PDA

Voir la version complète : Il était une fois Lalmas


nacer-eddine06
22/08/2012, 20h00
L'âge d'or du club belouizdadi fut durant la période 1963-1972, lorsque les Rouge et Blanc avaient remporté titres nationaux et régionaux.
Dans cette dream team, joueur sortait du lot, un stratège recruté de l’OM Ruisseau nommé Ahcène Lalmas, élu meilleur joueur algérien de l'histoire en 1993 par un panel de 350 techniciens, entraîneurs et joueurs algériens. Lalmas, qui a fait les beaux jours du «Grand Chabab» durant les années 1960 et 1970, a inscrit la bagatelle de 150 buts en championnats et 6 en trois finales de Coupe d’Algérie, ce qui fait de lui le meilleur artificier de tous les temps. Ahcène Lalmas a été le seul joueur algérien à pouvoir gagner une rencontre à lui seul en marquant 14 buts au cours d'un match officiel, avec le maillot de l'OMR contre le club de Birtouta en éliminatoires de la Coupe d'Algérie (score final...18-0 !). Il s'est même permis le luxe de battre le meilleur gardien de but de tous les temps, Lev Yachine, lors du match Algérie-Union soviétique du 4 novembre 1964 à Alger, alors que son équipe était menée par 2-1 avant d'entrer sur le terrain à la mi-temps et d'égaliser d'un... coup de tête (score final : 2-2).
lesoirdalgerie

Cookies