PDA

Voir la version complète : Tu le sauras ma fille !


Inasken
30/08/2012, 17h32
Tu le sauras ma fille,

Au fin fond de ces chaumes qu’habitent d’honnêtes gens,
De mignons gavroches crient leur faim à leur mère,
Elle ne trouve point de pain pour adoucir leurs tourments
Que leur ressasser des contes pour fuir leur misère.

Que de ces quelques maisons aux foyers qui fumaient,
Des Crésus s’affairaient dans leurs retraites de rêve ;
Ayant peu soucis des voisins qui souffraient,
Leur devise au fronton : la lutte continue, le dernier crève !

Que par cette douce fine pluie qui abreuve ces champs,
La terre nourricière offre ses biens et ses dons ;
De sa corne d’abondance sert l’aisé et l’indigent,
Comme Amalthée, dit-on, nourrissait l’enfant !

Mais de toutes ses richesses elle en a fait des nantis
Que les uns par leurs fortunes en ont fait un acquis,
Pour asseoir un pouvoir d’une absolue tyrannie
Ou commander des sujets de pérennes dynasties.

Inasken

morjane
31/08/2012, 19h05
Inasken, merci.

'j'aime beaucoup ce poème
la plus grande richesse n'est pas forcèment celle qui brille le plus, ni la plus apparente .un coeur en or ne bat pas
cette mère offre les clés d'un univers merveilleux où seuls les âmes bien nées ppourront aller.

désolée je ne sais pas transmettre tout ce que j'ai ressenti mais ce poème me parle.

Aloha
31/08/2012, 20h11
Tu le sauras ma fille
la liberté est la richesse

Inasken
06/09/2012, 20h50
Merci Morjane pour cette belle remarque. Au fait, je crois bien que c'est un poème qui parle à beaucoup de gens. Je les réduis un peu pour éviter qu'il prenne un peu trop d'espace, mais je dirai un peu c'est ma manière d'être solidaire avec toutes ces petites gens qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts.

Inasken
06/09/2012, 20h53
Oui Aloha, la liberté est la mère de toutes les vertus. Cest notre liberté qui peut nous extraire de la misère, c'est elle aussi qui peut faire de nous cette pesrsonne exceptionnelle si on sait l'utiliser à bon escient.

BeeHive
06/09/2012, 21h17
Tu sauras la vérité de ce monde tôt ou tard, tard pour que tu profites de l’innocence et l'espoir de ta jeunesse, tôt pour que tu prennes conscience des vrais valeur de la vie sur terre.

J'ai beaucoup aimé, merci pour d'avoir partager ce beau poème.

Inasken
06/09/2012, 21h44
Tu sauras la vérité de ce monde tôt ou tard, tard pour que tu profites de l’innocence et l'espoir de ta jeunesse, tôt pour que tu prennes conscience des vrais valeur de la vie sur terre.

J'ai beaucoup aimé, merci pour d'avoir partager ce beau poème.

C'est à moi de te remercier Beehive pour ton intérêt. Il est vrai qu'on apprend à tout âge, le tout c'est de savoir en user de son savoir pour découvrir une petite part de cette vérité. Je considère que chacun de nous tous est mû par ce qu'il croit sa vérité ; c'est sa principale motivation dans la sa vie. Exemple : l'étudiant court pour réussir dans ses études parce qu'il croit que réussir dans les études l'aiderait à réussir dans sa vie. Maintenant s'il croit que réussir dans la vie c'est réussir sur le plan matériel, là c'est une erreur car ce n'est pas une vérité, les études n'enrichissent pas matériellement ! C'est un peu le cas d'une jeune belle femme qui s'engage avec homme parce qu'elle croit qu'il l'aimait, c'est sa vérité à elle, mais après des années elle découvre que cet homme pour lequel elle s'est sacrifiée ne l'aimait pas, il la désirait. Donc d'une façon ou d'une autre chacun de nous croit en sa vérité, mais est-ce la vérité ?

Inasken

Cookies