PDA

Voir la version complète : AMITIE


Page : [1] 2

tannyna
04/06/2003, 21h17
de nos jours l'amitié existe t elle encore ? un(e) ami(e) c'est quoi ?
croyez vous en l'amitié ? l'amitié entre un homme et une femme est elle possible ?

lullaby
04/06/2003, 21h34
mais qelle qestion tannyna bien sur qe lamitié existe encore de nos jours!! :D

sentenza
04/06/2003, 21h56
de nos jours l'amitié existe t elle encore ? un(e) ami(e) c'est quoi ?
croyez vous en l'amitié ? l'amitié entre un homme et une femme est elle possible ?

J'y répondrai demain :shock:

nassim
04/06/2003, 22h02
de nos jours l'amitié existe t elle encore ? un(e) ami(e) c'est quoi ?
croyez vous en l'amitié ? l'amitié entre un homme et une femme est elle possible ?

Très bonne question tannyna!
J'ai toujours pensé que l'amitié est un genre d'histoire d'amour condamnée à se stabiliser dans un état embryonnaire à cause de la contrainte de l'intimité.

Parfois, il est même difficile de définir la limite amitié/amour, tant certaines formes d'amitiés ont tendance à frôler la perfection qu'est l'amour pur.

Quant à moi, je crois en l'amitié. Tout se mérite, l'amitié aussi. La générosité, la serviabilité et le respect sont des piliers d'une amitié réussie entre personnes, peu importe leur sexe.

Trinity
04/06/2003, 22h04
Mon Meilleure Ami , est sans doute mon Futur Ami

Pour ce qui est de ma meilleure amie, c'est sans doute ma mere,et puis une fille que je connais depuis que je dois avoir 4 ans ... :oops:

tannyna
05/06/2003, 06h29
azul

je vous ai posé cette question car depuis quelques années je me rends compte de par le nombre important de personnes que je connaisse et par un nombre aussi importe de personnes qui se confient à moi, qu'il y a de plus en plus "d'amitié - interet".... que les individus se cotoyent dans un interet précis et moi ça me choque ...le profit s'impose au dépend de la simplicité et de la sincérité .... le 21 siècle est celui des carnets d'adresse ...

en ce qui concerne l'amitié entre homme femme... je pense qu'elle peut exister mais il y a un gros risque dérapage d'un des parties ... quand les individus savent étouffer "leur enclin a sombrer dans un sentiment amoureux" l'amitié peut perdurer mais si il ou elle avoue sa flamme , flamme non partagé alors l'amitié s'effrite ....

Sara , ne pense pas que je ne crois pas en l'amitié...la preuve je t'adore hahahahahahah

lullaby
05/06/2003, 09h17
tu sais qoi c vrai qil ya bcp damitié intéret !! jen ai fait svt les frais!! mais bon qd on mappelle à laide je le fais avec plaisir !!
mais c frustrant de savoir qe des personnes se disent vos amis qe pour bénéficiez de votre aide!! :?
@ tannyna merci :oops:

sentenza
05/06/2003, 11h25
azul

je vous ai posé cette question car depuis quelques années je me rends compte de par le nombre important de personnes que je connaisse et par un nombre aussi importe de personnes qui se confient à moi, qu'il y a de plus en plus "d'amitié - interet".... que les individus se cotoyent dans un interet précis et moi ça me choque ...le profit s'impose au dépend de la simplicité et de la sincérité .... le 21 siècle est celui des carnets d'adresse ...

en ce qui concerne l'amitié entre homme femme... je pense qu'elle peut exister mais il y a un gros risque dérapage d'un des parties ... quand les individus savent étouffer "leur enclin a sombrer dans un sentiment amoureux" l'amitié peut perdurer mais si il ou elle avoue sa flamme , flamme non partagé alors l'amitié s'effrite ....

Sara , ne pense pas que je ne crois pas en l'amitié...la preuve je t'adore hahahahahahah


Azul Tannyna,

Les relations d'intérêt, j'ai connu ça malheureusement.

Moi aussi j'ai connu des personnes qui ne m'appelaient que lorsqu'ils sollicitaient mon aide : pb d'ordinateur ou d'informatoque, texte d'anglais à traduire, devoir d'éco, devoir de math, l'emmener à l'aéroport, etc ......
Au début je le faisais avec plaisir, mais qd j'ai vu que ces personnes abusaient, j'ai coupé les ponts. Je ne considère pas ça comme de l'amitié.
L'amitié ça n'a rien à voir. L'amitié c'est une complicité entre deux personnes, qui les amènent à partager certaines choses dans la vie, et aussi s'entraider qd l'occasion se présente.

lullaby
05/06/2003, 11h54
exactement sentenza bonne définition!!

yarena
05/06/2003, 12h59
L'amitie c'est de pouvoir dire non quand la norme impose le oui et de se dire:apres tout c'est un(e) ami(e)

tannyna
05/06/2003, 15h55
je pense que l'amitié la vraie ce fait de plus en plus rare ... et je trouve ça dommage ...

pour l'amitié homme femme qu'en pensez vous ?

sentenza
05/06/2003, 19h35
je pense que l'amitié la vraie ce fait de plus en plus rare ... et je trouve ça dommage ...

pour l'amitié homme femme qu'en pensez vous ?


L'amitié homme femme est possible mais rare. Personnellement ce sont des personnes que je connais depuis mon plus jeune âge , des amies du lycée.

Mais c'est une amitié relative, rien à voir avec l'amitié entre deux hommes ou deux femmes. La complicté n'est pas la même.
Ce qu'on partage avec un ami du même sexe, on ne peut pas toujours le pratager avec des amis du sexe opposé.

Lisebeth
07/06/2003, 08h15
de nos jours l'amitié existe t elle encore ? un(e) ami(e) c'est quoi ?
croyez vous en l'amitié ? l'amitié entre un homme et une femme est elle possible ?

Azul fellam à Tannyna


-Un (e) ami(e) est une personne avec qui tu entretiens des relations amicaux basés sur la confiance et l'honnêté. C'est une aussi une personne attentive, à qui tu peux en toute confiance lui reveler tes secrets, tes chagrins etc...

-L'amitié entre un homme et une femme est possible mais le problème est que les hommes ont souvent des "arrières pensées".

-J'ai été aussi victime d'amis qui abusaient de ma bonté. J'ai mis un terme à ce genre de relation.

Belle journée à toi

Lisebeth
07/06/2003, 08h26
L'amitie c'est de pouvoir dire non quand la norme impose le oui et de se dire:apres tout c'est un(e) ami(e)


Azul à toi

-Il faut dire ce que l'on pense sincèrement à un(e) ami(e).Les relations ne doivent pas être basées sur de l'hypocrisie comme c'est souvent malheureusement le cas en général

ben
08/06/2003, 00h16
L'amitié est un mot que bien des gens ignorent
Ils passent indifférents aux malheur du prochain
Et pourtant, seul, Dieu sait de quoi est fait demain
L'amitié ça contient des centaines de choses.
Un rayon de soleil ou un coin de ciel bleu
Une main qui se tend, une autre qui se pose
C'est calmer un chagrin, c'est offrir une rose.
L'amitié c'est aussi partager votre joie
Apaiser un conflit, c'est quelquefois le cas,
Cajoler vos enfants, puisque je n'en ai pas.
Savoir sécher des pleurs quanq il faut...parfois
Avoir de bons amis, des voisins que l'on aime
Pouvoir se réunir comme on le fait ce soir
Et vivre encore longtemps, pour que les amis qui viennent
Nous retrouvons assemblés avec le même espoir
Que l'amitié demeure et soit toujours la même !
L'amitié ce n'est rien et pourtant c'est beaucoup
Car pour moi l'amitié c'est tout simplement
...Vous.
:LolLolLolLol:

fame
09/06/2003, 03h04
Salut ! Pour moi une chose est sûre c'est que l'amitié est asexuée, elle est denuée d'attirances physiques ou sexuelle, c'est pour cela qu'une amitié femme-homme peu paraître difficile à instaurer.....et pourtant, je connais depuis longtemps ma meilleure amie, on a suivis nos evolutions sans se séparer et elle fait partie de moi.
Je pense aussi que l'amitié doit être basée sur la réciprocité, sur un échange constant, sur une écoute,sur de la disponibilité...enfin tout ça quoi ! je vais ressortir une phrase banale mais il est vrai qu'un ami doit être là quand ça va mais aussi et surtout quand ça va pas ! et ça doit marcher dans les 2 sens. Personnelement, j'ai un "noyau d'ami(e)s qui m'est essentiel et qui va sur la durée....mais j'ai côtoyé et je côtoie encore des gens que j'apprecie beaucoup mais ça ne m'étonnerait pas que nos chemins se séparent un jour et dans ce cas là j'aurai toujours un peu de nostalgie mais je ne garderai que le meilleur.

Trinity
09/06/2003, 03h06
:oops:

ben
10/06/2003, 16h04
Quel regret de constater partout où nous sommes
Que la trahison est bien le propre de l’homme
Ainsi que la méchanceté et le mensonge
Dans ce triste monde absurde et théâtre étrange
Où tout se vend et s’achète sans la moindre norme
Et la vertu n’a plus de valeur ni de forme
Et s’il y a, vraiment, des saints, croyez-moi, enfin
Ce sont ceux qui ont bien la trouille aux intestins
Et ceux qui nous sourient et nous tendent la main
C’est pour leur besoin et non par amour humain
Souvent un ami est plus sincère qu’un frère
Mais il faut s’en méfier chose nécessaire.
Ô l’amère et la plus triste réalité
En ce siècle du mal et des contrariétés
Où les forts croquent les faibles sans pitié
Et mâchent les autres par simple amitié !
C'est ainsi que se comportent certains humains
Qu’on rencontre bien souvent sur notre chemin ... :roll:

Zakina
11/06/2003, 03h39
wow .. :D .. et ça rime en plus !!

mes amitiés à toi ben .. :wink:

ben
11/06/2003, 05h18
ATTENTION : Où sont les marguerites :D

Les animaux sont inquiets
Leur vie est menacée.
Le singe s’est lamenté :
«Les bananes deviennent dégoutantes»
Le guépard s’est écrié :
«Je suis essoufflé,
L’air devient très pollué !»
Les fleurs fanées
Craquent sous la terre brûlée.
Les oiseaux, les yeux fixés,
Dans des cages bien fermées
Demandent leur liberté.
Les champs, les montagnes et les vergers
Se demandent avec tant de regrets :
«Où sont les marguerites, les muguets,
Les tulipes, les rosiers et les épis dorés ?»

:D

Zakina
11/06/2003, 06h03
ATTENTION : Où sont les marguerites :D

Elles sont là !! .. :D

http://quigif.********/fleur3.gif

ben
11/06/2003, 13h16
"Le lac",comme nous l'appelions, n'avait rien
d'exceptionnel, pourtant il représentait pour nous
l'endroit le plus sensationnel au monde.

Le sable était importé, les toboggans en bois plein
d'échardes et l'eau tellement sale qu'elle imprégnait nos
maillots séchant en ribambelle goûteuse sur un fil tiré
entre deux pins parasols.

J'ai appris un peu plus tard que la fermeture était due
en grande partie à l'irrespect de certains habitants qui,
l'hiver venu, jetaient leurs ordures dans les eaux tranquilles.
Une mère avait porté plainte parce que, l'été suivant, son
enfant s'était entaillé le pied sur un bloc moteur de Volswagen.
Les autorités avaient donc pris les mesures qui s'imposaient.

Malgré l'insalubrité avérée des lieux, je m'y rends de temps
en temps. Quand le lac est sans rides, il existe une étrange
correspondance entre sa surface intacte et les profondeurs de
mon esprit : j'ai soudain une amitié illimitée pour tout le
bric-à-brac qui se trouve au fond, je suis capable de l'apercevoir
sans que ça me dégoûte, sans faire bouillonner les eaux pour
éviter de voir ce qui s'y cache.

C'est peut être ça être en paix avec soi-même.



"Nos défauts sont les yeux avec lesquels nous voyons l'idéal."
Friedrich Nietzsche (Humain, trop Humain)

sacov
22/06/2003, 19h03
De l’estime (tendant vers l’amitié)…. à l’amour.


En bon français, l’estime se définie comme l’évaluation de quelqu’un ou de quelque chose. Dans sa connotation sentimentale, l’estime est une appréciation qui sous-tend un intérêt de quelque ordre que ce soit (psychologique, affectif ou matériel). On dit donc, généralement, qu’on a de l’estime pour quelqu’un qui présente un intérêt quelconque. Notre évaluation ou notre appréciation de cette personne s’avérant positive, nous nous disons qu’elle vaut la peine de courir le risque d’entretenir avec elle une relation (amicale, professionnelle ou autre) d’autant que nos préjugés lui sont favorables.
Je ne vois pas de logique entraînant invariablement l’estime à l’amour. Celui-ci pouvant être le résultat du premier, lorsque les ingrédients (l’ambiance) entourant l’estime le métamorphose pour lui donner une saveur inattendue.
Il y a comme une relation nourricière de l’estime vers l’amour, le contraire se veut désenchantement et plus dramatiquement… déception.
Il y a une telle symbiose entre les êtres dans l’amour que l’estime perd de son importance, jusqu’à ne plus avoir raison d’exister. Le sentiment de l’amour, par l’étendue de sa noblesse, ne laisse aucune place au doute (corollaire de l’estime). L’amour, à mon sens, ne s’évalue pas à l’aide de paramètres universellement reconnus. Les instruments de l’évaluation de l’amour sont tellement pauvres qu’ils tiennent juste dans le regard de l’amant ou de l’amante.
Nous ne pouvons nous fier à d’autres pour nous assurer de la chaleur de ce sentiment qui est intimement lié à notre propre perception du monde, au delà des avis qui peuvent corrompre l’estime que nous avons pour quelqu’un.
Ne dit-on pas : « koul khanfous 3and yemmah gh’zel »( à traduire en Tamazight) pour souligner l’amour désintéressé de la maman.
L’estime, avant l’amour, a besoin de beaucoup d’artifices objectifs pour se consolider si, par bonheur, il grandit et se prolonge en amour, celui-ci n’aura plus besoin de « béquilles » (objectivité) pour se tenir debout. Il se suffira quant à lui du subjectif, il puisera à même les potentialités intrinsèques du couple d’amants pour créer ses propres anticorps et se régénérer lorsqu’il en ressentira le besoin.
Autant serai-je enclin à demander l’avis d’autrui pour corroborer mon estime pour quelqu’un, autant je me ressourcerai au plus profond de moi-même pour nourrir l’amour que je lui porte. L’estime peut découler d’une responsabilité morale partagée avec notre milieu, les retombées négatives surtout, peuvent éclabousser notre environnement social, familial ou professionnel. L’amour quant à lui nous cale dans les derniers retranchements de la responsabilité personnelle, nécessairement non partagée.

:wink:

sacov
24/06/2003, 23h08
Voilà bien longtemps, un texte m'a été inspiré par le paradoxe vécu par un garçon qui, subitement s'aperçut qu'il étaitt intensement amoureux de son amie fille. Il me posa la question de savoir comment faire.. il me demanda de me mettre à sa place... Je me suis imaginé à sa place et j'ai écrit ceci:

De l’amitié à l’amour

Laisse-moi, amie, déroger au serment pour déloger en toi la femme. Celle enfouie en toi, qui nargue les plus petites parcelles de ma bravoure. Celle que tu arbores à la pointe de ta redoutable malice, celle qui ne parle pas, qui n’écrit pas, celle qui applaudi en silence à notre ballet.
Laisse-moi infirmer mes doutes, les tiens aussi. Laisse-moi transcender tes mots et les boire jusqu’à la lie, me tremper dans cette étrange partition aux accords si subtils.
Ouvre-moi son périlleux chemin et cache toi derrière le parchemin de ma mémoire, je ne t’oublierai pas. Ma raison sera pour toi, mon énigme pour elle…
La bataille épuisante que tu lui livres dans l’arène de ma pensée, ruine le courage de ma prose, la vérité de mes songes et le patrimoine de mon verbe.
Laisse-moi, avant que je ne sombre dans ton oubli, avant que je ne m’épuise à te rappeler mon nom, laisse-moi l’approcher au prix de ton éclipse qui épargnera mon cœur pour blesser ma mémoire.
Laisse-moi, amnésique inconscient. Laisse-moi braver notre idylle aux contours entendus, pour une autre idylle aux horizons si lointains, aux espaces incertains et au hasard des refrains.
Présent, de passé récent, notre amitié porte déjà en elle le germe fourbe, guettant les bourgeons précoces, tous les bourgeons…Que dis-je? Il guette tout le printemps qui s’annonçait derrière moi.
Laisse-moi l’extraire et le porter devant elle, dans son sanctuaire, dans son antre inexpugnable… dans ton cœur… Elle souffrira, toi aussi et moi surtout, nous goûterons à nous trois aux affres des adieux … dans la férocité de nos étreintes…
Notre amitié, généreuse, pardonnera ma trahison…. Elle me sait amant... Elle sera là, elle témoignera de sa majestueuse place de serviteur de l’amour.

Permet-moi, amie, d’aller au-delà de toi pour te cueillir telle que tu es…. une femme.

:wink:

nasser
25/06/2003, 01h05
Et tu as suremment trouver une femme qui comprend ce texte :lol: :lol: :lol:

Je connais même un homme, qui aime tellement sa femme, qu'il faisait le tour du monde pour lui prouver son amour ... elle a fini par le quitter ... car qu'elle avait seulement besoin qu'il soit là à ses cotés

Kala
25/06/2003, 06h28
Voilà bien longtemps, un texte m'a été inspiré par le paradoxe vécu par un garçon qui, subitement s'aperçut qu'il étaitt intensement amoureux de son amie fille. Il me posa la question de savoir comment faire.. il me demanda de me mettre à sa place... Je me suis imaginé à sa place et j'ai écrit ceci:

De l’amitié à l’amour


Ton texte témoigne d'une grande faculté d'emphatie chez toi. J'en suis à la fois ébahie et éblouie :o

morjane
25/06/2003, 07h37
Ah!! je te dirais...comme ils ont dit eux...Kala et Nasser :roll:
Mais sérieux,c'est magnifique ce que tu décris et écris.
Comment avoir le coeur à refuser après une telle lettre?

La curieuse qui n'est qu'endormie chez moi demande si tu connais la suite de l'histoire,ton ami lui as t'il envoyé ta lettre ou une autre lettre et la jeune fille y a t'elle répondus favorablement?

@a tous,
Je suis si heureuse de lire et de découvrir vos poèmes,ils sont tous magnifiques,
Merci à vous,si vous saviez le bonheur que j'ai à découvrir et lire tous vos écrits,non seulement je ne m'en lasse pas mais j'en redemande..

Le choix sera douloureux à faire,ça je le sens!

bisous et belle journée!

Lisebeth
25/06/2003, 20h09
Et tu as suremment trouver une femme qui comprend ce texte :lol: :lol: :lol:

Je connais même un homme, qui aime tellement sa femme, qu'il faisait le tour du monde pour lui prouver son amour ... elle a fini par le quitter ... car qu'elle avait seulement besoin qu'il soit là à ses cotés

Azul à Nasser

-Quelle femme ne reste pas sensible à la lecture du texte de Sacov?? Il doit faire rêver beaucoup de femme, cet artisan du vers

Belle soirée :)

nasser
25/06/2003, 20h36
Voila "sacov", j'ai provoqué les reponses que tu t'attendais et qui tardait à venir ... cette fois-ci c'est gratuit ... la prochaine c'est 10$

sacov
25/06/2003, 21h57
Ah... mon ami Nacer, que deviendrai-je sans toi et ta façon de mettre toutes les pendules à des heures impossibles. Même moi qui espérait tout ce que tu as « deviné », suis étonné par l’art que tu as, à faire tourner les jolies têtes vers moi.
Ton geste, loin de s’évaluer en Dollars d’ici bas, est inestimable.

Gracie mille
.
:wink:

Cookies