car personne, à part Lui, ne pardonne les péchés.

Sache aussi que les conditions du repentir sont au nombre de quatre : [1]

la première est que le pécheur cesse sa médisance.
la deuxième est qu'il regrette son acte.
la troisième est qu'il se résout à ne plus y revenir.
la quatrième est qu'il se corrige devant son frère et lui demande pardon. Cependant s'il craint que cela puisse donner lieu à un autre tort, qu'il l'évite et se contente d'invoquer Allah en sa faveur.

Ibn Kathir -rahimahu llah- a dit en commentant la sourate "al-Hujurat" :

"Selon d'autres, il n'est pas tenu de se corriger devant lui, car il se peut, en l'informant, qu'il provoque un tort. Il est donc plus sage de garder ce fait secret."

En commentant les propos d'an-Nawawi -rahimahu Llah-, les savants ont dit que :

"lorsqu'il s'agit d'une médisance, l'homme est tenu de se corriger devant sa victime."

Mais sheykh al-Albani -rahimahu Llah- a ajouté :

"Cela si un autre tort plus grave encore n'en découle pas. Sinon, il doit se suffire d'invoquer en sa faveur." [2]

[1] Les trois conditions sont valables pour le repentir de tout péché commis à l'encontre du droit d'Allah -'azza wa jall-. Voir "Riyad as-Salihin", chap. sur le repentir.
[2] Voir Riyad as-Salihin, chap. sur le repentir.

Cookies