PDA

Voir la version complète : L'Algérie a remporté trois autres médailles dont une en argent


morjane
03/09/2012, 17h50
L'Algérie a remporté trois autres médailles dont une en argent, lors des compétitions de la 3e journée pour le compte des Jeux paralympiques de Londres (29 août-9 sept).

La médaille d’argent a été gagnée, dans la matinée, par la lanceuse de Club (F31/32/51), Mounia Guasmi (F32), qui a réalisé sa meilleure performance personnelle de l’année avec un jet de 22,51 m, lui valant une table de cotation de 1 052 points. Le titre paralympique est revenu à la Tunisienne Ibrahmi Maroua (F32) avec un jet de 23,34 m (nouveau record du monde) et une cotation de 1 064 points, alors que l’Anglaise Prescott Gemma (F32) a pris la médaille de bronze avec un jet de 20,50 m et une cotation de 1015 points. «Je suis contente et heureuse de ma médaille et de ma performance. Cela n’a pas été facile, car y avait des concurrentes de très bon niveau. J’espère que ma médaille va booster mes coéquipiers et coéquipières qui restent en compétition», a déclaré Gasmi à l’envoyé spécial de l’APS.

Dans l’après-midi, c’était autour de la discipline de judo d’offrir une médaille de bronze, grâce à la courageuse Zoubida Bouazoug (+70kg) qui a réussi, malgré ses blessures, à monter sur le podium et préserver le titre qu’elle avait remporté à Pékin en 2008. Après avoir été battue en quart de finale par la championne paralympique chinoise Yuan Yan, Zoubida a su se ressaisir au repêchage, passant le cap de la géante Américaine Davis Katie deux wazari), et en finale pour le bronze, la Française Celine Manzuoli. La médaille d’argent est revenue à Nazan Akin (Turquie), alors que l’autre bronze a été remportée par la Russe Kalyanova Irina. «Je ne croyais pas que j’arriverais au podium car j’avais mal au dos et je craignais le pire. J’avais essayé de ménager mes efforts lors du premier combat avec la triple championne paralympique chinoise. Aux repêchages, j’avais décidé avec mon entraîneur de jouer mon va-tout dans la compétition, voyant que les deux adversaires que j’avais à combattre étaient prenables et cela a marché», a tenu à expliquer Zoubida, cachant timidement sa joie devant ses coéquipiers Lamri et Noura. Les concrétisations des athlètes algériens lors de cette 3e journée ont été clôturées par le champion paralympique en titre du poids, Kamel Kardjena, qui s’est adjugé le bronze au concours du javelot (F32/34). Le natif de la ville d’Oran a réalisé un jet de 26,40 m (nouveau record du monde dans sa classe) et une table de cotation de 1001. La médaille d’or a été gagnée par l’Iranien Kaedi Mohasen (38,30m/RM) et 1011 points, suivis du Chinois Wang Yanzhang (38,32 m et 1011 points). «Le javelot, ce n’est ma spécialité, mais je suis fier de ma performance et le nouveau record du monde que j’ai réalisé dans ma classe. La compétition a été très relevée et je tenais à m’engager dans ce concours et voir ce que je vaux réellement, maintenant que c’est fait, je sens que je peux persévérer. Ma médaille, c’est la première et incha’Allah je lutterais pour essayer d’ajouter d’autres et de couleurs meilleures», a indiqué Kardjena, dans la zone mixte du stade olympique. La journée de samedi a vu également la participation de Boukhalfa Allel à la finale du 100m/T35, dans laquelle il a pris la 5e place avec 13.38. Le podium a été partagé entre l’Ukrainien Iurii Tsaruk (12.62), le Sud-Africain Mokgalagadi Teboho (13.10) et le Chinois Fu Xinhan (13.12). Pour leur part, Madjid Djemai et Khaled Henani se sont classés, respectivement, 4e (2 :4.93) et 8e (2 :14.31) en finale du 800m T37. L’impression qui ressort des commentaires des techniciens algériens et même des autres pays, comme la Tunisie, le Kenya, la France, entre autres, est que le niveau de l’athlétisme handisport s’améliore d’une compétition à une autre. Cela leur donne beaucoup à réfléchir et à essayer de mieux comprendre cette avancée en athlétisme et même dans d’autres disciplines. Il est à rappeler que dans les compétitions de la matinée, l’Algérien de demi-fond Samir Nouioua (T46) s’était qualifié avec brio pour la finale du 1 500 m, remportant sa série en 3 :57.27, réalisant le meilleur temps des deux séries. Mais il reste très prudent en déclarant qu’«il ne faut pas penser que les temps enregistrés dans les séries dévoilent tous les secrets. Plusieurs athlètes, comme moi, ont joué à l’économie. La finale, prévue dans trois jours, sera plus difficile», a supposé Nouioua. Au tableau des médailles, l'Algérie se pointe à la 39e position, avec six dont une en argent. La Chine domine avec un total de 56 médailles dont 20 or et 15 en argent.

ATHLÉTISME-FINALE 100 M MESSIEURS
Boukhalfa termine 5e

L'athlète algérien Allel Boukhalfa (T35) a terminé à la 5e place de la finale du 100 m messieurs des Jeux paralympiques 2012 avec un chrono de 13 sec 38/100, au stade olympique de Londres. La finale a été remportée par l'Ukrainien Iurii Tsaruk avec un temps de 12 sec 62/100 (record régional) devant le Sud-Africain Mokgalagadi Teboho en 13 sec 10/100 et le Chinois Fu Xinhan (13 sec 12/100). L'Algérie a remporté jusqu'à maintenant 5 médailles aux Jeux paralympiques 2012 grâce à l'argent de Mounia Gasmi (F32) au lancer de club (F31/32/51) et les quatre médailles de bronze de Lahouari Bahlaz au lancer de club (F32/33/51) et des judokas Lamri Sid Ali (B3/-66 kg), Noura Mouloud (B3/- 60 kg) et Zoubida Bouazoug (B3).
1 500 M (T13)

Karfas Nacereddine et Baka Abdelatif éliminés

Les athlètes algériens Karfas Nacereddine et Baka Abdelatif, ont été éliminés dans les séries de l'épreuve du 1 500 m (T13) des Jeux paralympiques 2012 de Londres, hier au stade olympique pour le compte de la 3e journée de l'athlétisme. Engagé dans la première série, Baka Abdelatif a terminé la course à la 6e place avec un temps de 3:58.72, améliorant au passage son record personnel. Le Marocain Chentouf El Amin a terminé premier (3:52.77). Quelques instants plus tard, Karfas Nacereddine, engagé dans la deuxième série, n'a pas fait mieux, en étant éliminé après avoir terminé à la 8e place (4:08.35). Le Kényan Korir David s'est classé à la première place, établissant un nouveau record paralympique (3:52.96). Deux autres Algériens seront en lice lors de la journée d’hier dimanche, à savoir Nasser Djamil et Zineddine Sekhri, engagés en finale du 400 m (T13).
J
UDO/(+70 KG) br> Bouazoug bat la Française Manzuoli et remporte le bronze

La judoka algérienne Zoubida Bouazoug (B3) a remporté la médaille de bronze dans la catégorie des plus de 70 kg des Jeux paralympiques 2012 (JP-2012) en battant son homologue française Celine Manzuoli, samedi à la salle ExCel North Arena 2 de Londres. Zoubida Bouazoug, 36 ans, s'est imposée grâce à deux waza-ari et 3 yuko face à son adversaire, 39 ans, qui a récolté deux avertissements. La judoka algérienne avait été battue en quarts de finale par la championne du monde chinoise et détentrice du titre paralympique, Yuan Yanping, avant de se racheter aux repêchages contre l'Américaine Davis Katie puis face à Manzuoli. La finale de la catégorie des plus de 70 kg opposera, plus tard, la Chinoise Yuan Yanping à la Turque Akin Nazan. Grâce au bronze de Bouazoug, l'Algérie comptabilise 5 médailles après l'argent de Mounia Gasmi (F32) au lancer de club (F31/32/51) et les trois médailles de bronze de Lahouari Bahlaz au lancer de club (F32/33/51) et des judokas Lamri Sid Ali (B3/-66 kg) et Noura Mouloud (B3/-60 kg).

GOAL-BALL
Défaite de l'Algérie face à la Chine (1-0)

La sélection algérienne de goalball a enregistré, à la salle Cooper Box de Londres, sa seconde défaite aux Jeux paralympiques-2012, face à la Chine, lors de la 3e journée du groupe B.

Pourtant, le staff technique national composé du duo Mohamed Bettahrat et Abdelkader Khédim appréhendait ce match devant l’une des meilleurs équipes de goal-ball au monde. «On ne méritait pas de perdre dans ce match dans lequel, on a tenu la dragée haute à l’un des grands favoris pour le podium. L’équipe a très bien joué et n’a à aucun moment démérité. On a eu des occasions de marquer, l’adversaire en a eu autant, et la chance était de son côté», a déclaré Khédim à l’envoyé spécial de l’APS, à la fin de la rencontre. Même les joueurs n’avaient pas de regrets pour la défaite, car, diront-ils, «ils ont joué un de leurs meilleurs matchs jusqu’ici ». «Le seul regret c’est de n’avoir pas pu gagner, sinon pour le rendement, on était bien présents durant toute la partie, et le score final (1-0) ne reflète nullement la physionomie de la rencontre», a expliqué l’excellent défenseur Abdelhalim Larbi. Les scores des autres matchs du groupe ont révélé beaucoup de surprises : défaite de l’Iran devant la Belgique 8-6 (3- 4) et du Canada face à la Corée du Sud 5- 4 (1-4). «Le match de demain face au Canada sera celui de la qualification peutêtre. Le vainqueur éliminera de son chemin son adversaire du jour. J’espère qu’on sera les vainqueurs, car d’après ce qu’on a vu de son rendement, l’équipe du Canada est à notre portée pourvu que les joueurs soient très concentrés lors du match et prudents durant la durée de cette partie (mi-temps de 12 minutes)», a indiqué pour sa part l’entraîneur en chef Mohamed Bettahrat, ajoutant que la victoire est impérative si l’équipe veut encore avancer dans ce tournoi très relevé. Les autres matchs du groupe ont opposé dans la même journée, l’Iran à la Corée du Sud (13h45), la Belgique à la Chine (15h). Toutes ces équipes partagent la première place avec 6 six (deux victoires).

par le soir

Cookies