PDA

Voir la version complète : Signature dimanche du contrat de réalisation à Alger d’un centre Arabe d’archéologie


Page : 1 2 3 4 5 6 7 [8]

Harrachi78
19/07/2012, 15h38
Bah, j'essaye de revenir au cœur du sujet là ...

Amnay
19/07/2012, 15h51
J'espere que des centres Arabes de ce genre suiveront comme centre Arabe du couscous, centre Arabe des Bijoux des Ath Yanni, centre Arabe du tapis du M'zab et Ath Hicham, centre Arabe de la poetrie de Maatkas, centre Arabe de fantasia, centre Arabe du tendi, centre Arabe de l'ahidous, centre Arabe de l'Imzad, centre Arabe de la robe Kabyle et Chaoui, centre Arabe de la tenue Targui....etc etc

amicalement
19/07/2012, 15h58
Bah, j'essaye de revenir au cœur du sujet là ...

bon courage !;)

xenon
19/07/2012, 23h23
Soit revenons donc au sujet (le vrai), si cela s'avère encore possible.

Moi, je trouve excellente l'idée d'un centre arabe pour l'Archéologie et très bénéfique pour nous qu'il soit établi ici en Algérie. Nous avons un certain patrimoine archéologique, mais qui reste loin de ce que peuvent avoir les irakiens ou les égyptiens par exemple. Les voir réunis de manière régulière à Tipaza sera certainement profitable aux archéologues algériens.

qu'ils arrêtent pour une fois d'avoir des idées , et qu'ils commencent plutôt à travailler , ça nous changera un peu .

avant de créer un centre trans national arabe d'archéologie , il faudrait d'abords que l'on commence déjà par structurer cette discipline scientifique et professionnelle au niveau national , ya sidi au moins commençons par enlever les buissons qui ont pris racine sur des monuments comme les djeddar ou les mausolées de medracen et de mauritanie , qui sont devenus par laxisme de véritables terrasses végétalisées.

si tu passe un jour à sétif , va voir ce qu'est devenu le tombeau de scipion l'africain ,un vrai pissoir , et la liste est longue de sites archéologiques abandonnées et dégradées. ..

on n'a pas besoin d'irakiens ou d'egyptiens pour assurer le minimum syndical ,
bien sur ce n'est la pas que la faute des archéologues et dieu sait que nous en avons qui sont compétents et motivés , la faute incombe à des pouvoirs publics totalement démissionnaires issus d'un peuple hermétique à ce savoir et à cette mémoire .

soyons sérieux et réalistes , l'archéologie ce n'est pas pour nous ,

xenon
20/07/2012, 00h13
Pas d'accord, car mon arabité et mon sentiment d’appartenance à l'Arabité ne sont pas le fuit d'un "choix idéologique". C'est le fruit d'un héritage on ne peut plus ordinaire : un héritage social, culturel et familial. Je ne suis donc pas moins réellement arabe que tu n'es toi-même réellement berbère.
ce dont il est question , ce sont les fondements d'une république et non comment x ou y se pense, un Etat doit se définir par rapport à une somme de dimensions qu'il considére étre constitutif de sa personnalité et de son identité ,
et dans le cas algérien , l'arabité en est un eu égard à l'arabophonie des algériens , certains aspects important de leur culture et du tropisme civilisationnel envers le monde arabo musulman, l'islam naturellement en tant que religion des gens , et la dimension bérbére par ce que le socle ethnique , culturel et historique de ce pays est berbere , ce sont les trois tryptiques de la réalité identitaire algérienne .

l'idéologie s'est exprimé dans la mesure ou le troisiéme élément a été délibérément écarté quand les fondements de la nation ont été posés avant même l'indépendance ( crise de 49) soit disant pour ne pas diviser le mouvement national malgré la justesse de la revendication ,et après la question a été carrément combattu pour des raisons politiques que nous connaissons tous , l'idéologie pan arabe chere à nasser et ben bella..etc .


Et en quoi le concept de monde arabe serait-il un "argument" XENON ? J'en parle parce que je me sent concerné, lié et en appartenance avec cet espace puisque je me définis moi-même comme étant arabe maghrébin. Me dénie-t-on ce droit ?
encore une fois ce n'est pas au niveau de l'individu que ça se traite , ils s'agit de la représentation que ce fait un Etat de lui même , par rapport aux composantes qui font son existence.


C'est tout sauf juste ou correcte puisque, à ma connaissance, la dimension berbère transcende normalement le cadre simple algérien pour se projeter sur au moins cinq ou six pays modernes. Mais, comme bien même ça ne serait pas le cas et que la chose se limiterait effectivement à la dimension interne, de quel droit m'obligerai-tu à renier toutes mes autres appartenances au motif que tu n'en a pas ?
personnellement , mon appartenance est tellement solide , ancienne et enracinée que je n'ai pas besoin de me sentir appartenir à un "ailleurs" pour satisfaire mon "moi" identitaire ,et en même temps je me sens appartenir à cet ailleur ( que je connais bien)sans avoir à tourner le dos à ce qui fait de moi un individu culturel avec sa personnalité distincte et originale ....chaque vallon de cette terre me murmure une histoire , des contes et des légendes que d'aucuns ne peuvent entendre ni comprendre ..c'est la seule appartenance qui me sied et qui me comble hamdoulillah .

.Tu continue à parler d'exclusive, mais toujours sans moi. Mon propos était pourtant simple : que l'Algérie soit de nos jours un pays arabe cela est un fait consacré par les chiffres et le sentiment général. Y a qu'à organiser un référendum sur la question si quelqu'un a encore des doutes là-dessus. On pourrait disserter sur le comment et le pourquoi qui à conduit à cet état de fait, mais cela relèvera de la curiosité scientifique sans plus.
ces questions sont des prérogatives de l'élite d'une nation et non du peuple , l'idée d'elle même que s'est faite la france après sa révolution ou des USA après leurs indépendances est le fruit de la réflexion d'un cercle restreint d'intellectuels et de théoriciens .

mais soit ,faisant un vote et je serais le premier à voter pour l'arabité de l'algérie .
mais j'écrirais sur mon bulletin de vote , qu'il manque une case à la question du référendum , car cette définition est incomplète car le rameau nourricier par delà lequel tout à commencer depuis 3000 ans jusqu'au moment de la naissance au forceps de cette jeune république ne figure pas sur la fiche question .

Maintenant, si il faut réhabiliter et promouvoir les autres dimensions culturelles et identitaires du pays je n'y vois aucun inconvénient, bien au contraire, et je suis tout a fait disposé à assumer l'ensemble du paquet comme étant mien. Mais cela ne veux pas dire que je sois disposé à renoncer à mon arabité, ni en totalité ni en partie.

personne n'a demandé à Harrachi à renoncer à quoi que ce soit , il est juste demander à cette république adolescente de s'élever et de prendre un peu de maturité maintenant qu'elle a 50 ans d'âge ..

Ramadan koum Karim , pour moi j'ai dis ce que j'avais à dire sur ce sujet , je n'y reviendrais donc pas..

Absent
20/07/2012, 00h26
Ath sudhudh dheg addhou a Thamurth
Rak tenssef fe errih ya wlid leblad

xenon
20/07/2012, 01h13
Ath sudhudh dheg addhou a Thamurth


Ullach taslent ur i huse waddhou a miss n' temourth

Absent
20/07/2012, 01h15
Thaslent i3awdjen...ur tfarudh ma dhaddhou isthuzzen nagh akken ka ith mougg

Gironimoo
21/07/2012, 11h43
mais pourquoi pas centre archéologique tout simplement?
mais t'as pas comprit ... parce que c'est purement politique ... l'archéologie c'est pas le but ici car si le soucis premier de ces khoroto était la science et la découverte ils n'aurait pas "ethniciser" la chose :rolleyes: ... et tu verras combien de publications va pondre ce centre : 00.
je crains le pire ... c'est qu'ils s’attellent à ruiner encore plus tout ce qui est antérieur à "leur arrivée" ces banu hilal.

Arbefracom
21/07/2012, 12h32
Quand je vois les Kabyles qui nous parle de l'intolérance de leur compatriotes arabes, et que je lis vos propos, je me demande que vous êtes tout aussi intolérants.

mekssa
21/07/2012, 14h16
aken ssyenna lounas ath irham rabi ( dounith agui thavna ssi harkan awk dhachthawi ss lissar awk dhelmahnna ,sswonguif awk dhuhraymi , sidhi rabi dhel kodra ouliyara dhimssadhlam, amkhetch, amadhi nagh ,wa sighnagh oulach ouin ithyassnane.

Harrachi78
23/07/2012, 09h57
... qu'ils arrêtent pour une fois d'avoir des idées , et qu'ils commencent plutôt à travailler , ça nous changera un peu ...
Il se trouve que, dans le domaine académique, les colloques, les publications, les congrès et la fondation de centres pour la documentation et les échanges relève bel et bien du "travail". Personnellement, j'encourage et j'approuve toute démarche dans ce sens.

Pour le reste, j'avais lui la suite de ton poste et je m’apprêtais à répondre à certains aspects lorsque je suis arrivé à la sentence finale : "Soyons sérieux et réalistes , l'archéologie ce n'est pas pour nous". J'ignore si ce passage relève d'une réelle conviction ou d'une simple figure de style, mais dans les deux cas la première chose qui serait logiquement à remettre en cause serait déjà l'existence d'un institut universitaire national d’archéologie et de toute l'administration qui est en charge du patrimoine. Ça devrait faire une sacrée économie dans la mesure où ces choses ne sont pas "pour nous". Je t'ai connu plus positif.

Harrachi78
23/07/2012, 10h21
... ce dont il est question , ce sont les fondements d'une république et non comment x ou y se pense, un Etat doit se définir par rapport à une somme de dimensions qu'il considére étre constitutif de sa personnalité et de son identité ...

ce que tu dis là n'est pas faut, mais je ne pense pas du tout qu'il puisse être agrée comme objection dans la mesure où ce que tu appelles les "dimensions constitutifs de la personnalité et de l'identité d'un Etat" sont sensés refléter le sentiment et la volonté de la somme des individus pour qui cet État fut fondé.

... et dans le cas algérien , l'arabité en est un eu égard à l'arabophonie des algériens , certains aspects important de leur culture et du tropisme civilisationnel envers le monde arabo musulman, l'islam naturellement en tant que religion des gens , et la dimension bérbére par ce que le socle ethnique , culturel et historique de ce pays est berbere , ce sont les trois tryptiques de la réalité identitaire algérienne ...

Nous sommes parfaitement d'accord sur cette formulation, et c'est bien sur la base de cette formulation que j'approuve et revendique la légitimité de l’appartenance de l'Algérie au Monde arabe, au même titre que j'approuve et revendique son appartenance à l'ensemble maghrébin.

... l'idéologie s'est exprimé dans la mesure ou le troisiéme élément a été délibérément écarté quand les fondements de la nation ont été posés avant même l'indépendance ...

C'est là où je bifurque de ton chemin, car le fait que l'un des trois éléments ait été écarté, qu'importe les raisons et les circonstances, n'enlève rien à la réalité et à la légitimité des deux autres et il n'est pas question pour moi de confondre sa réhabilitation avec une sorte de délestage de l'un ou des deux autres.

... ce n'est pas au niveau de l'individu que ça se traite , ils s'agit de la représentation que ce fait un Etat de lui même , par rapport aux composantes qui font son existence ...

Et je réitère ma précédente remarque à ce sujet : la raison d'être d'un État étant l'existence d'individus en communauté, la représentation que cet État se doit d'être en concordance avec l'idée que ce fait la somme de ses individus d'elle-même.

... Personnellement, mon appartenance est tellement solide , ancienne et enracinée que je n'ai pas besoin de me sentir appartenir à un "ailleurs" pour satisfaire mon "moi" identitaire ...

Serait-ce pour dire que mon appartenance à moi serait d'une nature moins "solide", moins "enracinée" ou moins "ancienne" ? Et devrais-je comprendre que, en tant que berbère, tu ne ressens aucun lien d'identité avec les autres berbères non-algériens ?

... ces questions sont des prérogatives de l'élite d'une nation et non du peuple ...

Là, par-contre, le propos me choque presque ! Concrètement, chez-nous, quelle est donc l'élite qui devrait décider de mon appartenance en tant qu'individu et membre de la communauté et de la tienne aussi !??? N'est-ce pas que tu rejetais plus haut l'option prise par l'élite de 1949 ?

... personne n'a demandé à Harrachi à renoncer à quoi que ce soit ...

Peut-être pas XENON, mais j'en ai lu bien d'autres qui ne réclament pas moins que cela, et plus encore !

Sahha Ramdanek à toi aussi.

Harrachi78
23/07/2012, 10h23
Rak tenssef fe errih ya wlid leblad

Pour l'heure, l'essentiel du courant d'air qui traverse le coin porte sur les chiffres que tu as avancé plus haut sans donner la suite. Ça, c'est du rîh.

Absent
23/07/2012, 11h47
Parce que toi, les tiens, tu nous les a puisés de la bible ou du coran!!!

Harrachi78
23/07/2012, 11h54
Le peu que j'ai pu citer jusque-là sont des chiffres de notoriété publique et trouvables dans n'importe quel ouvrage général, dictionnaire ou encyclopédie. Rien de révolutionnaire en somme.

Tu peux contester ces données générales bien entendu, ce n'est ni Coran ni Bible, mais certainement pas avec des chiffres qui n'existent pas, autrement dit pas avec du rîh.

Absent
23/07/2012, 12h03
Notoriété publique dis-tu?
A croire que cette notoriété, elle n'est réservée qu'à toi!!! à dire vrai, cela ne m'étonne guère car l'arabe nous a habitué sur " 3an flan qal sami3a foulanan yaqoul..."Tu ne déroges pas à cette règle cher ami arabe.

Harrachi78
23/07/2012, 12h17
Tu veux dire que je suis seul à avoir accès à un Petit Larousse en Couleur, à un Robert des Noms Propres ou à un Quid ?

Absent
23/07/2012, 12h22
Parce que tu as accès à tout cela? Allah yebarek ou yzidelek men il 3ilm.
Je t'ai pris pour un illettré.

Harrachi78
23/07/2012, 12h26
Merci !

Et maintenant, je souhaite grandir un peu et je tend à découvrir de nouvelles sources pour augmenter encore un peu ma petite culture. Hélas, je viens d'apprendre que tout a été brûlé durant l'été 1962, probablement à cause d'un excès de rîh ... :sad:

Absent
23/07/2012, 12h45
Tu pourras encore relire la phrase pour la 5, 6 ou 7ème fois, peut être que tu la comprendrais enfin. Elle est simple et je te promets que tu n'auras même pas besoin de sortir ton Petit Rober même l'illustré.

Harrachi78
23/07/2012, 13h00
Toujours du courant d'air ya Si El-BAHAR, une douce brise marine certes, mais que du rîh tout de même.

Absent
23/07/2012, 13h03
Tu as mis du temps pour me répondre...Kane b3id el qamouss el moussawar?
Quand tu discuteras avec moi, mets le à portée de mains.

T3iche Harrachi ma tesseyedniche...Je ne suis ni un siyed ni un marabout.

Harrachi78
23/07/2012, 14h42
Kân b3îd chouya oui, et il faut préciser que Si Flân n'est pas Sidi Feltân voyons ...

xenon
23/07/2012, 15h31
Il se trouve que, dans le domaine académique, les colloques, les publications, les congrès et la fondation de centres pour la documentation et les échanges relève bel et bien du "travail". Personnellement, j'encourage et j'approuve toute démarche dans ce sens.

oui moi aussi je les encourage,
comme je l'ai déjà écris plus haut , je les encourage même à débroussailer le dome du tombeau de la chrétienne à quelques encablures d'alger , chwiya et les tomates vont pousser dessus..qu'il ait fiere allure quand les experts arabes vont venir visiter dans le cadre d'échanges scientifiques et autres symposiums.

Pour le reste, j'avais lui la suite de ton poste et je m’apprêtais à répondre à certains aspects lorsque je suis arrivé à la sentence finale : "Soyons sérieux et réalistes , l'archéologie ce n'est pas pour nous". J'ignore si ce passage relève d'une réelle conviction
Oui c'est une conviction basée sur une connaissance assez appronfondie des " hobbies et us et coutumes" de son peuple et la culture j'm'en foutiste de l'administration dans un sens général dans ce domaine et dans bien d'autres.
:)

ou d'une simple figure de style, mais dans les deux cas la première chose qui serait logiquement à remettre en cause serait déjà l'existence d'un institut universitaire national d’archéologie et de toute l'administration qui est en charge du patrimoine. Ça devrait faire une sacrée économie dans la mesure où ces choses ne sont pas "pour nous". Je t'ai connu plus positif.
ah mais je suis positif , sauf que je suis réaliste également

c'est vrai que ca devrait être remis en cause d'un point de vue économique , mais comme le social prime faut bien garder des emplois pour khawatna babat wlidats , à défaut d'exiger des résultats ou du moins leur donner des moyens .

xenon
23/07/2012, 17h04
ce que tu dis là n'est pas faut, mais je ne pense pas du tout qu'il puisse être agrée comme objection dans la mesure où ce que tu appelles les "dimensions constitutifs de la personnalité et de l'identité d'un Etat" sont sensés refléter le sentiment et la volonté de la somme des individus pour qui cet État fut fondé
bah tu sais bien, ce peuple est sorti sans grand savoir et sans grands sentiments en particulier au matin de la constitution de cet etat , si ce n'est qu'il était bien content de vivre en liberté dans un pays enfin indépendant qui s'appelle l'algérie..une république bâties par tous et pour tous..

Nous sommes parfaitement d'accord sur cette formulation, et c'est bien sur la base de cette formulation que j'approuve et revendique la légitimité de l’appartenance de l'Algérie au Monde arabe, au même titre que j'approuve et revendique son appartenance à l'ensemble maghrébin.

oui aller un p'tit effort et tu prononçeras le mot tabou:)
tu sais bien ce qui fait le particularisme maghrébin.;)

C'est là où je bifurque de ton chemin, car le fait que l'un des trois éléments ait été écarté, qu'importe les raisons et les circonstances, n'enlève rien à la réalité et à la légitimité des deux autres et il n'est pas question pour moi de confondre sa réhabilitation avec une sorte de délestage de l'un ou des deux autres.

pour l'instant le sujet est la réhabilitation de la troisiéme et non le déléstage de la seconde ..sans qu'il y'ait une quelconque sacralité pour les deux .
Et je réitère ma précédente remarque à ce sujet : la raison d'être d'un État étant l'existence d'individus en communauté, la représentation que cet État se doit d'être en concordance avec l'idée que ce fait la somme de ses individus d'elle-même.


les représentations ne sont jamais figées dans le temps et dans l'espace , celà dit sans trop rentrer dans les détails , il y'a 30 % de citoyens ( au poids non négligable ! ) sur 80 % du territoire et au rôle trés actifs voir détérminant dans la création de cette république qui se font une idée autre de leur représentation , enfin disant qui se font une représentation plus en adéquation avec leur réalité ..rien que pour ça , l'Etat devra revoir sa position le moment venu..c'est une nécéssité politique et une évidence historique.

Serait-ce pour dire que mon appartenance à moi serait d'une nature moins "solide", moins "enracinée" ou moins "ancienne" ?
je n'ai fais que rapporter un éclaircissement vis à vis de ton interrogation harrachi.


Et devrais-je comprendre que, en tant que berbère, tu ne ressens aucun lien d'identité avec les autres berbères non-algériens ?

mon identité n'est pas liée au rapport que j'ai avec eux ( ni avec les autres), si je suis berbere , c'est juste par le fait du hasard historique qui veut que je découle d'une transmission de génes et de cultures d'une chaine vieille de plusieurs milliers d'années sur cette terre précisément..bien sur celà n'a rien à voir avec le fait que je sois un parfait arabophone naturel et un berberophone .

et perso comme je suis à présent en possession d'une culture diverse et variée , ben je me sens maghrébin ..et ca me va bien. quand je vais àtunis ou rabat je me sens chez moi , quand je suis à djeddah ou à beyrouth ben un peu moin voir pas du tout ( avec toute mon amitié trés fraternelle pour les habitants de ces contrées)

Peut-être pas XENON, mais j'en ai lu bien d'autres qui ne réclament pas moins que cela, et plus encore !

tous les algériens ne sont pas comme xenon malheureusement :mrgreen:
ps :je déconne

Bourguignon89
23/07/2012, 21h06
Putain mais c'est incroyable pourquoi "arabe" , ils se sentis forcés de le rajouter ? C'est un total déni d'une grande partie de la population algérienne et surtout de l'archéologie du pays qui est antérieure à la présence arabe.

Amnay
24/07/2012, 00h59
En plus y a aucun site archeologique Arabe en Algerie

Harrachi78
25/07/2012, 12h31
... ce peuple est sorti sans grand savoir et sans grands sentiments en particulier au matin de la constitution de cet etat ...

Sans "savoir" je le veux bien, mais de là à dénier aux gens tout "sentiment" c'est bien trop exagéré. Il suffit de rappeler que, lors même de leur conquête de ce pays, les Français ont bien remarqué qu'il existait des Arabes et des Berbères dans ce pays. Ce n'est donc certainement une création post 62 que ce sentiment d'arabité chez les uns ou les autres.

... oui aller un p'tit effort et tu prononçeras le mot tabou, tu sais bien ce qui fait le particularisme maghrébin ... ;)

je t'avoue que le propos est presque vexant ici XENON ! Le "mot" fut bien prononcé à maintes fois plus haut, et la seule raison de sa non figuration dans cette phrase là est le fait qu'il relève de l’évidence même !

... pour l'instant le sujet est la réhabilitation de la troisiéme et non le déléstage de la seconde ...

Non, ça c'est le sujet tel que tu le présente car le débat ne se limite pas à toi et à moi, mais à d'autres berbères et berbéristes ici présents. Je maintiens donc ma condition générale pour toute réaction positive à leurs réclamations : si c'est pour réhabiliter et promouvoir ce qui en l'est pas et que ça devienne le lot de tous, je veux bien. Si c'est pour rabaisser l'arabe et l'arabité dans ce pays, ça sera sans moi et contre-moi.

... les représentations ne sont jamais figées dans le temps et dans l'espace ...

Je le conçois parfaitement, et c'est pour cela que j'invoque le présent pour définir l'identité du moment : demain l'Algérie serait moins arabe ou pas du tout ? Nous aviserons le moment venu, mais pour l'heure 80% de ses habitants se sentent et se disent arabes, et cela légitime amplement l'appartenance du pays et son attachement à tout ce qui est arabe.

... mon identité n'est pas liée au rapport que j'ai avec eux ...

Et je n'ai jamais soutenu une telle chose de mon côté : ce sont mes relations avec les autres Arabes qui dépendent de mon identité, et non mon identité qui dépend de mes relations avec les autres Arabes.

... quand je vais à Tunis ou rabat je me sens chez moi , quand je suis à djeddah ou à beyrouth ben un peu moin voir pas du tout ...

Je ressens exactement la même chose, sauf que je la décrypte tout a fait autrement : je suis plus à mon aise avec un tunisien ou un marocain parce que je partage avec eux plus de choses qu'avec les orientaux et non pas autre chose que les orientaux : cela inclus mon arabité puisque les Arabes du Maghreb sont eux aussi des "maghrébins" !

... tous les algériens ne sont pas comme xenon malheureusement :mrgreen: ...

Tu peux le dire hélas, d'où mes doutes sur l'avenir de ce pays ... :22:

Cookies