PDA

Voir la version complète : Les pays qui soutiennent Assad sont "du mauvais côté" de l'histoire (Washington)


Neutrino
31/05/2012, 10h02
Les Etats soutenant le régime du président syrien Bachar el-Assad se trouvent "du mauvais côté de l'histoire", a déclaré mercredi à Washington le porte-parole de l'administration américaine Jay Carney.
"Tout pays qui apporte son soutien au régime d'el-Assad se place du mauvais côté de l'histoire", a indiqué M.Carney.

En octobre 2011 et en février 2012, la Russie et la Chine ont opposé leur veto aux résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu condamnant la répression sanglante des manifestations antigouvernementales en Syrie.
"Nous avons clairement laissé entendre que nous étions déçus par le veto opposé par Moscou et Pékin à la résolution exhortant el-Assad à cesser les hostilités contre ses citoyens (…). Nous continuons nos consultations avec la Russie et d'autres pays sur la nécessité d'exercer plus de pression sur le régime syrien", a poursuivi le porte-parole de la Maison Blanche.
Toujours selon lui, les "crimes commis par Bachar el-Assad et ses affidés resteront dans l'histoire".
La tension est récemment montée d'un cran autour de la Syrie suite à l'attaque contre la localité de Houla qui a fait plus d'une centaine de morts, dont des femmes et des enfants. La plupart des victimes ont été abattues par des balles tirées à courte distance, les autres étant tuées par des obus d'artillerie. Le 27 mai, le Conseil de sécurité de l'Onu a violemment dénoncé ce massacre. Les autorités syriennes nient avoir été derrière la tuerie de Houla et rejettent toute la responsabilité sur les combattants islamistes.
Lundi 28 mai, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que Moscou cherchait à mettre fin aux violences en Syrie et non à préserver le régime en place.

source: RIA Novosti

Neutrino
31/05/2012, 10h03
les spécialistes de la répression, le Gendarme de Pékin et le Boxeur du Kremlin, auront été avertis....

Lundi 28 mai, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que Moscou cherchait à mettre fin aux violences en Syrie et non à préserver le régime en place.

alors... on revient à de meilleurs sentiments? on se couche?

AARROU
31/05/2012, 12h29
Neutrino les spécialistes de la répression, le Gendarme de Pékin et le Boxeur du Kremlin, auront été avertis....
:rolleyes::rolleyes::rolleyes::rolleyes:

Bizarre ce que tu nous sort !!!

Toute la presse Française est unanime pour dire Le Kremlin a-t-il déjà ruiné les espoirs de François Hollande?,Guinnadi Gatilov,vice premier ministre,a déclaré que la Russie ne soutiendrait pas une résolution concernant une intervention militaire au Conseil de sécurité de l'ONU, réagissant à la déclaration du président français François Hollande qui n'avait pas exclu une intervention armée sous mandat de l'ONU en Syrie.

absent
31/05/2012, 12h54
quel est le bon côté de l'histoire alors ? la destruction des pays au nom de démocratie ?
Je ne suis d'aucun soutien aux dictateurs ni aux pouvoirs héréditaires.

Neutrino
31/05/2012, 13h04
le bon côté de l'Histoire, c'est le côté du plus fort. mais formulé autrement, c'est encore mieux: le mauvais côté, c'est celui qui se fait écrabouiller :mrgreen:

magh91
31/05/2012, 13h24
le mauvais côté, c'est celui qui se fait écrabouiller `Israël compte les points quand les arabes comme toi s`en mettent plein la cafetière... Alors 400 morts d ou 40. 000. La différence, c`est le nombre de zeros...

Cookies