PDA

Voir la version complète : France Télécom va prendre le contrôle de Jordan Telecom


zek
28/06/2006, 16h08
Bonjour, on peut dire qu'avec l'appétit des concurents Arabes, ils ont eu vraiment un coup de chance.
------------------------------------------------------------------------

Le gouvernement jordanien a donné son accord à la vente de 41,5% dans Jordan Telecom à des investisseurs arabes et à France Télécom pour un montant de plus de 500 millions de dinars (705,4 millions de dollars), apprend-on de sources officielles.
France Télécom, qui détient déjà 40% de Jordan Telecom, seul opérateur de téléphonie fixe en Jordanie, en deviendra l'actionnaire majoritaire en acquérant une participation supplémentaire de 11%, a-t-on précisé de mêmes sources.

L'opérateur français paiera 5,5 dinars par action, ce qui représente environ 200 millions de dollars. Le gouvernement jordanien s'est engagé à utiliser les fonds pour contribuer à rembourser la dette due à l'Etat français avec un rabais de 38%. Les investisseurs arabes verseront cinq dinars par action.
Le gouvernement jordanien a accepté la cession de deux participations de 10% à Gulf Finance House, basée au Bahreïn, et au fonds d'investissement koweïtien Nour et d'une part de 5% à un fonds de pension public.
Une participation de 3% sera réservée aux retraités de l'armée et des services de renseignement dans le cadre d'un programme d'actions à prix préférentiels afin de mieux répartir les bénéfices de la privatisation.
La participation restante de 2,5% sera proposée à des actionnaires locaux à la Bourse d'Amman dont Jordan Telecom est la troisième capitalisation avec plus de 1,1 milliard de dinars.

Mohammad Abou Hamour, chef de la Commission exécutive des privatisations de Jordanie, précise que l'Etat compte lever au moins un milliard de dollars avec les recettes de l'opération ainsi que d'autres cessions d'actifs publics qui doivent être conclues cette année.
DES MOIS DE POLÉMIQUES
L'assentiment apporté par le gouvernement à la vente lors d'un conseil des ministres mardi soir met un terme à des mois de polémiques sur le prix que France Télécom était disposé à payer pour la participation de 11%, selon des sources officielles.

Voulant conserver la possibilité de devenir majoritaire dans Jordan Telecom, l'opérateur français aurait fait jouer un pacte d'actionnaires qui lui permettait d'empêcher l'Etat jordanien de contrecarrer ses ambitions en vendant un bloc d'actions à des investisseurs, notamment du Golfe, expliquent des responsables du secteur.
En 2002, alors qu'il manquait de liquidités, France Télécom avait laissé passer l'occasion de monter en puissance dans Jordan Telecom lors du placement par l'Etat jordanien d'une participation de 10,5% sur le marché.
Certains responsables politiques avaient accusé France Télécom d'utiliser son partenaire jordanien comme machine à bénéfices sans investir suffisamment dans ses infrastructures. Ils estimaient en outre que le groupe n'aurait pas dû avoir le droit d'empêcher l'Etat de vendre sa participation aux plus offrants.
France Télécom rétorque qu'il a investi lourdement dans les infrastructures en Jordanie, notamment dans la modernisation et l'amélioration de ses équipements de transmission de données.
Selon des sources du secteur, la majorité de contrôle de France Télécom lui permettra désormais d'intégrer Jordan Telecom plus complètement dans sa stratégie mondiale, en particulier dans l'éventualité d'expansions dans la région.

Jordan Telecom compte 673.000 lignes fixes et sa filiale Mobile Com détient plus d'un quart du marché domestique.
L'opérateur jordanien a enregistré une croissance de 2,8% de son chiffre d'affaires en 2005 à 352 millions de dinars (496 millions de dollars) à la faveur d'un bond de 35% du nombre de ses abonnés à la téléphonie mobile en 2005.

Par Suleiman al-Khalidi
28.06.06 Reuters
http://permanent.nouvelobs.com/multimedia/20060628.REU31765.html?1346

Cookies