PDA

Voir la version complète : Zone euro : l'agence Moody's accroît la pression


Neutrino
14/06/2012, 12h19
Moody's a baissé de trois crans la note de la dette espagnole et de deux crans celle de Chypre. Les deux pays pourraient être encore dégradés.

Moody's a frappé fort hier soir. L'agence de notation a dégradé coup sur coup la note de la dette de l'Espagne de trois crans puis celle de Chypre de deux crans.

La nouvelle dégradation de la note de la dette chypriote, qui se situait déjà en catégorie spéculative, témoigne également de l'aggravation de crise de la dette en Europe. La décision de l'agence est guidée par l'anticipation d'une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro qui constitue «un risque substantiel pour le secteur bancaire et l'Etat» et pourrait contraindre le gouvernement à accorder un soutien aux banques du pays.

L'agence a en outre réajusté le montant du plan de soutien aux banques que l'État pourrait être amené à mettre enplace. Jusqu'à présent Moody's misait sur un plan compris entre 5 et 10 points du PIB mais en fait le coût pourrait dépasser les 10 points de PIB, souligne l'agence, et pésera ainsi d'autant sur la dette publique du pays. Le geste de Moody's succède à la dégradation, la veille, de la note de deux banques du pays, Hellenic Bank et Bank of Cyprus.

Une nécessaire union bancaire

De son côté, la note de la dette espagnole se situe désormais à un cran seulement de la catégorie spéculative et pourrait tomber dans cette catégorie, prévient l'agence qui s'inquiète des conséquences du plan d'aide européen de 100 milliards d'euros .

Peu après ces annonces, le secrétaire d'État au Trésor, Timothy Geithner a affirmé que le geste de l'agence est un nouveau signe de la nécessité pour l'Europe de construire un vaste système d'union bancaire. A ses yeux, un système bancaire européen plus intégré est un moyen de lutter contre les pressions liées à la Grèce et ailleurs. Ce dernier ira porté ce message aux côtés du président Barack Obama lors du G20 qui se réunit les 18 et 19 juin prochains. Un membre officiel américain a toutefois affirmé que le sommet ne devrait pas déboucher sur des progrès significatifs dans la gestion de la crise en Europe.

source: lefigaro.fr

Neutrino
14/06/2012, 23h12
Peu après ces annonces, le secrétaire d'État au Trésor, Timothy Geithner a affirmé que le geste de l'agence est un nouveau signe de la nécessité pour l'Europe de construire un vaste système d'union bancaire.

au lieu de se soucier de l'Europe, ce Timothy devrait plutôt se préoccuper des attaques inévitables des agences de notation sur la dette américaine. quand les rapaces de la finance auront fini de déchiqueter la carcasse européenne, je ne crois pas qu'ils s'arrêteront en si bon chemin...

Cookies