PDA

Voir la version complète : La Chine garde sa place de premier fournisseur de l’Algérie


morjane
22/08/2012, 16h27
Les cinq principaux clients de l'Algérie durant le mois de juillet 2012 sont respectivement les USA, l'Italie, l'Espagne, les Pays-Bas et la France.

Le bilan du Centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes (Cnis), répercuté par l’APS, démontre en effet, que la Chine surclasse la France pour la deuxième fois consécutive, en occupant la première place avec 509 millions usd.

Le pays de Mao, dont l’économie connaît une ascension fulgurante, est suivi, respectivement, par la France (442 millions usd), l'Italie (395 millions usd), l'Espagne (363 millions usd) et l'Allemagne avec 215 millions usd.

Comparativement aux sept premiers mois de 2011, où un excédent de 13,95 mds usd était enregistré, la hausse de la balance commerciale de l’Algérie est, ainsi, estimée à plus de 25%.Mais, pour le seul mois le mois de juillet 2012, l'excédent commercial de l'Algérie s'est amélioré de plus de 32% pour atteindre 1,98 md usd contre 1,49 md usd le même mois en 2011, précisent les Douanes.

Les exportations de l'Algérie ont atteint 5,85 mds usd (+4,14%), au moment où les importations ont baissé de 6,14% se chiffrant à 3,88 mds usd en juillet dernier et par rapport au même mois en 2011, selon le Cnis.


Les cinq principaux clients de l'Algérie durant le mois de juillet 2012 sont respectivement les USA (885 millions usd), l'Italie (792 millions usd), l'Espagne (520 millions usd), les Pays-Bas (433 millions usd) et la France (414 millions usd).

Pour la période globale des sept premiers mois de l’année courante, les exportations de l'Algérie ont atteint 44,36 mds usd, contre 42,42 mds usd au cours de la même période de l'année écoulée, en hausse de 4,57%, détaille le Cnis. Les importations, elles, se sont établies à 26,91 mds usd contre 28,46 mds usd au cours de la même période en 2011, soit une diminution de 5,46%, indique la même source. “Ces résultats ont dégagé un taux de couverture des importations par les exportations, de 165% contre 149% durant la même période de référence”.

Selon l’analyse du Cnis, l'amélioration de l'excédent commercial s'explique par une baisse des importations conjuguée à une amélioration des exportations, essentiellement des hydrocarbures.

Sur le montant global des exportations, les hydrocarbures ont représenté 97,33% avec 43,17 mds usd lors des sept premiers mois 2012, contre 41,15 mds usd durant la même période de 2011, en hausse de 4,93%. “Les exportations hors hydrocarbures demeurent toujours marginales avec seulement 2,67% du volume global des exportations, soit une valeur de 1,18 milliard usd”, constate-t-on dans le rapport du Cnis.

Les principaux produits hors hydrocarbures exportés, relève-t-on, sont constitués du groupe des demi-produits avec 948 millions usd (-1,25%), des biens alimentaires avec 119 millions usd (-40,80%), des produits bruts avec 90 millions usd en hausse de 6,29% et des biens d'équipements industriels avec 19 millions usd.

Pour les importations, il est constaté une baisse pour quatre groupes sur les sept qui constituent la structure, la plus importante baisse ayant concerné les biens d'équipements agricoles (33,85%) totalisant 170 millions usd contre 257 millions usd à la même période 2011.

Les biens d'équipements industriels avec un recul de plus de 11,77% se sont chiffrés à 8,23 mds usd contre 9,33 durant la même période de comparaison. La baisse a également touché les biens alimentaires (12,24%) pour atteindre 5,04 mds usd contre 5,74 mds à la même période en 2011.

Les importations du groupe demi-produits ont aussi reculé de 8,24%, totalisant 6,03 mds usd contre 6,56 mds, précise le Cnis. “La hausse la plus importante de la structure des importations a été enregistrée par le groupe énergie et lubrifiants avec 659 millions usd, (+24,57%), et des biens de consommation non alimentaires avec 5,65 mds usd (+13,98%) et produits bruts 1,13 milliards (+4,81%)”.

Par Liberté

keazy
22/08/2012, 19h17
il y aura encore plus avec l'arrivée des ouvriers constructeurs de la grande mosquée .Une fois les chinois installés dans un pays ,ils renforcent l'import

russkov
23/08/2012, 15h45
il y aura encore plus avec l'arrivée des ouvriers constructeurs de la grande mosquée .Une fois les chinois installés dans un pays ,ils renforcent l'import
_______________________________

Dans un premier temps je suis en accord avec toi ils vont surement renforcé l'import ,mais avec les années la tendance peut se renversé ,du moins je l’espère .
Le potentiel que l’Algérie recèle en terme de produit a l'export est phénoménale ,que sa sois dans les produits de consommation agricole de qualité supérieurs ,ou de matière première .
Le chinois est une aubaine pour les algériens et l’Algérie ,s'est un très grand commerçant et au travail ils mouillent la chemise ,ils peut êtres qu'un moteur qui tire l’Algérie par le haut .

Cookies