PDA

Voir la version complète : Zidane: les adieux, non merci!


nassim
27/06/2006, 23h26
Zidane était remonté contre les espagnols qui le harcelaient avec des "Adios Zizou!" ou encore "Prends ta retraite Zizou!". Juste après la fin du match, Zizou a riposté : "J'ai envie de dire aux Espagnols, parce qu'ils nous ont assez chambré là-dessus, j'ai envie de leur dire que c'est pas ce match-là (ma retraite). L'aventure continue et on est content."!

http://img342.imageshack.us/img342/6003/50bu.jpg

====
Zidane: les adieux, non merci!

La retraite de Zinédine Zidane ne sera donc pas pour tout de suite, après la qualification de la France pour les quarts de finale du Mondial-2006 de football, et le capitaine des Bleus s'est chargé lui même de le clamer en inscrivant le 3e but des Bleus contre l'Espagne mardi.

Zidane, non content de donner la leçon aux jeunes Espagnols en tenant le rythme 90 minutes, s'est offert le luxe de marquer son premier but du tournoi dans le temps additionnel. Un but qui lui a visiblement fait très plaisir, et qu'il a pris le temps de célébrer devant un public français aux anges.

C'est peu dire que Zizou a dû davantage apprécier cette sortie, mardi au milieu d'une équipe en délire, que celle qu'il avait connue contre la Corée du Sud, remplacé dans le temps additionnel et suspendu pour le dernier match de poules contre le Togo. Match décisif qu'il avait suivi dans le vestiaire avec une boule au ventre.

Pour sa 105e sélection, mardi contre l'Espagne, Zinédine Zidane avait envie. Et cela s'est vu tout de suite. Le N.10 se positionnait très haut, quasiment à côté de Thierry Henry, en deuxième attaquant.

A la 13e minute, il était hors-jeu d'un rien, comme il le montrait, en souriant, au juge assistant d'un signe de main. Trois minutes plus tard, il obtenait un corner qu'il s'en allait tirer sans trembler sous le virage espagnol du stade. Les supporteurs espagnols l'accueillaient avec des grands "au revoir" pas sympathiques. Mais Zidane n'allait pas leur faire ce plaisir.

Peut-être moins présent que parfois dans le jeu, "ZZ" a revanche beaucoup parlé, à ses partenaires, mais aussi - en italien on suppose - à l'arbitre M. Rosetti, pour contester en vain le penalty espagnol.

Zidane a dû respirer un grand coup quand il a vu Franck Ribéry, celui qui sera appelé à lui succéder aux manettes des Bleus à partir du mois d'août, égaliser comme un grand.

Zidane, en seconde période, retrouvait des couleurs en même temps qu'il allait tirer les corners cette fois près des supporteurs français, qui lui envoyaient des "Zizou, Zizou!" réconfortants.

Plus en verve que jamais malgré ses 34 ans, Zidane terminait le match en trombe. Il tirait d'abord le coup franc qui permettait à Vieira d'offrir la victoire aux Bleus (83). Et puis, comme pour signifier que l'heure de la retraite n'était pas pour tout de suite, il partait à grandes foulées inscrire un troisième but français, le "Madrilène" s'offrant un joli dribble au passage sur le "Barcelonais" Puyol (90+2).

Seul le carton jaune reçu quelques secondes auparavant aura mis un petit bémol à une soirée qui n'était donc pas la dernière de Zidane.

"J'ai envie de dire aux Espagnols, parce qu'ils nous ont assez chambré là-dessus, j'ai envie de leur dire que c'est pas ce match-là (ma retraite). L'aventure continue et on est content", a déclaré ZZ à la fin du match, au micro de TF1.

Par AFP

zwina
28/06/2006, 00h21
Et heureusement pour nous, on va se régaler samedi :D

Cookies