PDA

Voir la version complète : A genoux !


postra
29/08/2012, 13h10
A genoux !

Le temps valse passe et repasse
Sur la crinière de mes jours qui tripassent

Me morfondre au pied du destin
Ou acclamer mon essence de philistin

Je m’entour débordé de pensées voyelles
Dans l’obscurité d’impasses passerelles
Ais-je le choix onctueuse demoiselle

Les jours se compte sans comptable
Aucune décharge ne m’attribue
Possible remise en cause du début

Si je pouvais chère vie voluptueuse
Je t’aurais malmené au-delà des falaises
Sur les bancs des grandes écoles
D’arrogants orgueilleuses personnes frivoles
Pour que tu sois en paix sur ta conscience
Que le monde d’insolentes insouciances
Peux-tu croire enfin n’est plus ta science

Cesses d’entrevoir le noir à travers la lumière
Et pénètre la danse en te mettant à genoux

Dis leurs que tu n’es plus l’autre ripou
L’espèce de bizarre lézard résistant
Qui remit en cause l’ordre établi tout instant

Reposes et met toi à table avec les loups

Le sang des innocents n’a pas d’odeur

Le temps passe et repasse inconvénient
Et l’inconvenable incertitude me contraignant

postra
31/08/2012, 11h18
Jaillir entre les flemmes du désespoir
Planer au dessus des champs de misère
Soustraire les envies de se déchoir
Se briser contre les reflets des miroirs
Couler sous la roche d’une fontaine
Plaire à la sensualité d’une foraine
Ricaner à l’affut d’une mitaine

Les rêves et légendes se brisent
Les contes de merveille se noircissent
Le roi n’est plus roi dans son domaine
La reine n’est plus seine de sa rupine
Les princes déchus de leur fortune
Les princesses se larmoient de lacune

Oublier la vaillance du guerrier
L’enliser dans la défiance du guêpier
Outrager les regards des ringards
Regarder l’outrage des veinards
Les rêves et légendes se brisent
Les flemmes de l’espoir s’attisent

postra
31/08/2012, 11h42
A genoux l’homme sans jeunesse
L’être dépourvu de finesse
Devant les maitres de ta sentence
A genoux devant le destin
A genoux au pied de l’oubli
A genoux le paria
A genoux le sans cœur
Sois fort dans ta quête de misère
Laisse-toi dernier de la conquête
Conquérant sans requête
Mange de la main renégate
Ricane à l’annonce de ta perte

L’homme cœur de pierre
Cœur fleur de sang
Ame sans amour
Amour sans odeur

Jardin de désert
Mer asséché
Navire englouti

Rêve sans sommeil
Prince sans charme
Sommeil sans éveil

Cookies