PDA

Voir la version complète : Le Maroc poursuit un imam pour incitation au meurtre


nassim
25/07/2012, 01h38
A la surprise générale, le procureur général d'Oujda au Maroc a accusé le 17 juillet le prêcheur très controversé Abdullah Nahari d'incitation au meurtre. Cet imam salafiste avait menacé le journaliste Mokhtar el-Ghzioui, qui s'était déclaré partisan d'une plus grande liberté sexuelle.

Dans une vidéo publiée sur YouTube et regardée par plus d'un million de personnes, Nahari avait qualifié l'éditorialiste d'al-Ahdath al-Maghribia de "cocu" et avait appelé à "répandre son sang" après que ce journaliste eut déclaré publiquement qu'il accepterait que sa mère ou sa soeur aient des relations sexuelles en-dehors des liens du mariage.

"Notre liberté est quelque chose d'essentiel, et nous ne pouvons revendiquer nos libertés politiques si nous avons peur de nos corps. La société ne peut être libre politiquement si elle est malade sexuellement", avait expliqué el-Ghzioui dans un entretien à la chaîne Al Mayadeen.

Cette décision de justice envers Nahari a fait suite à une longue enquête.

La police judiciaire avait en effet interrogé Nahari, qui avait nié avoir explicitement appelé à "répandre le sang" d'el-Ghzioui. Il a admis avoir comparé le journaliste à un "cocu qui n'est pas jaloux de son honneur". Nahari a également réfuté être lié en quoi que ce soit à la publication de cette vidéo sur YouTube et Facebook.

"La décision de poursuivre Nahari est audacieuse et intervient dans le cadre de ce que nous avions demandé lors de l'enquête", a expliqué el-Ghzioui à Magharebia. "Notre seule demande est de permettre à la justice de suivre son cours. Cette décision consolide l'Etat de droit et les droits, et désormais, seul le tribunal est en mesure de trancher sur cette affaire."

Il a ajouté que la décision d'intenter une action en justice contre Nahari avait été prise pour prévenir d'autres appels au meurtre.

"Je ne peux prédire ce qui se passera durant les différentes étapes du procès", a déclaré le journaliste. "Je ne peux qu'espérer que les choses seront replacées dans leur véritable contexte sans aucune exagération, et qu'une condamnation sera prononcée si le tribunal juge Nahari coupable."

A Oujda, les partisans de Nahari ont appelé à une grand rassemblement pour protester contre la décision de poursuivre cet imam controversé, ont expliqué à Magharebia certaines sources dans cette ville de l'est du pays.

Me Isaac Charia, avocat à Rabat, a organisé une campagne contre el-Ghzioui, le décrivant comme "un journaliste qui assure la promotion de l'immoralité" et qui encourage les mères et leurs filles à "s'adonner à la prostitution et au vice".

"Nous sommes aujourd'hui malheureusement confrontés à un sérieux problème au Maroc", a expliqué Me Charia à Magharebia. "Certains affirment défendre les libertés, alors qu'ils violent en fait la loi marocaine. Les propos d'el-Ghzioui sont considérés comme une atteinte sérieuse à la morale publique, ce qui est un délit punissable aux termes du Code pénal."

Source: Magharebia

Bachi
25/07/2012, 01h42
Accusé ou condamné?

mais c'est très bien de ne pas céder devant ces illuminés.

arazigh
25/07/2012, 02h47
Espérons qu'il sera vite condamné, ne serat-ce que pour l'exemple.

houari16
25/07/2012, 02h51
Nahari avait qualifié l'éditorialiste d'al-Ahdath al-Maghribia de "cocu" et avait appelé à "répandre son sang" après que ce journaliste eut déclaré publiquement qu'il accepterait que sa mère ou sa soeur aient des relations sexuelles en-dehors des liens du mariage.

Ou va le Maroc avec cette mentalité arriérée ?

sanchiro
25/07/2012, 03h07
Entre nous soit dit, quelle mouche a piqué ce journaliste? nous sommes quand même des musulmans. Je ne dis pas qu'il faut le tuer, mais simplement que ce qu'il a dit est inapproprié et ça ne se dit pas, publiquement du moins.

houari16
25/07/2012, 03h12
- La décadence de la société montre le bout du nez

sanchiro
25/07/2012, 03h28
La décadence de la société montre le bout du nez
Une société se doit d'avoir des repères et des principes pour q'elle prospère.

houari16
25/07/2012, 04h19
l Imam et le journaliste ne sont pas dans la même longueur d Onde , pourtant les deux représentant la société marocaine , sont à l image d un Maroc soit disant moderne ??

*l un pour la violence , l autre pour la dépravation

Aya Sallak'ha ou va le royaume chérifien ...

marok1
25/07/2012, 05h51
Le royaume chérifien ne va nul part Houari calme toi. L'histoire est la suivante : l'Association Marocaine des Droits de l'Homme a mit sur la scène publique un débat concernant des dispositions du code pénal qui réprimaient les relations sexuelles hors mariage, le journaliste a simplement prit position pour l'abrogation de ces articles, et au passage, ses propos ont été déformés d'où la réaction de l'Imam illuminé.

houari16
25/07/2012, 06h32
posté par marok1

Le royaume chérifien ne va nul part Houari calme toi. L'histoire est la suivante : l'Association Marocaine des Droits de l'Homme a mit sur la scène publique un débat concernant des dispositions du code pénal qui réprimaient les relations sexuelles hors mariage, le journaliste a simplement prit position pour l'abrogation de ces articles, et au passage, ses propos ont été déformés d'où la réaction de l'Imam illuminé.

dans tous les cas , les balles ont sortit , l Imam et le journaliste ont dégainé rapidement en créant une polémique au royaume d ou le sujet de discussion ( Source: Magharebia )

Sahha S'hourek et bonne nuit

Iska
25/07/2012, 11h51
Entre nous soit dit, quelle mouche a piqué ce journaliste? nous sommes quand même des musulmans. Je ne dis pas qu'il faut le tuer, mais simplement que ce qu'il a dit est inapproprié et ça ne se dit pas, publiquement du moins.


Et pourquoi donc ??

goud
25/07/2012, 12h25
Juste une mise au point. L'imam n'a pas incité au meurtre ni mis une fetwa, mais il a juste rappelé un hadith du prophète qui parle des relations sexuelles hors mariage.

oudjda
25/07/2012, 13h01
marok1:
L'histoire est la suivante : l'Association Marocaine des Droits de l'Homme a mit sur la scène publique un débat concernant des dispositions du code pénal qui réprimaient les relations sexuelles hors mariage,
le journaliste a simplement prit position pour l'abrogation de ces articles, et au passage, ses propos ont été déformés d'où la réaction de l'Imam illuminé.

ses propos ont été déformés

explique comment déformés?? vous les illuminer vous ne pouvez meme pas assumé, comme ce journaliste
vas y explique s'il te plais et les video encore la pour verifier

et on peut discuter sur ce faux debat si tu veux

pour le moment nhari est aux etats unis, pays des libertés individuelle, pas comme le thailand pays de liberté sexuelle pour les pervers du monde
http://www.youtube.com/v/6xZ6hXKN7PA

Serpico
25/07/2012, 14h27
Et pourquoi donc ??

Iska

Et que dirais tu si quelqu'un appelait les gens à te lyncher parce que tes paroles ne lui plaisent pas ?

Tu trouverais cela normal ?

Iska
25/07/2012, 14h35
Et que dirais tu si quelqu'un appelait les gens à te lyncher parce que tes paroles ne lui plaisent pas ?

Tu trouverais cela normal ?

C'est vrai rak m'ramdane totalement .

Relis ce qui a été écrit .

D'ou ma réponse ." et pourquoi? "

Je ne vois pas pourquoi , quelqu'un ne peut pas dire ce qu'il pense , surtout publiquement sans être lyn ché par des gens comme toi .

C'est vrai que les nuances et toi, il y a un goufre entre vous .

Serpico
25/07/2012, 14h52
C'est vrai rak m'ramdane totalement .
Relis ce qui a été écrit .
D'ou ma réponse ." et pourquoi? "
Je ne vois pas pourquoi , quelqu'un ne peut pas dire ce qu'il pense , surtout publiquement sans être lyn ché par des gens comme toi .
C'est vrai que les nuances et toi, il y a un goufre entre vous

.IskaJe n'appelle à lyncher personne bien au contraire c'est toi qui semble appuyer un ignare qui appelle au meurtre d'un journaliste car celui ci à une conception de la vie différente.

Partout dans le monde l'appel au meurtre est condamné sinon c'est l'anarchie.

Des gars comme ce Nahri ont ,durant la décennie noire chez toi, appelé au massacre de jeunes filles non voilées , interdit l’école sous peine de mort à ces filles , condamné à mort les intellectuels algériens qui défendaient ces libertés.

Avec des obscurantistes de ce genre la nuance n'a pas lieu d’être..

Serpico
25/07/2012, 15h06
pour le moment nhari est aux etats unis, pays des libertés individuelle, pas comme le thailand pays de liberté sexuelle pour les pervers du monde

OuDjda

Maintenant les USA ( pays du vice par excellence) devient une Mecque pour notre ami .
Le pervers c'est celui qui ne peut pas écrire une phrase sans se référer au sexe et à ses dérives.
Allah ichaffi !!

Iska
26/07/2012, 00h10
Je n'appelle à lyncher personne bien au contraire c'est toi qui semble appuyer un ignare qui appelle au meurtre d'un journaliste car celui ci à une conception de la vie différente.


Quand je te dis que ton intelligence est au niveau de tes chaussettes, tu ne me crois pas .

Montre moi, ou j'ai appuyé un ignare ou pas ignare qui appelle au meurtre , ne serais-ce que d'un cerf de barbarie .

houari16
26/07/2012, 02h18
posté par marok1

Traiter une fille de prostituée ?

le hic .

le journaliste marocain l avait déclaré publiquement :
qu'il accepterait que sa mère ou sa sœur aient des relations sexuelles en-dehors des liens du mariage...

marok1
27/07/2012, 00h10
Serpico, Iska n'a nullement prit position pour l'Imam dans ce topic, bien au contraire, je ne vois pas pourquoi tu t'acharnes sur lui...

houari16
27/07/2012, 02h21
@marok1
ni plus ni moins , le journaliste et l imam , deux mecs qui n arrêtent pas de faire l humour noir pour discréditer l état marocain

marok1
27/07/2012, 17h09
Je pense surtout que c'est la manifestation suprême de l'incapacité de nos faiseurs d'opinions d'avoir une éthique et une déontologie permettant d'avoir un débat constructif sur un sujet donné.

houari16
28/07/2012, 02h04
posté par marok1

Je pense surtout que c'est la manifestation suprême de l'incapacité de nos faiseurs d'opinions d'avoir une éthique et une déontologie permettant d'avoir un débat constructif sur un sujet donné.

le Makhzen d un coté qui dirige , trop libertin

coté les faiseurs d opinion : le tabou prime ..
donc embrouille et dispute orale .

marok1
28/07/2012, 06h49
Non le Makhzen est libertin quand ça l'arrange et conservateur quand ça l'arrange. Il permet quelque part de réguler la situation entre islamistes et laïcs, mais bon, la démocratie, ça s'apprend au fil des siècles...

Iska
28/07/2012, 14h20
@ Marok1


Serpico, Iska n'a nullement prit position pour l'Imam dans ce topic, bien au contraire, je ne vois pas pourquoi tu t'acharnes sur lui...


Merci de prendre ma défense .

Parfois, je dirais même souvent, à certains, il faut expliquer des choses trés simples, d'une maniére trés compliquée .

houari16
29/07/2012, 03h20
posté par marok1

Non le Makhzen est libertin quand ça l'arrange et conservateur quand ça l'arrange. Il permet quelque part de réguler la situation entre islamistes et laïcs, mais bon, la démocratie, ça s'apprend au fil des siècles...

Oui , au Maroc la démocratie ça s apprend ?

Yak , entre un journaliste pervers et un islamiste obscurantiste ;) ?

Cookies