PDA

Voir la version complète : Société financière internationale financera des projets au Maghreb


morjane
04/07/2006, 17h19
La Société Financière Internationale (SFI ou IFC) est membre du groupe de la Banque Mondiale et a pour objectif " d'encourager le secteur privé à investir de manière durable dans les pays en développement afin de réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie des populations."et vient de signer à tunis un accord pour investir dans un fond régional, Maghreb Private Equity Fund II, destiné à l'Algérie, au maroc et à la tunisie:

======

La Société financière internationale (SFI), institution du groupe de la Banque mondiale, a signé le 1er juillet à Tunis, un accord pour investir dans un fonds régional de capital risque, Maghreb Private Equity Fund II. Ce fonds sera destiné dans une première étape aux trois pays d’Afrique du Nord (Maroc, Algérie et Tunisie) et dans une deuxième étape, en Libye. Il sera doté pour son premier closing d’un capital initial de 55 millions d’euros, selon un communiqué de la Banque mondiale. Un document dans laquelle cette institution précise que le fonds en question servira un portefeuille diversifié d’entreprises commerciales et industrielles, principalement dans les domaines de l’industrie agroalimentaire, des télécommunications, des services financiers, du transport et de la distribution de détail (grandes et moyennes surfaces).

La SFI, faut-il le souligner, s’est engagée à investir dans le fonds des entreprises, à hauteur de 15 millions d’Euros pour développer des «champions régionaux dans des secteurs à fort potentiel» comme le précise le communiqué, et ce, au Maroc en Algérie et en Tunisie.

La Banque européenne d’investissement, la Société financière néerlandaise de développement, CDC Entreprises (groupe Caisse des dépôts, France), l’Agence financière suisse de développement, la Société d’investissement belge pour les pays en développement, la Société de promotion et de participation pour la coopération économique (Proparco, Groupe agence française de développement), Averroès Finance et Tuninvest Finance Group sont, par ailleurs, les autres banques participantes dans ce fonds.
Lequel a pour objectif d’intervenir en fonds propres et en quasi-fonds propres dans les entreprises du secteur privé. Une manière de les accompagner dans leur développement international et d’intervenir dans le programme de privatisation des entreprises publiques de la région.

Le fonds en question sera géré par Tuninvest Finance Group, une société de gestion qui appartient à ses employés, en plus de vingt professionnels basés à Tunis, Casablanca et Alger. A titre de rappel, depuis sa création en 1956 par le FY05, la SFI s’est engagée pour plus de 49 milliards de dollars de ses propres fonds et a engagé 24 milliards de dollars en syndication pour 3 319 sociétés dans 140 pays en voie de développement.

Par la tribune

Cookies