PDA

Voir la version complète : Football féminin “Être ou disparaître”


Thirga.ounevdhou
25/06/2006, 13h41
Rafraîchissons la mémoire…....

Créé en janvier 1997, soit presque une décennie déjà, le football féminin continue toujours de se chercher une place dans le giron du sport national de performance.
Ceci dit, et même si la patte existe chez la gent féminine, il en est autrement des moyens mis à la disposition des clubs. A ce jour, il n’y a en effet aucune stratégie définie pour le développement de cette discipline chez les filles, et la preuve la plus frappante est la disparition de beaucoup d’équipes, à cause bien entendu, de l’asphyxie financière les ayant frappé de plein fouet.
Par ailleurs, depuis l’année de sa création, le football féminin est dominé de la tête et des épaules par l’équipe de l’ASE Alger-Centre, qui a réalisé jusque-là un carton plein en matière de titres nationaux (Coupe d’algérie et Championnat national et/ou titre de Champion des champions).
Cette équipe qu’on appelle aussi communément Equipe nationale (elle renferme 12 joueuses internationales), n’entend pas du tout lâcher du lest et veut absolument continuer à régner sur cette discipline, et elle en a les moyens (les gros) de le faire, tant que nos “responsables” à tous les niveaux continuent de faire dans l’à peu près et l’improvisation. Autres conséquences : disparition d’une trentaine de clubs à l’échelle nationale, soit la plupart d’entre eux. Pour ceux qui ont eu “la chance” de survivre à cette saignée, ils continuent de faire dans la figuration au grand bonheur de l’ASE Alger-Centre, “cette actrice incontestée d’un scénario mal concocté”. C’est enfin à l’image du profond malaise que vit encore notre sport-roi d’une manière générale.

- La Depeche de Kabylie

Cookies