PDA

Voir la version complète : Le leader mondial Gemalto s'installe à Rabat


walid85
22/05/2012, 23h04
Gemalto, spécialiste mondial de la sécurité numérique, annonce en grande pompe cet après midi à Rabat, l'ouverture de sa filiale au Maroc. Selon le management, cette implantation vise à "renforcer la proximité avec les clients du secteur public au Maghreb».

Située au cœur du site de Technopolis, la filiale marocaine comprend une équipe d'experts commerciaux, de conseillers techniques mais surtout d’ingénieurs en recherche et développement. On apprend aussi que Gemalto Maroc compte mener une politique de transfert de compétences dans le domaine des hautes technologies en créant, à Rabat, un pôle d’ingénieurs spécialisés dans les systèmes d’exploitation des logiciels embarqués des documents gouvernementaux, des méthodes de personnalisation de ces documents, de leurs modules de sécurité et des machines et environnements de production. Rappelons qu'en 2010, Gemalto a livré une solution complète "nouvelle génération" pour l’émission du passeport biométrique au Maroc. En matière de télécoms, des opérateurs comme Inwi ont collaboré avec Gemalto. Outre le Maroc, le groupe bénéficie d’une forte présence en Afrique subsaharienne notamment au Sénégal, au Gabon et en Afrique du Sud avec des sites de personnalisation à Cape Town et un site de production à Johannesburg.

lesechos

chedadi
22/05/2012, 23h24
Bienvenue à Gamalto! le Maroc a choisi de miser sur ses matières grises pour son développement.

galaxy
22/05/2012, 23h38
Oui chedadi il était temps pour le maroc apres l' Afrique subsaharienne ,le Sénégal, le Gabon .

haddou
22/05/2012, 23h43
c'est le type d'investissement qu'il faut drainer au pays pour bâtir une economie du savoir,l'avenir est dans les TIC

chedadi
23/05/2012, 01h23
Oui chedadi il était temps pour le maroc apres l' Afrique subsaharienne ,le Sénégal, le Gabon .

Outre le Maroc, le groupe bénéficie d’une forte présence en Afrique subsaharienne notamment au Sénégal, au Gabon et en Afrique du Sud avec des sites de personnalisation à Cape Town et un site de production à Johannesburg.


En lisant ceci, tout porte à croire, que leur présence au Senegal et au Gabon est purement commerciale, pas industrielle comme en Afrique du Sud.

En tout cas, pour le Maroc ca sera comme ça, relis bien..
la filiale marocaine comprend une équipe d'experts commerciaux, de conseillers techniques mais surtout d’ingénieurs en recherche et développement. On apprend aussi que Gemalto Maroc compte mener une politique de transfert de compétences dans le domaine des hautes technologies en créant, à Rabat, un pôle d’ingénieurs spécialisés dans les systèmes d’exploitation des logiciels embarqués des documents gouvernementaux, des méthodes de personnalisation de ces documents, de leurs modules de sécurité et des machines et environnements de production

De quoi être jaloux :lol:

Alryib3
23/05/2012, 15h33
L'implantation serait pour le commercial et le support technique. Gemalto n'implantera pas le développement je penses au Maroc. Maintenant si c'est vraiment le cas, alors là: chapeau au Marocains, vraiment rien à dire!

Mais vu l'article ça me parait comme étant du support technique.

chedadi
23/05/2012, 15h37
Gemalto n'implantera pas le développement je penses au Maroc

ben quand tu lis ça..



On apprend aussi que Gemalto Maroc compte mener une politique de transfert de compétences dans le domaine des hautes technologies en créant, à Rabat, un pôle d’ingénieurs spécialisés dans les systèmes d’exploitation des logiciels embarqués des documents gouvernementaux, des méthodes de personnalisation de ces documents, de leurs modules de sécurité et des machines et environnements de production.

c'est clair non :lol:

De toute façon, comme c'est à Technopolis, c'est donc pour la RD.
Idem qu'avec Nemotek ou encore Lear Electronics Technology

chedadi
23/05/2012, 15h40
Mais vu l'article ça me parait comme étant du support technique.
ah oué! on fait du support technique avec des ingénieurs en recherche et développement ? :lol:

Alryib3
23/05/2012, 15h40
Désolé mais ce qui est mentionné c'est du support technique: configuration des solutions Gemalto en environnement réel.

ah oué! on fait du support technique avec des ingénieurs en recherche et développement ? :lol:On fait ce qu'on fait.. le titre n'a pas d’intérêts. Tu peux même recruter des professeurs de l'université pour ce job si tu paie assez bien. ;)

chedadi
23/05/2012, 15h51
Pour conclure Alryib3

Voilà ce que tu devrais savoir..

Technopolis abrite une plateforme R&D pour l'électronique et les nouvelles technologies, Gemalto n'est pas le premier, le site abrite déjà des renommées: Nemotek, Lear Corporation, Mentor Graphics ;)

jawzia
23/05/2012, 15h55
Rien sur le site de Gemalto qui (pourtant) est à jour sur les news et communiqués du groupe !

Wait and see !

chedadi
23/05/2012, 15h59
Rien sur le site de Gemalto qui (pourtant) est à jour sur les news et communiqués du groupe !

Wait and see !
Don't wait! Envoie leur un email pour leur rappeler de mettre à jour leur site web :lol:

arazigh
23/05/2012, 19h54
Déclaration de la directrice Olfa Ounis à la revue Global City Mag :

« Notre filiale Maroc permettra aux équipes Gemalto d’accompagner le Gouvernement Marocain dans le cadre du programme « Maroc Numérique 2013 », précise Olfa Ounis, Directrice Générale Gemalto Sécurité Maroc.« Le Maroc est un vivier d’excellence en matière d’ingénierie autour des nouvelles technologies. Nous voulons faire de cette filiale l’un de nos principaux hubs pour rayonner dans tout le Maghreb et plus largement sur l’Afrique francophone ».

walid85
24/05/2012, 21h30
Les Échos quotidien : Pourquoi avoir choisi le Maroc pour implanter une nouvelle filiale Gemalto ?

Jacques Seneca : Le développement économique du Maroc, ses opportunités, ses compétences locales, mais aussi les besoins identifiés dans les pays avoisinants ont été des facteurs déterminants dans la prise de décision de décliner une filiale à Rabat. De plus, la croissance internationale de Gemalto en particulier dans le secteur public, les programmes gouvernementaux, la modernisation de l’État, et les succès que nous avons déjà engrangés en Afrique ont également motivé notre décision d’investir au Maroc.

Quelle stratégie le groupe compte-t-il déployer pour développer cette nouvelle entité ?
Avec l’ouverture de cette filiale, nos objectifs sont clairs.Nous souhaitons tout d’abord nous appuyer sur Gemalto Maroc pour apporter à nos clients un service de proximité et de qualité et développer nos relations d’affaires au Maroc. L’objectif est aussi de créer à Rabat un véritable pôle d’expertise Gemalto en regroupant des ingénieurs marocains spécialisés dans le développement d’applications informatiques liées à la sécurité numérique. Ces développements pourront être utilisés dans le monde entier grâce à un transfert de compétences sur un spectre assez large. Il s’agit enfin de faire de Gemalto Maroc un hub nous permettant non seulement de répondre au mieux aux demandes locales mais aussi de rayonner sur l’Afrique francophone en exportant des solutions et du savoir faire développés au sein de notre filiale marocaine en les accompagnant à travers les déploiements dans ces divers pays avoisinants.

Quelle part de marché représente aujourd’hui dans les activités du groupe ?
Gemalto est leader mondial de la sécurité numérique, numéro un mondial dans la fourniture de solutions bancaires aux institutions financières, une carte SIM sur 2 est fabriquée dans nos usines et nous avons à ce jour contribué à plus de 60 programmes gouvernementaux à travers le monde. Sans pour autant avancer de part de marché par pays, nous pouvons dire que notre positionnement au Maroc suit cette tendance globale tous secteurs confondus. La compagnie a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 2 MM¤, en croissance de 9% par rapport à l’exercice 2010, et la zone Europe Moyen-Orient Afrique constitue plus de 50% de nos revenus. L’Afrique est un continent sur lequel Gemalto est fortement présent et soutient le développement numérique du tissu économique au travers de ses différents segments de marché : bancaire, télécommunication, sécurité des entreprises et programmes gouvernementaux. C’est d’ailleurs l'une des raisons pour lesquelles nous avons fait le choix de renforcer cette présence avec l’ouverture de la filiale Gemalto Maroc.

Gemalto compte-t-il accompagner la stratégie Maroc Numeric 2013 ?
L’initiative Maroc Numeric 2013, lancée le 10 octobre 2009 part d’une vision et d’ambitions claires, qui visent à positionner le Maroc comme un pays dynamique dans les technologies de l’information. Nous pouvons fortement contribuer à ce programme dans ces dimensions de modernisation des processus et des systèmes de gestion en encourageant et en facilitant les transactions en ligne, la dématérialisation des processus administratifs via le développement de services gouvernementaux et bancaires en ligne par exemple. Cette révolution numérique ne peut se faire et être accueillie et adoptée que si les citoyens, consommateurs et utilisateurs marocains ont confiance dans ces nouveaux moyens de communication. Gemalto accompagne la révolution numérique et le programme Maroc Numeric 2013 en offrant des solutions d’authentification permettant à la fois de sécuriser les accès mais aussi les transactions en ligne pour rendre les interactions numériques personnelles plus conviviales, plus sûres et plus agréables.

Votre activité au Maroc a également consisté en l’accompagnement des opérateurs téléphoniques dans le développement. Comment ceci s’est traduit jusque-là ?
L’un des coeurs de métier de Gemalto est de fournir à ses clients opérateurs mobiles des cartes SIM, plateformes et solutions embarquées à forte valeur ajoutée, telles que des solutions de sauvegarde automatique des répertoires de données téléphoniques, solutions de paiement sur mobile et de mobile marketing. Nous nous positionnons ainsi en tant que fournisseur technologique des opérateurs. Nous sommes partenaire technologique de ces derniers, travaillons avec plus de 450 opérateurs dans le monde et en étroite collaboration avec les 3 opérateurs marocains. Les solutions de communication mobile de bout-en-bout que nous leur proposons leur permettent d’améliorer le quotidien de centaines de millions d’usagers en leur apportant innovation, fiabilité et sécurité. Ainsi, à titre d’exemple, les solutions de services financiers mobiles Gemalto qui ont été déployées par l’opérateur NetOne au Zimbabwe permettent aux populations isolées de bénéficier d’un meilleur accès aux services financiers via leur téléphone portable et d’adresser les populations non bancarisées. Au Maroc, l’opérateur INWI a choisi de déployer la solution SIMessenger de Gemalto. Basée sur la carte SIM, la solution est compatible avec 100% des téléphones portables et avec cette solution, INWI offre ainsi à ses abonnés la possibilité d’accéder à leur messagerie instantanée Windows Messenger depuis n’importe quel téléphone et sans même avoir d’accès Internet.

Le groupe a-t-il déjà ciblé des marchés ?
Comme je vous l’ai expliqué, Gemalto opère déjà sur le continent africain et au Maroc depuis des années en livrant des solutions de télécommunication aux opérateurs mobiles, des solutions bancaires aux institutions financières, de sécurisation des données sensibles aux entreprises locales et a contribué à de nombreux programmes gouvernementaux au Maroc. L’ouverture de la filiale Gemalto Maroc ne viendra que renforcer cette présence et cette proximité, pour être au plus près de nos clients et partenaires locaux et les servir au mieux. Le Maroc a jusque-là été une «porte d'entrée» sur le marché africain pour de nombreux groupes internationaux.

N'est-ce pas le cas pour Gemalto ?
Gemalto bénéficie déjà d’une forte présence en Afrique avec l’implantation de bureaux au Sénégal – à Dakar – , au Gabon – à Libreville –, et en Afrique du Sud avec des sites de personnalisation à Cape Town et Johannesburg et un site de production à Johannesburg. L’ouverture de notre filiale au Maroc est une étape supplémentaire dans le renforcement de notre présence en Afrique et Gemalto Maroc nous servira effectivement de hub pour l'Afrique francophone. Les personnels qui seront formés dans cette filiale auront donc également la chance, pour certains d’entre eux, de participer à notre expansion internationale dans la région.

Stimuler la révolution numérique
Annoncée en grande pompe, l'arrivée du leader mondial de la sécurité numérique, Gemalto, au Technopolis de Rabat est bâtie sur de nombreuses ambitions. Une douzaine d'ingénieurs spécialisés y seront affectés. Pour le top management, cette décision intervient dans le but de «renforcer la proximité avec ses clients du secteur public au Maghreb, ainsi que pour assurer un accompagnement dans leurs projets et futurs développements».Rappelons à ce titre, la livraison par l'opérateur en 2010 d'une solution complète nouvelle génération à Bank Al Maghrib et à Dar el sikkah, pour assurer le processus d'émission du passeport biométrique. Celle-ci comprend notamment les couvertures électroniques, une infrastructure à clé publique conforme au standard ICAO, les solutions Coesys Enrolment pour l’acquisition des données des citoyens et ‘Coesys Issuance’ pour la personnalisation, ainsi que les services d’installation associés pour une livraison clé en main. Pour assurer une meilleure présence et une collaboration plus étroite, les équipes Gemalto à travers centre nouvelle filiale pourraient definitivement s'inscrire dans cette dynamique d'accompagnement. «La nouvelle entité Gemalto mènera une politique de transfert de compétences dans le domaine des hautes technologies en créant, à Rabat, un pôle d’ingénieurs spécialisés dans les systèmes d’exploitation des logiciels embarqués des documents gouvernementaux, des méthodes de personnalisation de ces documents, de leurs modules de sécurité et des machines et environnements de production» explique Olfa Ounis, directrice générale de Gemalto Maroc.Gemalto est actuellement partenaire de plus de 450 opérateurs mobiles, 300 institutions financières et contribue à plus de 60 programmes gouvernementaux dans le monde, avec un chiffre d'affaires en 2011 de 2 milliards d’euros. En termes de statégie, le groupe se donne pour principal objectif d'accompagner la croissance des pays émergents par le développement des services mobiles personnels, la protection de l’identité, le paiement sécurisé, l'authentification en ligne, l' accès certifié aux services du «cloud computing», la modernisation de la billetterie des transports urbains, la communication M2M et enfin les services de e-gouvernement. Sur ces points, le Maroc s'est déjà démarqué dans la région, pour faire mieux encore que la simple mise en oeuvre de la technologie au niveau national, en assurant un transfers effectif des compétences vers une Afrique en plein développement.

haddou
24/05/2012, 21h41
il n'y a plus de doute sur les visées de developpement de GEMALTO MAROC, C'est un hub pour l'Afrique

Cookies