PDA

Voir la version complète : Education Nationale: Grève illimitée à partir de demain


absent
28/04/2012, 13h54
Education Nationale: Grève illimitée à partir de demain

L’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef) a maintenu son appel à une grève d’une semaine renouvelable.

Les écoles primaires et les CEM, notamment, renoueront demain avec le débrayage pour le gel de la dernière mouture du statut particulier des travailleurs de l’éducation, dont le ministère est en train de réaliser les dernières procédures pour la signature du décret. C’est le message principal contenu dans le communiqué diffusé par ce syndicat, à l’issue de la réunion, jeudi à Alger, des membres du bureau national avec les présidents des bureaux de wilaya.

Si dans le communiqué, le syndicat se félicite de la mobilisation «sans faille» des différentes catégories de travailleurs lors de la grève «avertissement» de deux jours (mardi et mercredi derniers), aucun message n’est adressé aux parents d’élèves qui redoutent les retombées de cette action sur l’avancement du programme scolaire de cette année. Le syndicat juge plutôt la défaillance du ministère dans la promulgation du décret 315.08 portant sur le statut des travailleurs de l’éducation et dont le gel est la principale revendication de ce syndicat qui relève, dans le texte, «des mesures discriminatoires entre les différentes catégories de travailleurs». «Nous imputons toute la responsabilité au ministère de l’Education nationale qui persiste dans sa politique de mutisme concernant les revendications des travailleurs du secteur», écrivent les membres du bureau national du syndicat.
Du côté du ministère, aucun signe de la tutelle n’est explicité concernant la grève de ce syndicat, hormis un communiqué diffusé mardi dernier concernant les taux de suivi de la grève. Le département de Benbouzid estime que toutes les revendications des travailleurs du secteur ayant suscité des mouvements de protestation ont été satisfaites. Le dossier des œuvres sociales et la révision du statut promulgué en 2008 ont été finalisés en concertation avec les syndicats autonomes, a-t-on expliqué au ministère.

Fatima Arab - El Watan - 28 Avril 2012

rasibus
28/04/2012, 13h58
suivie par 5% des enseignants ... comme d'habitude :rolleyes:

revendication : retraite apres 25 ans d'ensaignement, triplement des salaires, logementrs de fonctions a prets bonifiés, meubés equipés et chauffés ... et patati et patata ...


ps : comment aider la reusssite des eleves dont on a la charge ?...
ne pas faire cours le jour, et se faire payer des cours privés le soir ...

ce genre de petit manege, ca n'amuse plus beaucoup les parents d'eleves

river
28/04/2012, 14h01
Ce n'est qu'en Algérie que les grévistes réussissent a avoir des augmentations et des privilèges, sous d'autres cieux on laisse enliser jusqu’à extinction du feu ...

Louny
28/04/2012, 14h02
Le minimum mais vraiment le minimum dans un article de ce genre c'est d'énoncer les revendications.

absent
28/04/2012, 14h13
Les revendications sont bien énoncés :

Le gel de la promulgation du décret 315.08 portant sur le statut des travailleurs de l’éducation, car comportant des mesures discriminatoires entre les différentes catégories de travailleurs.

Fin de citation.

Louny
28/04/2012, 14h15
Non mais c'est quoi ce décret ?
Moi je lis l'article j'en sais pas plus que si je ne l'avais pas lu.

rasibus
28/04/2012, 14h18
la loi est la loi,
elle est la meme pour tous ... ca s'appelle la democratie,
et non pas la loi de la rue ... :rolleyes:

personne n'est au dessus de la loi,
pas meme les enseignants !

river
28/04/2012, 14h21
Non mais c'est quoi ce décret ?

Bonne question , cela ne doit pas nous concerner , c'est pour cela qu'ils ne veulent pas trop s'étaler sur de telles détails ;)

absent
28/04/2012, 15h20
Tout ce que je comprends de cette histoire, c'est que la débandade quoi !

Après avoir eu tout ce qu'ils voulaient lors des dernières grèves, les syndicats de chaque corporation essaie à chaque fois d'arracher quelques choses sur mesure, avec des augmentations de salaires et des rappels et tout et tout.

Et quand une corporation se sent lésée par rapport à une autre, et ben rebelotte pour une autre grève. Et çà continue, et çà continue.

Pauvre vache à lait !

Le pire, c'est que Personne ne se soucis dun niveau d'éducation de nos enfants et du niveau de délabrement des enseignements fournis.

D'ailleurs pour les enseignants, le niveau de l'enseignement vraiment le dernier de leur soucis.

Neutrino
28/04/2012, 20h45
Education Nationale: Grève illimitée à partir de demain

vu le niveau universitaire, l'Education Nationale est en grève illimitée depuis belle lurette.

rasibus
28/04/2012, 21h03
vu le niveau universitaire,

tiens donc ?!?

avec un Bac algérien distribué a moins 60% des candidats ... que doit-on alors peut penser des autres pays qui le distribuent a plus de 80% des candidats ...

les diplomés universitaires algeriens poursuivent sans aucuns problemes leurs cursus univeristaires a l'etranger, en Amerique du nord et en Europe, dans des universités ou ils sont tres souvent majors de promotion, maitres de conference, doctorants ... ce qui relativise enormement la difference de niveau entre univerité algerienne et universités occidentales

un exemple parmi des dizains de milliers,
elias adam zerhouni, diplome de medecin de la fac d'alger :


Zerhouni Assumes Leadership of the National Institutes of Health
Elias Adam Zerhouni, M.D., begins today as the new Director of the National Institutes of Health (NIH), the world's foremost medical research institution. Dr. Zerhouni is a well-respected leader in the field of radiology and medicine. He brings impressive clinical, scientific and administrative experience to his new role at the $23 billion federal agency.
"Dr. Zerhouni is a proven manager who will lead the NIH through a time of great expansion and challenge," Secretary of Health and Human Services Tommy G. Thompson said. "Elias is an outstanding physician and researcher, as well as a thoughtful and innovative administrator. I look forward to working with him as we ask and answer some of the most challenging scientific and medical questions facing our nation."
"It is an honor to be asked to lead the NIH," Dr. Zerhouni said. "Its leadership has resulted in profound knowledge about our biological systems and has enhanced our ability to explore health and disease. I look forward to meeting with Institute and Center staff in the next several weeks to determine how we might best work towards furthering medical research and improving health for everyone."
Dr. Zerhouni, 51, was most recently executive vice dean of Johns Hopkins University School of Medicine, chair of the Russell H. Morgan department of radiology and radiological science, and Martin Donner professor of radiology and professor of biomedical engineering. Before that, he was vice dean for research at Johns Hopkins. Since 2000, he has been a member of the National Academy of Sciences' Institute of Medicine. He has served on the National Cancer Institute's board of scientific advisors since 1998. In 1988, he was a consultant to the World Health Organization, and in 1985 he was a consultant to the White House under President Ronald Reagan.
During his tenure at Johns Hopkins, Dr. Zerhouni developed a comprehensive strategic plan for research and helped reorganize the school's academic leadership. He also led efforts to restructure the school of medicine's clinical practice association. Working with elected officials, Dr. Zerhouni planned a major biotechnology research park and urban revitalization project near the Johns Hopkins medical campus. He also helped obtain for Johns Hopkins researchers such resources as the university's first microarray core facility, a center on informatics. Recently, he led a successful effort to establish the Institute for Cell Engineering at Johns Hopkins, to take advantage of the emerging fields of proteomics and stem cell research.
Before leaving Johns Hopkins, Dr. Zerhouni was a principal investigator on three NIH grants and co-investigator on two others. He has authored or co-authored 157 publications and 11 book chapters. He also holds, singularly and jointly, a total of eight patents. His research accomplishments include developing computed tomography densitometry techniques that can determine whether nodules found on the lung are benign or malignant. He developed a method of high resolution CT for both anatomic and physiologic studies of the lungs. He also pioneered a way of assessing heart function via magnetic resonance imaging (MRI). As Chair of Radiology at Johns Hopkins, he established with community radiologists a company specializing in the delivery of outpatient, high-tech imaging services that subsequently was acquired by the American Radiology Services corporation. Another company he helped establish, Surgi-Vision, Inc., has licensed novel, image-guided clinical technology from his laboratories. While at Johns Hopkins he also engaged in a collaborative effort with General Electric to develop innovative high-speed MRI technology.
Dr. Zerhouni was born in Nedroma, Algeria, one of eight children. He came to the United States at age 24, having earned his medical degree at the University of Algiers School of Medicine in 1975. He completed his residency in diagnostic radiology at Johns Hopkins in 1978 as chief resident. He was made assistant professor there in 1979 and associate professor in 1985. Between 1981 and 1985 he worked in the department of radiology at Eastern Virginia Medical School and its affiliated DePaul Hospital. Dr. Zerhouni was appointed director of the MRI division at Johns Hopkins in 1988, was appointed full professor in 1992 and then became chairman of the radiology department in January 1996. He became a naturalized United States citizen in 1990. Dr. Zerhouni is married to Nadia Azza, a pediatrician and medical school classmate whom he met when both qualified for the Algerian national swimming team during high school. The couple has three children: Will, 25, is a second-year student at Harvard Law School; Yasmin, 22, recently finished her undergraduate work at Columbia University and will pursue a master's degree in education at Columbia; and Adam, 16, attends the Severn School in Severna Park, Maryland. Fluent in English, French and Arabic, and conversant in German, Dr. Zerhouni plays lute and piano and shares an enthusiasm for opera, tennis, and scuba diving with his wife.


on commence par denigrer le gouvernement,
et on finit par denigrer le peuple ...

absent
28/04/2012, 22h07
Cher rasibus !

Il faut être réaliste.

J'ai des enfants qui vont à l'école. Entre l'enseignement qu'on nous a dispensé nous dans le passé et eux maintenant, la différence est vraiment de taille.

Le niveau ne se mesure pas seulement en nombre d'inscrits, ou en nombre de collèges/lycées/universités ouverts, mais par le niveau d'enseignement acquis par nos enfants, et de leur capacité à tirer profit de ce qu'on leur a enseigné pour devenir autonomes et assurer leur avenir.

Malheureusement, à l'heure actuel, c'est très rarement le cas.

Je n'en dirais pas plus ! :22:

rasibus
28/04/2012, 22h14
tu devrais lire les copies des candidats au bac francais

un pays ou la langue francaise est officielle, depuis environ 1000 ans
un pays qui a environ 100 fois plus de moyens que nous
un pays qui offre pourtant le Bac a plus de 80% de ses candidat

comparaison n'est pas raison, ni entre epoques, ni entre pays ...


les eleves algeriens beneficient d'un systeme educatif gratuit, obligatoire et de tres bonne qualité, ce n'est qu'exceptionnellement le cas pour les autres pays de notre niveau de developpement ...

oublier ceci, c'est oublier tout le reste

Elias Adam Zerhouni y compris !

hben
28/04/2012, 22h14
Après avoir eu tout ce qu'ils voulaient lors des dernières grèves, les syndicats de chaque corporation essaie à chaque fois d'arracher quelques choses sur mesure, avec des augmentations de salaires et des rappels et tout et tout.

Si tu t'informais un peu mieux et que tu oublies ton inénarrable hostilité aux enseignants, tu saurais que contrairement à tes fabulations, les enseignants , non seulement, n'ont pas eu tout ce qu'ils voulaient mais que le peu qu'ils ont obtenu est sérieusement remis en cause par un gouvernement qui ne tient pas parole!

Evidemment, quand les rappels des porteurs de casquettes épongent la totalité de la masse monétaire au point de ne plus trouver le moindre petit billet de banque, personne ne crie à la démesure!!!

Voila ce qui vous laisse sans crédibilité et qui fait de ce pays la risée des nations!

rasibus
28/04/2012, 22h15
qui fait de ce pays la risée des nations!

tiens donc ?!?

l'IDH onusien dit tres excactement le contraire ...

hben
28/04/2012, 22h19
l'IDH onusien dit tres excactement le contraire ...

On ne se satisfait pas des mêmes valeurs!:razz:

rasibus
28/04/2012, 22h22
en effet, j'ai pu le noter ...

IDH onusien pour les uns,
et pureté raciale, commerages pour les autres ...:rolleyes:

absent
28/04/2012, 23h10
hben a dit:
tu oublies ton inénarrable hostilité aux enseignantsJe ne suis point hostile aux enseignants, car j'étais moi-même assistant-associé, et ce depuis plusieurs années. Donc, je sais vraiment de quoi je parles.

Je parles des enseignants qui ne cherches que leurs intérêts corporatistes et pécuniaires (qui peuvent être, des fois, légitimes), sans se soucier le moins du monde de l’intérêt de leurs sujets, à savoir nos enfants.

Il est même arrivé d’amputer le programme de terminale de chapitres entiers pour l’alléger. Alors pourquoi pas cette année, doivent se dire nos enseignants ? Au point où nous en sommes dans la braderie scolaire, l'état pourrait même annoncer un taux de réussite au bac 2012 record, et laisser facture pour les générations futures.

De même que la majorité des parents d’élèves ne s’offusquent guère outre mesure des grèves qui pourrais perturber le niveau d'étude de leurs enfants, sauf peut-être la fonction "garderie" de l'institution !

Ainsi tout le monde s’accommode de cette situation désastreuse, et ainsi va notre pays ! :evil:

Alryib3
28/04/2012, 23h22
revendication : retraite apres 25 ans d'ensaignement, triplement des salaires, logementrs de fonctions a prets bonifiés, meubés equipés et chauffés ... et patati et patata ...

C'est vrai? Ou c'est de la caricature?

Parce que si c'est vrai c'est du n'importe quoi.. Autant que l'état donne l'argent aux familles directement et que tout le monde va dans le privé..

Zirds
29/04/2012, 02h56
encore ... :rolleyes:

Zirds
29/04/2012, 03h00
l'IDH onusien dit tres excactement le contraire ...

l'idh onusien place l’Algérie à la 90éme place de quoi tu parle ......

yayoun
30/04/2012, 22h32
vu le niveau universitaire, l'Education Nationale est en grève illimitée depuis belle lurette.

+1 avec Neutrino
L'enseignement en algerie est simplement catastrophique !!!!

yayoun
30/04/2012, 22h34
on est vraiment loin :rolleyes:

elbieroi
01/05/2012, 05h09
Education Nationale: Grève illimitée à partir de demain
On doit faciliter le licenciement dans la fonction publique, c’est la seul façon d’améliorer le service et d’élever le niveau. C’est devenu une vraie planque.
A voir ce que ces enseignants nous ont produit et ce qu’ils nous produisent, je suis sur qu’on devra se débarrasser d’une très bonne partie.

amoula
01/05/2012, 07h56
Bonjour


On doit faciliter le licenciement dans la fonction publique, c’est la seul façon d’améliorer le service et d’élever le niveau. C’est devenu une vraie planque.
A voir ce que ces enseignants nous ont produit et ce qu’ils nous produisent, je suis sur qu’on devra se débarrasser d’une très bonne partie.


ça c'est bien vrai!!! et c'est vrai pour tous les corps de métier dans tous les domaines!!!
dés que la personne est titularisé à un poste de la fonction publique, bein ça y est elle ne fait pratiquement plus rien!!!

Pangeen
01/05/2012, 11h07
tu devrais lire les copies des candidats au bac francais

un pays ou la langue francaise est officielle, depuis environ 1000 ans
...

Au lieu d'écrire des mensonges, il faut commencer par te documenter.

La langue françoise ( français ) n'est officiel, si l'on ose dire ainsi, que depuis l'ordonnance de Villers-Cotterêts de François premier datant d’août 1539.

ça ne fait donc que 473 ans depuis que le françois est le français officiel au lieu des 1000 ans que tu nous a balancés.

P.

hben
01/05/2012, 19h57
A voir ce que ces enseignants nous ont produit et ce qu’ils nous produisent, je suis sur qu’on devra se débarrasser d’une très bonne partie.

...Et sinon, toi qui a les solutions faciles que penses-tu de se débarrasser du plus ancien ministre que l'Algérie ait connu!

rasibus
02/05/2012, 00h37
l'idh onusien place l’Algérie à la 90éme place de quoi tu parle ......

quand on sait qu'il y a 50 ans plus de 85% de la population etait analphabete,
parvenir a la 90eme place, sur 224, c'est deja un joli effort de reussi

GLP
02/05/2012, 06h43
Pure manipulations et pure exagérations. si vous jetez un coup d'oeil sur ce qui a été accordé, et un autre coup d’œil sur les deux trois points qui ne l'ont pas été et surtout la raison...

Pour le programme qu'on enseigne, je tire chapeau non pas aux enseignants (malgré qu'un de mes parents a 36 ans métier et se sacrifie encore) mais pour la qualité du contenu, je parcoure régulièrement les corrigés qu'un journal publie, et je dois reconnaitre que ça m'a "bloqué" plus d'une fois, pourtant c'etait une de mes spécialités et pas en Algérie.

hben:
les enseignants , non seulement, n'ont pas eu tout ce qu'ils voulaient mais que le peu qu'ils ont obtenu est sérieusement remis en cause par un gouvernement qui ne tient pas parole! je t'en prie, cite nous tout ça. tu sais de quoi il s'agit? par exemple ce qui a posé problème avec ce décret ? ce que ça a apporté aussi ? mais d'abord, es tu sur d'être à jour sur ce sujet ? les augmentations accordés et versés cette semaine, les nouvelles règles de promotion ? ... un des exemples: tous ceux qui ont demandé 12 points ont ces 12 ou plus. tous ceux qui ont demandé d'être intégré à leurs poste l'ont obtenu, tous ceux qui ont demandé la possibilité de monter les échelons suivant leur expérience/diplômes l'ont obtenu, on l'a refusé aux nouveaux postulants pour ne pas faire de concurrence aux anciens déjà dans le circuit.... je te laisse le soin de nous apporter la motivation de cette dernière protestation (décret) et ce qui leur problème.

C'est vide et creux, ce n'est que du politique.

Cookies