PDA

Voir la version complète : MAROC: Hausse de la fiscalité domestique


MEK
26/05/2012, 03h09
Casablanca Maroc : La fiscalité domestique, les statistiques à fin avril 2012 laissent apparaitre une augmentation de 9,1 % ; IS (+6,3 %), IR (+22,6 %), TVA intérieure (+8 %), majorations de retard (29,6 %) et droits d’enregistrement et timbre (2,1 %). La hausse de l’IR s’explique notamment par la prise en compte au niveau des recettes de l’IR à fin avril 2012 de l’impact de la hausse des salaires décidée à partir de mai 2011. Par ailleurs, il y a eu une diminution de 4,4% des recettes non fiscales en raison de la baisse des recettes de fonds de concours ( 256 millions DH contre 895 millions DH ).

Cette baisse a été en partie compensée par le versement par l’agence nationale de la conservation foncière de 500 millions DH au titre des recettes des monopoles. Sur le registre des dépenses, à fin avril 2012, les engagements de dépenses, y compris celles non soumises au visa préalable d’engagement, se sont élevées à 132,8 milliards DH, soit un taux global d’engagement de 39 % contre 45 % un an auparavant. Le taux d’émission sur engagements s’est élevé à 75 %, soit le même niveau à fin avril 2011.

Les dépenses du budget général ont atteint 89,2 milliards DH à fin avril 2012, en hausse de 4,9 % par rapport à leur niveau à fin avril 2011, qui s’explique par une augmentation de 20,3 % des dépenses de fonctionnement conjuguée à une baisse de l’investissement et des charges de la dette budgétisée de 32,4 % et de 5,5 % respectivement.

Source: L'ECONOMISTE 26.05.2012

Cookies